Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Décrypter le Mythe
Tholgren

le 29.01
à 21:58

  
Hello fiers camarades poulpiques

Je suis en train de relire du Lovecraft, notamment les "grandes nouvelles" du mythe, la faute à François Baranger qui a illustré "L'Appel de Cthulhu" (la nouvelle). Et je viens de prendre conscience que quand même il se passe énormément de choses dans la région d'Arkham / Boston / Providence entre 1925 et 1928 : L'Appel de Cthulhu, L'horreur de Dunwich, L'abomination d'Innsmouth et probablement Le Monstre sur le Seuil. Deuxième chose que je viens de découvrir : dans Le Monstre sur le seuil il y a un renvoi direct à "La Pierre Noire" de R.E. Howard (Justin Geoffrey, le village Hongrois). Il y a énormément de choses dans Le Monstre, pas mal d'allusion à Innsmouth notamment. Sans compter l'évocation des Shoggoths dans les deux nouvelles, Shoggoths que l'on retrouve dans Les Montagnes Hallucinées. C'est génial, j'adore, je n'avais pas pris conscience de tout ça auparavant et pourtant je les relis souvent ces nouvelles. Du coup, question : quelqu'un s'est-il penché sur toutes les correspondances entre les œuvres du "Mythe" ? "Asenath" et les Profonds d'Innsmouth avaient-ils un plan commun ? Y a-t-il eu une tentative de décryptage ? Je n'ai jamais vu ça je crois.

Des bisous,

Lovecraft me rendra diiiingue !

Ia Ia Ogdru Jahad !!!

Boulash

le 30.01
à 00:42

  
Derleth a tenté "d'unifier" le Mythe mais le résultat est plutôt calamiteux à mon sens (il tombe dans un délire "gentilles choses très anciennes contre vilains grands anciens" que je trouve très pénible).
Il y a certainement des travaux plus récents sur le sujet cependant.

arf

Tholgren

le 30.01
à 08:23

  
J'avoue que je ne suis pas fan de Derleth et de sa tentative d'unifier le Mythe. Mais la question que je me pose est toute autre je crois : est-ce que Lovecraft nous a laissé quelque chose de méta, une histoire, un but qu'Asenath et les Profonds auraient pu poursuivre ensemble ? Qu'est-ce qui serait advenu si le corps contenant Asenath et si les profonds n'avaient pas été détruits ? Quels étaient leurs buts à court / moyen terme ?

Ia Ia Ogdru Jahad !!!

Hegan

le 31.01
à 13:00

  
Je ne suis pas spécialiste de HPL, et ce qui suit n'est que mon avis. Je ne crois pas que Lovecraft ait eu une idée "globale" avec un plan d'ensemble sous-jacent (du type complot mondial, notion très actuelle en fait), mais plutôt des histoires sans nécessairement de liens entre elles, avec seulement des auto citations, renvois et clins d’œil.
Olivier111

le 31.01
à 16:40

  

'Deus siva natura' (Dieu ou encore la nature) aurait dit Spinoza.

Pour Lovecraft, on pourrait dire DieuX, non pas en tant qu'Entité spirituellement supérieures, mais en tant que Forces 'naturelles' , inéluctables et dont le contact avec nous nous détruis comme la javel détruit les bactéries.

Notre bienheureuse ignorance, ou au mieux le vernis de notre civilisation nous protège de cette terrible Vérité.

Le Mythe ne doit pas être pensé comme un panthéon, mais comme un 'catalogue Jungien'. Un 'résumé' des Forces et archétypes 'au dessus de nous, issu du Serpent du Chaos, et auquel notre Humanité nous a fait échapper...pour un temps.

Si pour Howard, l'ignorance de cette sauvagerie originelle nous détruit, pour Lovecraft, plus pessimiste encore, tant son ignorance que sa connaissance finit par nous détruire.

Il n'y a pas d’échappatoires. Nous sommes 'seuls', coincés entre notre entropie (folie, mort) et notre Néguentropie (nous construire dans la 'Vérité' tuera notre être comme un Cancer...et Lovecraft est d'ailleurs mort d'un cancer.)

Note politico historique: Nous avons du mal à comprendre ce qu'est un Conservateur en France.

Un conservateur n't pas une personne qui veut plus de répression, moins d'Etat, plus de Capitalisme.

Un conservateur est un personne qui pense que l'état d'une société n'est pas directement le fruit de choix 'politiques (volontaires) ' mais d'une lente maturation, le résultats de conflits internes et externes...bref que ce n'est pas un choix mais un résultat délicat. Qu'il faut y toucher le moins possible sous peine d'en fait empirer socialement ce qu'on pourrait gagner sociétalement.

Lovecraft était un Conservateur, et on peut voir ses écrits 'Mythiques' en ce sens.


Il pensait assister à la destruction de la souche civilisationnelle dont il était issu, mais ne croyait ni au retour aux sources( Howard) ni à la rédemption (Derleth).

D'une certaine façon, il a célébré son point de vue et son art, sans affectation, tel le pianiste de l'orchestre du Titanic.
Princep

le 31.01
à 21:16

  
Hello,

Je passe en coup de vent pour vous orienter vers une émission qui revient sur l'univers lovecraftien et sur l'unification du mythe, dans une moindre mesure.

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/lespace-temps-selon-lovecraft

Poulpement vôtre,

PrinceP
Tristan

le 02.02
à 12:42

  
Hegan a dit...
Je ne suis pas spécialiste de HPL, et ce qui suit n'est que mon avis. Je ne crois pas que Lovecraft ait eu une idée "globale" avec un plan d'ensemble sous-jacent (du type complot mondial, notion très actuelle en fait), mais plutôt des histoires sans nécessairement de liens entre elles, avec seulement des auto citations, renvois et clins d’œil.
C'est un jeu littéraire entre écrivains.

Lovecraft invente Cthulhu ? Ses potes le mentionnent dans leurs propres nouvelles.

Clark Ashton Smith invente Tsathoggua ? Lovecraft se penche sur le nouveau-né et utilise son nom.

Lovecraft a inventé le Necronomicon ? Robert Howard relance d'un Unaussprechlichen Kulten.

Et ainsi de suite, pendant des années.

Et c'est aussi un jeu interne. Lovecraft ne s'est jamais privé de faire des références à ses propres créations dans des contextes différents. Nyarlathotep est-il la chose tentaculaire de la nouvelle éponyme ? Le grand adversaire de Randolph Carter ? Ou tout autre chose, selon les besoins ?

Le miracle, c'est qu'à distance, l'ensemble donne une impression de cohérence. Sandy Petersen a beaucoup aidé sur ce point, d'ailleurs, autant et plus qu'August Derleth : "sa" version du mythe n'est pas restée confinée dans le jeu de rôle, elle s'est propagée chez les lovecraftiens des générations postérieures à 1980...
Tholgren

le 03.02
à 21:33

  
En relisant L'horreur d'Innsmouth et Le Monstre sur le seuil j'ai été frappé de constater à quel point pour le lecteur attentif les deux nouvelles se répondaient. J'en ai même imaginé que Les Profonds et "Asenath" avaient un plan qui impliquait les Shoggoths. Il faut que je les relise avec un carnet de notes à la main, mais j'ai trouvé cette convergence tout à fait appréciable. Je me demande s'il n'y a pas du matériel à en tirer pour au moins un scénario.

Ia Ia Ogdru Jahad !!!

Tholgren

le 03.02
à 21:35

  
PrinceP a dit...
Hello,

Je passe en coup de vent pour vous orienter vers une émission qui revient sur l'univers lovecraftien et sur l'unification du mythe, dans une moindre mesure.

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/lespace-temps-selon-lovecraft

Poulpement vôtre,

PrinceP
Très bonne émission effectivement que je n'ai pas ratée puisque je suis un fanatique de Lovecraft.

Ia Ia Ogdru Jahad !!!


Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .