Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

[Les montagnes ...] - Lancement de la campagne

Pages

1 .. 3 4 5 Tout
Xkakitax

le 29.11.2015
à 15:53

  
Bonjour !

Pardon pour ce long silence, et un grand merci à toi SPQR pour tous ces conseils… J’en ai pris bonne note et notre campagne avance en prenant forme ! Les PJ ont en effet décidé de prendre les choses en main, car ils sentent que Moore est très occupé, pour ne pas dire débordé, et ne sont pas totalement persuadé des compétences de Starkweather (sur ce point, mon groupe est divisé : je pense réussir à ne pas diffuser l’image d’un boss à côté de la plaque, mais ce n’est pas toujours hyper évident, disons…).

Mes PJ ont bien pénétré dans la chambre de Douglas dans le Bronx, d’abord pour récupérer ses journaux de bord (les menaces reçues les ont persuadés qu’ils avaient besoin d’en apprendre plus…), ensuite car ils suspectaient une cabale menée par Lexington… Ils ont également cherché à rencontrer cette dernière, ce qui m’a permis de déclencher l’enlèvement de Roerich. Scène de bon niveau que la suivante : mes PJ hésitants à pénétrer à l’intérieur de l’entrepôt… avec la musique d’ambiance approprié, c’était très réussi, je crois ! Ils ont retrouvé un Roerich tuméfié, contusionné, et l’entretien avec lui leur a donné toute une série d’infos utiles.

A l’enterrement de Douglas, ils se sont longuement entretenus avec son frère Philip. Et, alors que nous allons commencer notre sixième séance de jeu la semaine prochaine, ils viennent d’embarquer leurs effets personnels à bord de la Gabrielle (avec répartition des cabines). Dernière soirée de liberté pour eux, et incendie e début de prochaine séance.
Nous avançons lentement, car je suis un Gardien qui aime décrire et qui laisse durer les moments RP entre PJ (puis, mes PJ ont déjà pu se familiariser avec pas mal de PNJ, dont Myers, Griffith, les pilotes, quelques mécanos, etc.). Du coup, je crois qu’ils s’impatientent de voir le mythe surgir, même si certains prennent les avertissements anonymes de Danforth très au sérieux.

SPQR, est-ce que tu serais d’accord de me communiquer tes illustrations du Livre II (l’Océan) ? Celles que tu as mises en ligne, pour le Livre I, m’ont été d’un grand secours. Une véritable mine d’or ! As-tu encore la photo qui t’a servi à illustrer l’incendiaire, tiens ?

Merci beaucoup !
Spqr

le 01.12.2015
à 04:41

  
Xkakitax a dit...
SPQR, est-ce que tu serais d’accord de me communiquer tes illustrations du Livre II (l’Océan) ? Celles que tu as mises en ligne, pour le Livre I, m’ont été d’un grand secours. Une véritable mine d’or ! As-tu encore la photo qui t’a servi à illustrer l’incendiaire, tiens ?
Toujours plaisant d'avoir des nouvelles de ta campagne. je regarde régulièrement son avancée sur ton blog, même s'il y a des problèmes d'actualisation des résumés des parties.

Combien de temps me laisses tu pour classer mes photos... je dois avouer c'est un peu rangé de manière chaotique... Azathoth est passé par là

Mais voilà quelques photos pour patienter :

Jerry Polk, l'incendiaire
Nicholas Roerich
Départ de New-york
Vie à bord...

La suite arrive bientôt. En attendant, tu trouveras ici un certificat plus classe de passage de la ligne :
Certificat
Xkakitax

le 02.12.2015
à 09:15

  
Super ! Un tout grand merci, SPQR ! Ta banque d’illustrations est une véritable mine d’or… Cela a dû te prendre un temps dingue de rassembler tout cela. En tout cas, ça me sera bien utile !

Notre site est à présent mis à jour (il y avait en effet un petit souci avec les résumés). Nous jouerons deux fois ce mois-ci : les mardis 8 et 15 décembre. La scène de l’incendie ouvrira la prochaine séance, et je suppose qu’ils seront bien au large (Panama) pour les fêtes ;-)

Merci encore !
Xkakitax

le 08.12.2015
à 11:43

  
SPQR, est-ce que tu aurais par ailleurs des illustrations des membres de l'équipage ? Non pas ceux de l'expédition, mais de l'équipage ?

Un grand merci par avance !
Xkakitax

le 09.12.2015
à 08:40

  
Nous avons donc joué hier. Prochaine séance mardi.
Les investigateurs ont dû faire face à l’incendie. L’un d’entre eux a joué aux héros en extrayant une victime du hangar en feu, tandis qu’un scientifique du groupe prit Polke en chasse. Un RP convaincant (et beaucoup de chance aux dés !) lui ont permis d’assommer l’incendiaire, qu’il a ensuite remis à la police. Dépositions et entretiens avec les journalistes ; Starkweather appellent « mes amis » les investigateurs qui ont contribué à éteindre l’incendie ainsi qu’à arrêter Polke.
Invitation de Roerich et RP intéressant à son hôtel. Les PJ acceptent de garder un œil sur Acacia Lexington et de l’arracher aux griffes des Allemands… S’ils ont suspecté Acacia d’être à l’origine des sabotages, ils sont désormais convaincus que « les Allemands » ont un rôle déterminant dans toute l’affaire. Durant leur temps libre, ils se renseignent sur l’EBF, sur le Livre de Pym et sur le père d’Acacia Lexington. L’un de mes joueurs va lire le bouquin de Poe pour la semaine prochaine et en donner un résumé aux autres joueurs.
La scène de l’incendie fut de bonne facture, je crois (surtout pour ceux des joueurs qui sont descendus sur les quais). L’entretien avec Roerich fut un bon moment également (j’aime incarner ce philanthrope) ; les recherches qui ont suivi furent moyennement passionnantes, certains joueurs n’étant guère portés vers les lettres ils ont dû avoir l’impression de regarder pas mal… Dès mardi, ils finiront leurs enquêtes à terre (l’un des PJ envisage de rallier Kingsport pour rencontrer un survivant de l’expédition antérieure, un autre va se renseigner quant à la société qui a mis le livre de P.W. Lexington aux enchères, et le mécano du groupe envisage de s’introduire chez Acacia, maintenant qu’elle a pris la mer… A voir !).
Hâte, moi aussi, qu’ils soient en pleine mer !
D’ailleurs, SPQR, si tu as des illustrations pour le chapitre 5, je suis preneur ;-) Merci pour tout !
Spqr

le 09.12.2015
à 17:32

  
Un temps dingue pour les archiver... et maintenant pour les récupérer

Désolé, je n'ai pas d'illustrations spécifiques des membres de l'équipage de la Gabrielle, à part les photos du commandement et les photos de groupe regroupées dans les photos de la S.S. Gabrielle. J'avais déjà assez de mal à faire vivre parmi les joueurs les pnjs de l'expédition. Et comme après les premiers incidents un fossé se creusait entre l'expédition et l'équipage, ça tombait bien. De plus, ces quelques photos m'ont été suffisante pour les quelques pnjs mis en avant dans les derniers chapitres de la campagne.

Ce qui me fait penser à quelque chose que j'ai joué, façon cuisinier du KGB dans "Octobre Rouge" : sans montrer la photo aux joueurs, mettre en avant, fugacement, de manière insignifiante et sas donner son nom, le serveur Henning.
Comme cela, lors de la découverte du saboteur, tu pourras dire au joueur que c'était "ce serveur". Cela ne crééra probablement pas la même réaction que si les joueurs n'avaient jamais entendu parler de lui d'une quelconque façon.
Spqr

le 09.12.2015
à 19:37

  
Suite des illustrations :

Canal de Panama, vue générale & carte
La ville de Colon : entrée du canal
Ecluse de Gatun
Lac de Gatun
Coupe de Culebra
Ecluse Pedro Miguel
Ecluse de Miraflores
La ville de Panama

Le Passage de la Ligne
(A noter la présence d'une femme sur la photo 7257140972_6c29b509a7_o...)
Sabotage de la chambre froide
L'empoisonement des chiens

Le Rip - La Baie de Port Phillip
Le Port de Melbourne
Melbourne
Le Pemmican

Et vogue un navire...
Sabotage et conséquences
Soins des blessés (utile pour tout bobo soigné à bord de la Gabrielle)
Spqr

le 10.12.2015
à 01:11

  
Et en bonus pour ton visiteur à Kingsport mes photos de la ville que je m'étais mis de coté pour m'illustrer un éventuel "Terres de Lovecraft : Kingsport" :

Kingsport, la Cité des Brumes (sur 2 pages)

Et j'oubliais où se trouvait le survivant : la station radio de Kingsport's Point
Station Radio
Xkakitax

le 29.12.2015
à 11:00

  
Merci beaucoup pour toutes ces illustrations, SPQR ! Elles m’ont bien servi ! Je me répète, mais quel travail d’archivage ! Génial ce que tu as rassemblé !

J’ai pu illustrer Kingsport à fond, ce qui a donné lieu à une belle rencontre (peu de choses à retirer, mais un bon moment de RP). La Gabrielle a pris la mer, passé le canal de Panama, et l’expédition est sur le point de franchir la ligne (on a stoppé la séance juste avant). Les interactions entre PJ et PNJ se passent au mieux ; elles sont nombreuses et déjà assez poussées. L’un de mes PJ, alpiniste, donne des cours de survie polaire, tandis qu’un autre, glaciologue, donne des conférences sur la banquise.

Comme je pars en vacances en janvier, nous reprendrons dans trois semaines. Ce sera notre huitième session de jeu. Le meilleur est à venir :D
Xkakitax

le 02.05.2016
à 17:26

  
Bonjour

Quelques nouvelles de ma campagne des Montagnes Hallucinées. Notre site n’est pas du tout à jour, mais on va tâcher d’y remédier d’ici peu… Alors, eh bien, la semaine prochaine nous attaquerons la douzième séance (nous jouons quatre heures par session de jeu). Les investigateurs ont enfin posé le pied sur le continent blanc. Ils viennent d’arriver au campement d’Acacia Lexington et discutent avec les membres de cette expédition pour comprendre ce qui s’y est passé

SPQR, tes illustrations m’ont été très utiles ! Si tu as le temps d’uploader celles qui ont trait au livre III sur « La Glace » (en particulier : camp Lexington, camp de Lake, grottes, etc.), je suis preneur !

Bon, je pense pouvoir dire que je suis un MJ aguerri (j’ai masterisé plus de deux cents cinquante séances, dont l’immense majorité à L5R), mais cette campagne me demande énormément de boulot : l’ouvrage est évidemment magnifique, mais parfois très peu fonctionnel… La linéarité du scénario m’ennuie un peu, mais heureusement que j’ai des joueurs très RP, qui ont l’air de prendre beaucoup de plaisir à échanger.

La semaine prochaine, ils découvriront le camp de Lake. Un gros travail de description m’attend, afin de poser l’ambiance idoine… La réussite de cette campagne dépend énormément de ça.

Dweller on th.

le 03.05.2016
à 16:30

  

(Dweller on the Threshold)


A mon avis, la réussite de cette campagne dépend du fait d'arriver à créer du lien envers Starkweather afin d'éviter l'écueil du bouffon ridicule et détestable, et surtout que l'un de tes joueurs puisse accepter l'idée de se sacrifier dans la Tour Noire, crois-en ma triste expérience...
Ceci étant, si tes joueurs sont RP, cela devrait bien se passer. (encore que les miens l'étaient). Pour être précis, choisis bien qui sera le témoin muet, si tu en as l'opportunité (que je n'ai pas eue).

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Xkakitax

le 03.05.2016
à 17:39

  
Merci pour ces conseils Dweller !
Oui, j’avais lu sur ce forum que l’épisode du sacrifice de la tour dépendait du lien créé avec Starkweather. Disons que jusqu’ici, sans tous l’apprécier, la plupart le respecte du fait de son charisme et de sa capacité de meneur d’hommes (même s’ils le perçoivent comme une tête brûlée). J’ai plutôt confiance…
Nos deux dernières parties sont disponibles (audio) au téléchargement ici pendant une semaine (vos retours sont vraiment les bienvenus !) :
https://we.tl/TttgWmiMPj (séance 11)
https://we.tl/1wwoqOLCRK (séance 12)
Xkakitax

le 13.05.2016
à 10:25

  
Treizième séance pour mon groupe d’investigateurs, hier soir. L’enregistrement intégral de cette session de jeu est disponible ici pendant une semaine (pour ceux que ça intéresserait de nous écouter) :
https://we.tl/7gmZh4yueh

Long RP au campement de Lexington après l’attaque de Bradbury et Dinsdale. Les plus compétents en médecine du groupe confirment qu’il doit s’agir de la « folie des neiges », quoique le fait qu’ils aient tous deux été frappés en même temps de cette folie fasse un peu tiquer le professeur Grant… Le mécano Patterson et le pilote Bradford sont persuadés que Dinsdale joue la comédie et qu’il est de mèche avec Henning. Tous travailleraient pour « les Allemands », une théorie qui s’est solidement installé au sein de mon groupe de joueurs

Négociations entre Lexington et Starkweather, pendant deux jours. Les investigateurs ont sympathisé avec Priestley. Moore a finalement annoncé publiquement qu’un accord équilibré avait été trouvé et que les deux expéditions mettraient leurs ressources en commun : réception mitigée… On fête Thanksgiving en entonnant des chants de baleiniers appris sur la Gabrielle et en dégustant du phoque frais chassé par Snabjorn

Le 27 novembre, mes investigateurs partirent pour le pied des montagnes Miskatonic à la recherche du camp de Lake. Grand moment de RP dans l’avion (que pilote l’un des PJ), crainte et ravissement devant ces éminences inquiétantes (premier aperçu des montagnes). Je sais qu’ils ont beaucoup apprécié que ce vol de plusieurs heures in game dure plusieurs dizaines de minutes en temps réel (avec musique d’ambiance). Chouette moment !
Echange entre les scientifiques du groupe au sujet des formes surnaturelles que prennent les pics les plus proches, ainsi qu’au sujet de l’absence de neige à cette altitude faramineuse.

Le pilote négocia ensuite un atterrissage musclé… sans dommages ! On commença à ériger le camp, aux côtés de Sykes. Puis les PJ s’élancèrent vers les vestiges du camp de Lake, suivant les indications de Moore.
Depuis l’habitacle, ils avaient repéré un tumulus sombre (la tombe des explorateurs de 1930-1931). Ils ignorent pour le moment de quoi il s’agit et comptent bien s’y rendre rapidement. Je sens mes joueurs fascinés par les découvertes qu’ils pourraient faire dans le camp en ruines, prisonnier d’une épaisse couche de glace, mais aussi inquiets… Ils s’y sont rendus armés. Il faut dire que, dans le groupe, il y a le fils d’un père canadien et d’une mère Inuit, qui croit aux esprits. Il a l’impression d’aller perturber un cimetière où les morts n’auraient pas reçu les rites nécessaires pour être en paix

Deux séances sont planifiées en juin. J’espère qu’on avancera un peu. Cette campagne est affreusement linéaire, mais heureusement que j’ai des joueurs créatifs et très expérimentés.
Xkakitax

le 08.06.2016
à 10:31

  
Quatorzième séance hier soir. Mes joueurs ont commencé par explorer le camp de Lake une première fois. Le professeur Grant (archéologue du groupe) a rapidement étudié les monticules alignés suivant l’axe du pôle sud magnétique… Il a découvert deux Signes des Anciens, en se mettant à fouiller à l’intérieur des cônes. De la stéatite en forme d’étoile de mer aux pointes arrondies.
Le pilote du groupe, qui est aussi cartographe, s’est mis a croqué le camp et ses environs. La physionomie du campement en ruines a petit à petit pris forme pour l’équipe envoyée par Moore. Ils ont aussi trouvé le mémorial et la planche funéraire reprenant le nom des onze défunts. L’absence de Gedney les intrigue ; certains pensent qu’il est peut-être responsable des avertissements reçus à New York.
Enfin, ils ont pu repérer le site d’excavation. Les fossiles abandonnés là posent question au géologue du groupe, qui les trouve captivants (des fossiles marins en bon état). Sur le petit chemin conduisant du camp vers la cavité, les PJ ont mis au jour des empreintes triangulaires striées… L’hypothèse la plus probable était que des Anciens extraits des grottes aient glissé des traîneaux.

Le lendemain matin, Moore emmène trois des investigateurs avec lui pour déblayer le premier monticule. Bientôt, les autres PJ (qui déblayaient le campement) rejoignent leurs compagnons voyant qu’un immense animal marin semble être extirpé du trou vertical. Patterson, le mécanicien du groupe, manque son test de Santé Mentale… et fait six sur le dé. Pris de panique, il file se réfugier dans sa tente, buvant plusieurs rasades du whisky piqué sur le Wallaroo. L’Inuit du groupe est persuadé qu’il s’agit d’un « démon » (suivant ses croyances) et que ce lieu de mort est hanté par les esprits des défunts. Patterson se réfugie dans le whisky, mais aussi dans sa religion catholique. Les autres sont mal à l’aise mais rationalise… Seul le géologue semble excité de cette découverte : les connaissances en biologie connues par l’homme vont probablement faire un fameux bond après leur passage sur le continent antarctique.

Le professeur Grant (l’archéologue du groupe) étudiera le spécimen aux côtés de Moore dans le laboratoire de biologie, alors que l’odeur nauséabonde qui émane de la créature morte se fait de plus en plus prégnante.
Deux tentes ont pu être excavées, par ailleurs : la tente de dissection (plaques de sang et stalactites, traces triangulaires striées gelées dans le sang) et la tente n° 8 (où un homme s’est visiblement vidé de son sang ; trois trous dans la toile indiquent qu’on a tiré avec une arme à feu). Le groupe est divisé, entre ceux qui, perturbés, essaient de garder leur calme et de rationaliser, et ceux qui n’ont déjà plus très envie de continuer…
Xkakitax

le 08.06.2016
à 10:34

  
J’étais un peu déçu de la réaction de certains PJ qui, trop grands lecteurs de Lovecraft, ont rapidement imaginé qu’il s’agissait de monstres, possiblement encore en vie (j’ai dû un peu les recadrer, en leur expliquant que cela n’avait aucun sens pour leur personnage).

Ça risque de les couper de possibilités de jeu, un peu tôt dans la campagne, s’ils partent sur l’idée que tout est maudit et condamné… Lorsqu'ils croisent un truc un peu dingue, ils n’essaient pas forcément d’assembler le puzzle, mais imaginent plutôt directement des créatures maudites ou la folie des neiges…

Êtes-vous parfois confrontés à ce problème ? Le cas échéant, comment réagissez-vous ?
Bibibye

le 08.06.2016
à 14:25

  
J'ai eu un joueur à problème au moment de la découverte des spécimens aux camp de Lake. Pris de panique, il avait carrément pris le premier avion de ravitaillement pour redescendre au camp sur la banquise, convaincu que cette chose allait se réveiller la nuit et tuer tout le monde.

Après quelques jours où les découvertes fabuleuses ont continué, et après quelques discussions avec le joueur, son personnage est finalement retourné avec les autres. C'est LE passage de la campagne où on commence à découvrir ce qui a merdé avec Lake, et où les joueurs peuvent commencer à paniquer, mais il y a pas mal d'atouts pour recadrer les PJ.

- Déjà, rappeler le ridicule de leur réaction. Il s'est passé quelque chose d'effroyable au camp de Lake, ok. Mais c'était il y a 3 ans ! Il est justement temps de comprendre en détail ce qui s'est passé.
- Moore est justement là pour rappeler ce fait, et lui est très motivé pour enquêter. Il peut servir de joker pour aiguiller les personnages et les remotiver (même si son état mental n'est pas au plus haut à ce moment de la campagne).
- Émerveille tes joueurs. Mon biologiste était aux anges quand il a pu étudier les spécimens et les fossiles exhumés de la caverne. Il ne faut pas montrer que l'horreur du camp, mais aussi les choses incroyables sur lesquelles l'équipe de Lake était tombé. Il devrait y avoir des tas de choses étranges, mais pas particulièrement dangereuses dans le coin, juste de quoi attiser la curiosité. Tes scientifiques (PJ comme PNJ) devraient partager leur enthousiasme.
- Et si comme pour moi, l'un de tes joueurs commence à paniquer, rappelle lui tous les préparatifs qui ont du être fait, et qu'il serait idiot d'abandonner l'Antarctique maintenant, parce qu'un spécimen est trop effrayant à son goût. Jusqu'à preuve du contraire, il s'agit seulement d'un animal ! (Ou d'une plante ? Qui sait...)
- Enfin, le dernier atout est le texte de Dyer. Lorsque les PJ le liront, ils devraient être motivés à passer derrière les montagnes, et à vérifier si la cité existe. Et si non... Que font-ils dans cette expédition ?
Xkakitax

le 17.06.2016
à 10:14

  
Merci beaucoup pour ta réponse, Bibibye. Je vais m’inspirer de tes conseils pour réorienter certains de mes joueurs. Je masterise une grande table : ils sont six PNJ, mais disciplinés et très portés sur le RP.

Tiens, question subsidiaire, les tests de SAN qui ont trait aux Choses excavées doivent-ils avoir lieu après chaque exhumation, ou seulement après la première vision d’une Chose ?
Xkakitax

le 17.06.2016
à 10:36

  
Une autre petite question : Il est fort probable que mes PJ interceptent la conversation entre Lexington et les Allemands… En entendant parler cette langue, ils vont ruer dans les brancards. En effet, l’un d’entre eux a une théorie depuis le début ; il est persuadé que les Allemands ont payé Henning et cherchent à saboter leur propre expédition (il a réussi à convertir quelques autres PJ à sa lecture des choses).
Je pense qu’ils chercheront la confrontation avec Lexington pour qu’elle s’explique, tout en avertissant Moore. A votre avis, comment pourraient réagir ces deux PNJ (Acacia et Moore) ? Comment les avez-vous joués ?
Merci d’avance !
Bibibye

le 17.06.2016
à 13:25

  
Pour les jets de SAN, j'en ferais jouer qu'un seul. Dans mon cas, seules deux choses avaient été exhumées avant que mes PJs partent de l'autre côté des montagnes (les efforts avaient été mis sur les tentes du camp, 2 spécimens étant bien assez pour commencer).

Pour les Allemands, mes PJs aussi étaient très suspicieux tout le long de la campagne, après la piste Roerich qu'ils avaient suivi à New York. Mais sans preuve explicite de ce qu'ils pensent, tout n'est que supposition. En attendant d'avoir les idées claires sur leurs intentions, Moore avait insisté pour collaborer et rester courtois. Quant à Lexington, comme dit dans le livre de campagne, elle est prête à s'expliquer. Elle a passé un accord avec l'E.S.M., maintenant elle souhaite passer un autre accord avec l'E.B.F., et elle ne s'en cache pas si on lui pose la question. Elle aussi a été victime de sabotage, elle n'est donc vraissemblablement pas de mèche avec de quelconques saboteurs.
Agent pir

le 18.09.2016
à 18:14

  
Bonjour à tous !

Après des années à admirer ce gros bouquin sur mes étagères, je me suis enfin lancé hier dans ce mastodonte !

Deux investigateurs seulement, car je voulais une ambiance intimiste plus propice à l'horreur lovecraftienne à mon goût - et puis vu la taille du machin, je n'avais pas envie d'avoir un groupe impossible à réunir ! Là, un ami seulement se joint à nous et on prévoit de jouer à raison d'une après-midi par mois. Forcément, moins de PJs supposait de leur conférer quelques bonus à la création si je ne voulais pas qu'ils soient largués sur trop de sujets et compétences...

A l'affiche donc :
- Andrea Jorgensen (Andrea en hommage à l'ami Brahic...) : Une forte tête norvégienne décidée à prouver que les hommes ne sont pas supérieurs, une guide en milieu polaire qui, à force de travail, a réussi à décrocher un diplôme en géologie. Un caractère bien trempé et bon vivant. [ma femme]

- Jeremiah Hudson : un native american du Montana attaché aux traditions ancestrales mais bien forcé de se débrouiller pour vivre et tentant de s'intégrer tant bien que mal. Il est devenu mécano et pilote d'avion ; l'individu s'y connaît également s'il faut utiliser une radio. Très en retrait, silencieux et bosseur. [mon meilleur ami]

Lancement hier donc : le chapitre un y est passé. En deux mots :
* On commence au 1er septembre, on ne joue l'engagement qu'en flash-back. Ils font connaissance (deux parias au beau milieu de l'expédition...) entre eux et avec 7 ou 8 membres de l'expédition. Le but est de camper 7 ou 8 personnalités tout de suite, pas forcément les principales d'ailleurs, à l'aide d'accessoires typiques et d'une bonne dose de roleplay - ainsi, à la fin du livre I, les joueurs devraient (re)connaître déjà une 20aine de membres.

* Starkweather est enthousiaste à l'idée de photographier un indien Black-feet en Antartique, un bon coup de pub... mais désespère du caractère introverti de celui-ci ! Pour Andrea, il passe d'une froide indifférence au besoin de la mettre sous le feu des projecteurs dès l'annonce Lexington faite.

* Mes joueurs ont adoré vérifier l'inventaire - ils ne s'attendaient pas à aller autant dans les détails d'une expédition et sont ravis. L'idée d'avoir, dès le début, leur survie en jeu les a immédiatement concentrés sur la campagne.

* On s'est arrêté sur l'annonce de la mort de Douglas, le 6 au matin. Sur la dernière heure de jeu, entre la lettre anonyme, les soupçons lancés sur Lexington par Starkweather, l'impréparation manifeste de l'ensemble et la mort du capitaine, ils ont senti monter une première poussée de stress : "Ça commençait tranquille et là, on se dit qu'en fait ça va vraiment pas être une partie de plaisir..."


Pour la prochaine, le défi va être de se muer, pour leurs persos, en enquêteurs, car ils n'ont pas vraiment des "investigateurs-types" ;) Et c'est très bien comme ça !

Et toc !

Agent pir

le 18.09.2016
à 18:18

  
Une question se pose à moi cependant pour la suite, à propos des documents-livres à proposer aux joueurs.

Les aventures de Pym, OK, je vois bien quoi en faire.

Mais pour le texte Dyer... Est-ce qu'il n'est pas un peu dangereux de leur confier l’œuvre de Lovecraft ? Je veux dire, ça les mettra dans l'ambiance, c'est certain, mais... c'est carrément explicite sur la Cité et tout le toutim... Ça ne risque pas de trop déflorer l'intrigue ? Il faudrait une version expurgée ? J'ai peur de gâcher les effets de surprise et d'horreur dans la suite - et pourtant, le prologue précise bien qu'il est facile de se procurer le Rapport Dyer... Des conseils, des retours ??

Merci d'avance !

Et toc !

Bibibye

le 18.09.2016
à 23:32

  
Attention, le texte de Dyer ne doit être découvert qu'en Antarctique, après l'arrivée des Allemands au camps de Lake. La version officielle de ce qui s'est passé en Antarctique est facile à trouver (les pages 14 et 15 du livre en donnent un résumé "Ce que le monde sait de l'expédition antarctique menée par l'Université Miskatonic"). Cette version officielle contient beaucoup d'éléments intrigants et montre qu'il reste encore beaucoup de choses à découvrir en Antarctique. Elle ne fait aucune mention de la cité et devrait être une sacrée motivation pour les joueurs.

Pour le texte de Dyer, c'est bien la nouvelle complète que j'ai donné à mes investigateurs. Il s'agit de la version officieuse, complètement folle, et dont le but est de décourager quiconque d'aller par delà les montagnes. Seulement, lorsque les investigateurs le découvre au camp de Lake, ce texte devrait devenir une motivation supplémentaire. Le texte n'est pas la vérité, c'est seulement le point de vue de Dyer sur ce qui s'est passé, et il n'était visiblement pas dans son état. La découverte du texte par Moore est décrite page 224. Si le texte en apprend beaucoup sur la physionomie des anciens (à ce stade, les joueurs devraient déjà en avoir appris pas mal grâce aux corps ensevelis), leur apprend l'existence potentielle d'une cité par delà les montagnes et les invite à être prudents, il ne déflore absolument pas l'intrigue. Moore voudra vérifier si son ami était fou, Starkweather sera motivé par la découverte de la cité, et les investigateurs voudront également aller voir. Après tout ce qui a été entrepris jusque là, on n'abandonne pas une expédition sous prétexte d'avoir découvert un texte effrayant. Au contraire, la rigueur scientifique voudrait que l'on tire au clair ce qui est écrit. Et le texte de Dyer n'est que la partie émergée de l'iceberg (voir le livre 4 et les appendices).
Agent pir

le 19.09.2016
à 19:36

  
Merci pour le retour, c'est très clair !

La confusion venait du fait que le livre I parlait de leur donner le rapport Dyer - effectivement pas le texte Dyer donc...

Bref, je me souviens maintenant de cette découverte par Moore plus tard (j'avais lu la campagne en entier avant, mais c'est déjà loin... ;) - c'est effectivement un moment fort.

Et toc !

Xkakitax

le 01.02
à 18:20

  
Salut à tous
Lundi prochain, nous attaquerons la 26e séance de cette campagne. Mes PJ viennent d’atterrir à proximité de la Tour Sombre et ils sont sur le point d’investiguer les lieux… Est-ce que quelqu’un aurait une belle image du Complexe cristallin ?
Merci d’avance !
Dweller on th.

le 01.02
à 19:17

  

(Dweller on the Threshold)


Agent Pir a dit...
Des conseils, des retours ??

Merci d'avance !
J'avais personnellement utilisé un audiobook de la nouvelle dont j'avais passé des passages choisis. cela a créé un bon climat vintage autour de la table tout en donnant une voix à Dyer.
J'ai par ailleurs laissé le bouquin à disposition pour ceux qui voulaient le lire.
En fait, je ne pense pas que cela déflore, au contraire, cela créé de l'anticipation: d'ailleurs, mes joueurs savaient très bien ce qu'ils risquaient en s'enfonçant dans les profondeurs sous la Cité, mais il ne faut jamais sous-estimer leur curiosité naturelle...
Du coup, la rencontre avec le Shoggoth dans les cavernes fut un grand moment...

Quand j'ai commencé à décrire les mouvements de unique dans la foule des pingouins albinos cavernicoles qu'ils étaient en train de filmer, l'effet a été puissant , car ils savaient exactement ce qui était sur point de se passer....
Le requin des Dents de la Mer ne sort pas du chapeau, il est largement annoncé, c'est ce qui rend la tension si forte...
Foreshadowing...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Xkakitax

le 02.02
à 10:01

  
Pour ma part, j’avais recouvert le livre des Montagnes Hallucinées d’un papier jauni en écrivant sur la couverture « Texte Dyer ». J’avais également sélectionné quelques passages d’un audiobook.
Entièrement d’accord avec Dweller ! Ça ne déflore rien, à mon sens. Ça permet d’anticiper la suite à bon escient.

Personne n’a de représentation du Complexe de la Tour Sombre, du coup (une photo utilisée ou un dessin) ? Comment avez-vous choisi le Témoin Muet, par ailleurs ? Vous avez laissé faire le hasard ? C’est une scène importante, et j’essaie de me préparer au mieux, d’autant que j’ai des PJ très investis et très bons niveau RP… Pas envie de me foirer ^^
Fox

le 07.10
à 23:20

  
il y a eu un excellent article dans le magazine The Black Seal, qui détaille les conséquences de cette campagne et ses ramifications de nos jours (Delta Green, nous voilà, avec l'Action Eischloss des Nazis et une vilaine conspiration actuelle, qui prend tout son sel avec Lexington et pourquoi pas un ou deux PJs devenus vieillards PNJs mouillés à notre époque dans une atroce cabale cherchant pourtant à préserver l'humanité via une alliance contre-nature)...
ça m'intéresse. Tu peux nous en dire plus?
De mon coté, une vingtaine d'heures de jeu, et toujours à New York. Mais c'est un plaisir

Que Cthugha vous brule la pointe des pieds

Andre

le 08.10
à 00:16

  
C'est dans The Black Seal #3. Il y a une traduction sauce Delta Green de l'aventure/article Resolution zero paru dans Cthuloide Welten #20

Voici le descriptif fait ici au TOC sous "Dans le Commerce", "Magazine", "Tout époque "
- Résolution zéro
Qu'est-ce qui se passe avec les montagnes de la folie dans le présent? Pourquoi le public ne sait pas à leur sujet? Qu'est-il arrivé après ce fatidique expédition Starkweather-Moore? Cet article fournit le jeu de base nécessaires pour élever leur propre campagne, ce qui rend les montagnes de folie pour Cthulhu Now expérience. Un article de Daniel Harms et autres
Fox

le 08.10
à 09:38

  
Merci

Que Cthugha vous brule la pointe des pieds

Pages

1 .. 3 4 5 Tout

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
      



Dernière modif de (Dimanche 27 Août 2017)




Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .