Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
« Le retour du Molosse » fera quitter l'Amérique pour le Vieux Continent, à cheval sur l'Angleterre et les Pays-Bas. Pour résumer l'intrigue ? Un mélange de vente aux enchères sur fond de livres qui donnent tout son sel au Mythe de Cthulhu, de tueur en série particulièrement sanglant, de Chien des Baskerville, d'une rive à l'autre de la Manche.

Les plus : ici, les PNJ sont légion, variés, bien campés, avec chacun son petit caractère bien à lui, du moins pour ce qui est du village anglais – il faut au moins rendre cela aux auteurs. Pour les PNJ néerlandais, c'est un cran en dessous, cependant.

Les moins : faisons simple, je n'ai pas du tout accroché. En plus d'être verbeuse (car si je réclame des détails, c'est en espérant qu'ils mènent à quelque chose) l'intrigue tient surtout de la course à l'échalote. On court. On collecte des renseignements. On interroge des gens. Jusque là, cela semble normal. Mais tout cela pour finir probablement écrasés en un clin d'œil, lors du dénouement (alors que les PNJ « magiciens » fuient de la manière la plus grotesque qui soit : pouf pouf, pour ceux qui ont oublié leur portail dans leur autre pantalon, la compagnie des taxis Vagabonds Dimensionnels est à votre service ! Si si, c'est bel et bien indiqué), tant l'adversaire est redoutable à l'excès. Et ce, alors que les investigateurs peuvent difficilement deviner comment en réchapper. Un MJ expérimenté pourra peut-être faire du bon travail avec l'ensemble, mais tel qu'il est rédigé, ce scénario est frustrant. Car quoi ? Le méchant est méchant. Très méchant. Avec une méchante créature. Et de méchantes intentions. Point. Mais il est costaud. Et les personnages, eux, ne le sont pas. Si encore cela offrait une mort pleine de panache...
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .