Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

The Fun Guys From Yuggoth
Dweller on th.

le 07.11.2014
à 12:23

  

(Dweller on the Threshold)


Suite au Poulpkast d'hier où nous avons toujours marre des Masques (enfin, personnellement, je les mène en ce moment même ^_^) nous j'ai évoqué le sujet de cette vénérable campagne de concert avec BeatBastard.
Du coup, j'ouvre ce fil car elle mérite que l'on parle d'elle...

Je ne vais pas gloser sur la trame, je l'ai fait de manière relativement exhaustive (désolé encore si j'ai fait long, que voulez-vous, nous sommes comme ça, les passionnés).
L'idée est que nous puissions échanger sur nos expériences et la manière de l'enrichir.

Je vais surement être un peu long, mais j'essaie de poser les diverses idées qui me viennent...


Deux pistes de discussion:

1 - Comment l'enrichir?

Cette campagne date de 1984, année de publication des Masques, et cela se ressent ne serait-ce que par sa longueur (75 pages).
Il est clair que ceux qui comme moi l'ont découverte en 1984, frétillants collégiens, ne jouent plus aujourd'hui comme alors. Il nous faut plus de densité, d'ancrage historico- culturel et de cohérence dans les motivations des protagonistes, sans oublier l'aversion croissante pour les scénarios linéaires et dirigistes.


2 - Strange Aeons: transposer les Fungi:

Une des idées qui me sont venues en y réfléchissant pour le Poulpkast d'hier est que cette campagne gagnerait peut être à être ancrée à une autre époque, notamment selon moi les années 70.

Pour une meilleure lisibilité et éviter les suggestions croisées, je vais poursuivre cette 2eme partie sur un fil indépendant (lien ci-dessous).

Les Fungi 70s style

On se voit là bas ^(;,;)^

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 07.11.2014
à 12:42

  

(Dweller on the Threshold)


1 - Comment l'enrichir?

La trame est dans un certain sens assez proche de celle des Masques: les Investigateurs vont découvrir l'existence d'un culte ancien dont la visée est l'avènement d'un âge de terreur en provoquant la venue de la Bête, le Sphinx sans visage, puissant avatar de Nyarlathotep.

De fait, une piste évidente consiste à lier cette campagne aux Masques puisqu'elle est plus ou moins censée se passer en 1928, soit deux ans après l'Ouverture du Portail de janvier 1926.
Son final a même lieu à Gizeh devant le Sphinx.
Intérêt : le fort clin d'oeil pour de joueurs ayant souffert durant les Masques et cela renforce le sentiment d'un background dépassant le simple cadre des écrits du maître propre au jeu et possédant sa propre cohésion interne.

L'Homme-Serpent du segment London Calling inclus dans la réédition Day of the Beast ne pourrait-il pas être Ssathaasa, l'hôte de Miles Shipley (cela éviterait de peupler Londres de plein d'ophidiens transformistes ^_^)

De là on peut envisager plusieurs choses:

- la Confrérie de la Bête est une branche dissidente de la Confrérie du Pharaon Noir ou plus exactement une résurgence. En effet, la Confrérie tire son origine de la prophétie de Nophru-Ka, un pharaon de la XIVème dynastie.
Or, l'autre grande campagne mentionne Nephren-Ka, un énigmatique sorcier de la fin de IIIème dynastie. Que la ressemblance ait été à l'origine une coquille comme semble l'indiquer certaines sources, le fait est que désormais ces deux personnages coexistent indépendamment dans le canon du jeu.
L'un est mort tué par le pharaon Sneferu, l'autre fuit l"Egypte pour finir dans les ruines de G'Harne avec ses suivants.
Le plus simple est de rester sur cette base: Nophru-Ka se réclame de (ou est une réincarnation de) Nephren-Ka et sa fuite hors de l'Egypte fait écho à celle des restes de la 1ère Confrérie qui aboutiront à la création du Culte de la Langue Sanglante.

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 07.11.2014
à 13:15

  

(Dweller on the Threshold)


Quelle est alors la position d'Omar Shakti?

Il pourrait aider la Confrérie de la Bête, de plus moins loin, échaudé certainement par le revers de 1926. Le projet de réincarnation de Nophru-Ka via Edward Chandler fait écho en un sens à celui du retour de Nitocris. D'ailleurs, l'un des scénarios du recueil Unseen Masters / Les Maitres Invisibles présente le PNJ Thalassa Chandler qui n'est autre que la résurrection de Nitocris, ayant assumé le nom Chandler en prenant la tête de la NWI, entérinant les liens entre les deux campagnes.

Le lien pourrait remonter à l'époque de la 1ère vie du Baron Hauptmann, qui est censé être un Chevalier Teutonique ayant ensuite été étudier le mysticisme en Orient voire extrême Orient puisqu'il croisera la route de Lang-Fu.
Si l'on s'en réfère à Delta Green, dans le chapitre sur la Destinée, Omar Shakti pourrait avoir été le maitre d'Alamut, la Citadelle des Assassins, censée être située en Iran.
De là à imaginer que le Baron ait séjourné là-bas et rencontré Omar Shakti il n'y a qu'un pas que je n'hésiterai pas à franchir.

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 07.11.2014
à 13:32

  

(Dweller on the Threshold)


Autre piste que j'ai évoquée dans le 'Kast et qui vaut d'ailleurs pour les Masques:

- L'excellent magazine Worlds of Cthulhu avait développé sur deux numéros un article très intéressant détaillant une société secrète fondée suite à la victoire de Sneferu contre le Pharaon Noir/ Nephren-Ka afin de poursuivre son oeuvre en restant vigilants à jamais: les Epées de Sneferu.
Originellement égyptienne, la société secrète s'est avérée soluble dans l'Islam et s'est adaptée aux évolutions culturelles et religieuses de l'Egypte.
Dans ce cadre, Les Epées sont divisées dans les années 20 en deux branches non-rivales, la famille Zehavi (comme Ahmed Zehavi, nazir d'Ibn Tulun) et la famille Kafour (ce bon vieux professeur Ali Kafour)
Ils luttent contre la Confrérie du Pharaon Noir et nul doute contre la Confrérie de la Bête des Fungi.
Ce sont des alliés potentiels mais demeurant en coulisses, utilisant les Investigateurs sans se révéler réellement les ennemis de mon ennemi n'étant pas forcément mes amis. Cela cadre assez bien avec l'attitude discrète voire sibylline de Kafour telle que décrite dans les Masques.
Néanmoins, cette organisation peut venir ajouter une couche à l'intrigue des Fungi de Yuggoth.

- Du côté de San Francisco, nous avons un beau guide des Mystères de SF, où l'on peut piocher du matériel et j'irai bien ajouter le scénario de Casus Belli se passant à SF avec ses tueurs des triades chinoises armés de hachette et son ambiance un brin Jack Burton dans les Griffes du Mandarin...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 08.11.2014
à 10:22

  

(Dweller on the Threshold)


Le chapitre péruvien nous fournit un PNJ optionnel, Ngansa "L'Ombre Qui Marche". Il est décrit comme un indien énigmatique à la peau pâle, grand ennemi des MiGo.

En y réfléchissant, il fait furieusement penser au Père Fantôme du Rejeton d'Azathoth (du même auteur d'ailleurs).
Ce dernier est par contre décrit comme un agent du sorcier hyperborée Eibon, bien qu'il ressemble visuellement à un indien.

Du coup, afin d'homogénéiser les deux campagnes, il serait peut être bon de retravailler ce personnage dans les Fungi.

Par contre, le personnage de l'Oncle Victor "que connait un des Investigateurs" me parait très fortuit et largement dispensable.

Ce scénario peut éventuellement fournir des ouvertures vers la compilation de Pagan Publishing Mysteries of Mesoamerica, en amont ou en aval (afin pourquoi pas de justifier Victor si on veut le conserver).

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Leonidas

le 07.02
à 17:54

  
Bonjour

je viens de tomber sur cette liste de posts liés à la campagne des Fungi avec également les interventions de Jeff . Or les réponses de Dweller sur l'enrichissement des Fungi, donc du Jour de la Bête, m'interpellent en ce moment, avec mes envies de fusionner la campagne des Fungi et celle des Masques (dès que j'ai deux secondes, je posterai un projet sur mon site web et je vous transmettrai le lien).

Cela fait longtemps que j'entends parler de la confrérie de l'épée de Sneferu dans les deux numéros Worlds of Cthulhu, mais comment fait-on pour les récupérer ?
De plus, j'envisage de reconstituer le plan de New York avec les cartes intégrées dans les secrets de New York, et de plastifier le tout. est-ce-quelqu'un y a déjà pensé ?
Merci pour les réponses, à plus.
Le salut à Jeff également, je vais enfin pouvoir exploiter ses aides de jeu. En tant que joueur, je suis parti trop tôt de sa campagne...

Léonidas

Leonidas

David

le 08.02
à 03:52

  
Sommaires en anglais sur RPGGeek des 6 numéros de Worlds of Cthulhu


Sommaire en français sur TOC du numéro 1 de Worlds of Cthulhu

Sommaire en français sur TOC du numéro 2 de Worlds of Cthulhu

Sommaire en français sur TOC du numéro 3 de Worlds of Cthulhu

Sommaire en français sur TOC du numéro 4 de Worlds of Cthulhu


Acheter le n°1 sur Amazon

Acheter le n°2 sur Amazon

Acheter le n°3 sur amazon

Acheter le n°4 sur amazon

Acheter le n°5 sur Amazon

Acheter le n°6 sur Amazon

Les prix sont un peu exagérés…

Même les Chiens de Tindalos vont au petit coin!

Olivier111

le 08.02
à 08:54

  
Très intéressant développement des liens deux campagnes majeures de Cthulhu.

Merci pour ces idées , propositions. et compilations
Leonidas

le 08.02
à 13:22

  
Bonjour

OK merci pour les liens, c'est vrai que le prix est élevé pour un magazine.
Léonidas

Leonidas

Jeff75006

le 09.02
à 10:53

  
Salut à tous et en particulier à Léonidas ;-)
J'ai maîtrisé les Fungi version Day of The Beast et fut joueur sur les Masques dans une campagne inachevée maîtrisée par Léonidas. Je dois dire que si Day of The Beast peut utilement être enrichi (et j'attends la V7 Sans-Détour, encore pour quelques mois à ce qu'il parait...), l'expérience joueur que j'ai des Masques aurait tendance à me faire penser que cela mériterait d'être épuré! :-) En tous cas ce que nous a fait jouer Léonidas était particulièrement touffu (il est probable qu'il y ait rajouté sa sauce aussi par rapport au scénario original...). Bref, mon conseil Léonidas si tu veux te coller à une nouvelle masteurisation des Masques, c'est de ne pas trop en rajouter sinon ton groupe n'en finira jamais!! (nous mêmes, nous avons sombré en Egypte...). Ou au moins attends la V7 avant d'essayer de la fusionner avec les Fungi.
Leonidas

le 09.02
à 11:50

  
Bonjour à tous et salut à Jeff

Oui je suis comme toi, j'ai commandé les versions V7 de Day of the beast et des masques, programmées maintenant pour l'été 2018 si j 'ai bien compris. Mais je travaille actuellement sur les pdfs que j'ai reçus, même s'il est vrai que la version papier nous apportera un vrai plus en terme d'aides de jeu (Jeff, tu as reçu aussi les pdfs ?)

Concernant les masques que je n'ai pas pu finir, il est vrai que la campagne a traîné en longueur et que oui, j'avais déjà rajouté des choses par rapport au scénario original. J'avais notamment multiplié les scenarii pré-masques qui ont eu une incidence dans toute la campagne. J'ai aussi ajouté des intrigues et des intervenants.
J'ai beaucoup utilisé le film Inception comme source d'inspiration par rapport aux rêves, il faut dire. L'image de pyramides inversées flottant dans les airs ont bien envahi leur imagination après avoir ingéré certaines toxines en Egypte... Certaines ont été utilisées par Omar Shakti pour les amadouer aussi et les joueurs n'ont pas aimé ce qui s'en est suivi... Mais bon Omar c'est Omar...

J'avais aussi initié la campagne avec la version V5, et la version V6 est arrivée au milieu, donc difficile de basculer de règle et de version. Mais surtout, avec Jeff et son groupe, la deadline d'une soutenance de thèse a approché beaucoup plus vite que le degré d'avancement de la campagne, il a fallu faire un choix à un moment donné. Maintenant, cette période là est passée, donc je compte bien revoir le tout avec la V7, réfléchir à l'ensemble avant de faire jouer.

J'en ai conclu que la jouabilité est importante, et que le temps disponible pour la préparer (la campagne mais aussi et surtout le cadre, l'ambiance et la mise en scène, la cohésion de la communauté des joueurs avec certes le journal des joueurs mais aussi l'archivage des aides de jeu et la mise en place d'un site web dédié pour le suivi) est un autre facteur à ne pas négliger.
Je vous inviterai donc tous, et toi en particulier Jeff, à faire un tour vers mon site web dès que j'aurai mis mes premiers commentaires, pour discuter de la faisabilité de la chose, puisque je compte créer une rubrique "préparation de la campagne", réservée bien sûr aux meneurs.

A bientôt
Léonidas

Leonidas

Kagouf

le 10.02
à 16:29

  
C'est un peu hors de propos (on est dans un post sur les Fungis), mais je suis un ardent défenseur de l'allègement de certaines campagnes sur certains aspects.
Autant complexifier (même si, de base, ça l'est déjà assez je pense) l'intrigue peut avoir un intérêt, autant je trouve que les scénarios optionnels de la campagne des Masques sont inutiles et décrédibilisent l'ensemble, laissant entendre qu'à tous les coins de rues il se trame quelque chose de maléfique.
Si on y ajoute le risque de mortalité important et l'allongement de la durée de jeu, ça devient indigeste.
Olivier111

le 10.02
à 17:01

  

"Autant complexifier (même si, de base, ça l'est déjà assez je pense) l'intrigue peut avoir un intérêt, autant je trouve que les scénarios optionnels de la campagne des Masques sont inutiles et décrédibilisent l'ensemble, laissant entendre qu'à tous les coins de rues il se trame quelque chose de maléfique.
Si on y ajoute le risque de mortalité important et l'allongement de la durée de jeu, ça devient indigeste."


C'est une bonne remarque

. L'avantage de la campagne des Fungi est qu'elle offre un final, et un objectif plus marqué que celle des masques, ains i qu'une ligne rouge plus facile, alors que la campagne des Masques fournit un mystère de base plus présent, plus engageant pour les joueurs (la disparition d'une expédition en pleine jungle africaine)

Quand à la mortalité... effectivement ,il faut réfléchir à une 'plateforme ' de départ de jeu qui soit plus avancée que celle proposée par ces campagnes des années 80.(littéralement, un groupe d'amis qui lutte contre le 'mal')

Mais ce n'est pas forcément très compliqué à mettre en place.
Leonidas

le 11.02
à 00:03

  
Bon ça y est je me suis lancé :

Premier article qui lance mes réflexions à suivre :

https://aventuresparalleles.wordpress.com/2018/02/10/fusion-day-of-the-beast-masques-de-nyarlathotep-reflexions/

Léonidas

PS : message déplacé dans le fil dédié aux propositions sur la fusion des deux campagnes.

Leonidas

Olivier111

le 11.02
à 10:20

  
(suite)

Mais ce n'est pas forcément très compliqué à mettre en place.

Je n'aime pas beaucoup le coup de l'organisation qui lutte contre les forces du mal Tm (façon SAve dans Chill), mais cela n'implique pas qu'il n'y ait pas de façon intéressante de faire entrer des Factions, des groupes ou des groupuscule dans la lutte.

Ce qui donne plus de facilité pour intégrer les Pjs, et de renouveler les effectifs..

Par exemple, une faction dissidente (ou en difficulté) de services de renseignements, qui utilise en fait les pjs comme 'agents irréguliers' (fusibles) tout en les aidant à l'occasion (c'est un peu le principe de la seocnde partie de 'LA maison reste ouverte pendant les travaux' .

Autre exemple, je ne suis pas fan de tous les scénar la campagne 'Nightmare agency', mais le concept est très bon, car même si des Pjs meurent, la personne morale (et le 'personage mythique') de l'agence elle même peut continuer à exister, a recruter.

(spolier) Dans ma petite version des 'Fungis', je fais jouer des représentants d'une famille puissante (les Duncan) qui se découvrent - progressivement- être les parents lointains du 'méchant' Chandler.

La mythologier de la campagne parle des descendants du prètre Nophru Ka, don le sang donne certains membres de sa famille des Pouvoirs les rendant aptes à accomplir une certaine destinée... Le Jour de la Bête...

J'ai donc intégré une guéguere des familles 'héritières' , soit pour avoir l'honneur de...soit pour simplement rester des 'élus' plus ou moins occultes, dirigeant la destinée de ce monde...

Donc, après avoir fait galérer mes joueurs pour retrouver un semblant de puissance sociale en s'emparant du contrôle du trust familial (situation à la Millénium), je les faits galérer pour garder ce monde si imparfait en un seul morceau...

les motivations de mes Pjs ne sont peut être pas si héroïques que cela, mais pour sûr, ils ne veulent pas la fin du monde, et le renouvellement des disparus n'est pas un problème.(Hello, cousin. Tu veux savoir la Vérité sur la Famille ? Tu veux prendre ta revanche sur ceux qui t'ont écrasé toute ta vie ?)

=> Je ne dis pas que cela est LA solution, mais que donner une puissante motivation à un groupe de Pj, un cadre personnel qui se révèle être aussi un cadre scénaristique.

+> Cela offre également l'avantage d'offrir un cadre d'horreur personnel. Garder le contrôle, rester 'humain', ou grandir en puissance et ressembler de plus en plus à ce que l'on combat.

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .