Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Les Masques de N(ath)

Pages

1 2 Tout
Nathalie

le 17.10
à 00:05

  
Suite de nos aventures...

Arrivés à Londres, deux des personnages d'origine londonienne rejoignent leur famille ou contacts sur place, tandis que les autres choisissent le logement le moins cher qu'il peuvent trouver sans aller jusque dans l'East End : un hôtel complètement miteux dans Chinatown, qui héberge une fumerie d'opium tout à fait illégale au dernier étage.

Puis ils ont commencé à faire des choses (c'est là qu'était leur erreur ! )

Je vous éclaire un peu le contexte parce que le background des personnages intervient beaucoup dans ce chapitre de notre campagne. Le personnage Renée de Bazelaire (agent du 2ème bureau persuadé d'être dans une affaire d'espionnage anti-soviétique, cf plus haut) s'est empêtré pendant le chapitre new yorkais dans un gros sac de noeuds de mensonges. Je vous le fait en simple : pour justifier pourquoi il avait suivi Elias jusqu'à New York, il a dit au groupe qu'il était Harvey Friedman un détective privé, envoyé par la fondation Penhew pour suivre Jackon Elias après qu'il soit venu leur parler de l'expédition Carlyle ; il est resté très flou sur les raisons de cette supposée filature. Puis, le groupe a décidé que vu sa position il serait le mieux placé pour négocier avec Erica Carlyle, puisqu'il était envoyé d'une fondation assez connue et en lien avec l'expédition (ça faisait plus crédible). Du coup il y est allé, mais ne pouvant pas prendre le risque qu'Erica ou Grey passe un coup de fil à Londres et se rende compte de sa supercherie, il s'est présenté comme Robert Mulley, un agent du BOI (services secrets US) enquêtant sur une affaire d'espionnage industriel autour des entreprises Carlyle et datant de l'époque de Roger (prétexte pour obtenir toutes sortes de documents de Roger). Il a expliqué avoir besoin de leur collaboration car il suit un groupe de suspects auprès duquel il se fait passer pour Harvey Friedman (ce groupe = les autres personnages).
À peine arrivé à Londres, ce perso s'est donc empressé d'aller voir la fondation Penhew seul, avec laquelle il n'avait jamais eu de contact, pour essayer de "faire passer" son mensonge d'une façon où d'une autre avant que le reste du groupe n'y aille et ne se rende compte d'un problème. Le voilà donc qui débarque, mentionne Jackson Elias, obtient immédiatement un entretien avec Gavigan, explique qu'ils essaient de comprendre ce qui est arrivé à l'expédition Carlyle, le tout en donnant la carte de l'agence de détective qu'ils ont fondée à New York ainsi que son adresse de façade à Londres. En passant il indique aussi qu'il sont soutenus par Jonah Kensington, pour faire bonne mesure. Sur la fin de l'entretien il a eu des doutes sur la sincérité de Gavigan, mais c'était bien trop tard... suivi à sa sortie de la fondation, il disparaît de la circulation quelques rues plus loin, kidnappé par un larbin de Gavigan.

Poutch

Nathalie

le 17.10
à 00:35

  
Pendant ce temps, le reste du groupe s'installe à Londres, rend visite à Mickey Mahoney, s'inquiète de la disparition de leur collègue (à l'adresse qu'il a donné, la porte n'est pas fracturée. ils glissent donc un message sous la porte et laissent passer qq jours), et réfléchi à la façon dont il vont aborder la fondation Penhew au sujet de laquelle ils ont de sérieux doutes (et oui, car pourquoi est-ce qu'ils ont embauché un détective privé pour suivre Elias, hein ??!).

Ils font des recherches, trouvent l'adresse à Londres de Gavigan, vont interroger les domestiques, n'apprennent rien d'intéressant, puis, faisant jouer ses contacts, un des joueurs, le Dr Clarke, arrive à rencontrer Gavigan lors d'une soirée dans un club de gentlemen. Ils se méfient toujours, mais le type a bonne réputation. Donc bon :
"Bonjour, je suis très content de vous rencontrer, justement je m'intéresse à la fondation Penhew grâce à un ami à moi, Jackson Elias. Il enquêtait sur l'expédition Carlyle et nous avons repris le flambeau, et monté une agence de détective spécialement pour continuer son travail. Et nous avons de bonnes raisons de penser que Jack Brady est toujours vivant, peut-être d'autres membres de l'expédition également. Vous connaissez le Pharaon Noir ? Avez-vous fait suivre Jackson Elias ?"
Avec ça il montre à Gavigan des notes que Jackson avait envoyées à Kensington, et donne l'adresse de la famille de sa femme qui l'accueille à Londres, pour pouvoir être recontacté.

Je ne suis pas du genre à jouer "contre" mes joueurs, mais là j'ai vraiment l'impression qu'ils cherchent, non ?

Sinon, ils sont allés rendre visite à Shipley, ça les intrigue mais ils ne savent pas comment le lier au reste. Ils s'intéressent aussi à des meurtres un peu étranges qui ont eu lieu... mais j'ai rendu le culte beaucoup plus discret que ce qui est prévu dans la campagne pour éviter le copier-coller de NY (et mince, c'est quoi ces cultistes qui laissent traîner leurs cadavres n'importe où ?!).

Je n'ai pas encore décidé à quelle sauce Gavigan va les manger... Mes PJs ont fait les gros titres à NY, il sait donc qu'ils sont plus nombreux, mais il ignore dans quel hôtel ils sont. Va-t-il les envoyer vers Al-Sayed pour faire "d'une pierre deux coups" et se débarrasser de son rival en même temps qu'il force les joueurs à se révéler ? Va-t-il envoyer une invitation à la maison Misr pour "parler plus calmement", et parier sur le fait que le Dr viendra avec ses amis ? Fait-il tout simplement suivre le Dr Clarke jusqu'à retrouver les autres, et de là les kidnapper/attaquer/fouiller leurs chambres ?
J'ai envie d'un chapitre très rapide à Londres, je pense donc que je vais choisir la dernière solution : enlèvement + mise à sac de leurs chambres, et si des personnages s'en sortent ils arriveront peut-être à sauver leurs amis moins chanceux à temps.

Le malheureux perso-mythomane (Renée/Harvey/Robert) est déjà dans une cellule de la maison Misr, à attendre le prochain rituel...

Poutch

Kagouf

le 17.10
à 07:45

  
Hahaha :)
J'adore les quiproquos !

Je pense qu'une rencontre avec Barrington peut être sympa et utile pour la suite.
Sinon, tu as l'option "prisonniers" libérés par les PJ qui jouent les flics durant une partie du scénario.
Perso, je ne suis pas fan, mais pour le coup, il est évident que Gavigan va tenter de récupérer tout le monde...

L'idée Al Sayed est bonne, sachant qu'il pourrait peut ^tre récupérer tout le monde à la Pyramide Bleue.

En tout cas, tu peux être sure qu'ils vont être parano pour le reste de la campagne !
Dithral

le 17.10
à 14:53

  
J'aime beaucoup aussi ! S'ils s'en sortent, le moment où le mythomane va devoir s'expliquer promet d'être un savoureux :)
Nathalie

le 10.11
à 06:11

  
Voici donc la suite de nos aventures :

Suite à son entretien avec le Dr Clarke, Gavigan l'a fait suivre jusqu'à remonter à tout le groupe et l'endroit où ils logeaient. Puis le logement a été surveillé.
Puis, les personnages sont partis mener leurs différentes enquêtes : surveillance de la maison de Shipley, enquête sur l'auteur de "la Vie d'un Dieu", recherche d'infos sur un "pharaon noir", etc. Ils ont aussi enquêté sur la disparition de leur ami disparu (Renée/Harvey, dit "le mythomane"), en fouillant l'appartement dont il leur a laissé l'adresse. Il s'agit en fait d'un faux logement-bureau installé il y a quelques semaines par le 2ème bureau pour aider leur agent à conserver sa couverture. Tout y est nickel puisqu'il n'a pas eu le temps d'y mettre les pieds... comme dit un joueur : "on dirait un appartement témoin"...

Le soir 4 des 6 personnages rentrent à leur hôtel plus que miteux de Soho. Partis faire des choses chacun de leur côté, ils rentrent également chacun séparément... sauf que pendant leur absence les adorateurs n'ont pas chômé. Ils ont pris toutes leurs armes, livres et pièces à conviction, et surtout, deux adorateurs les attendent cachés derrière la porte ou dans la chambre d'à côté, plus un autre qui surveille la rue ! Les deux premiers personnages : Chuck et Arhne se sont bien défendus mais ont fini par avoir le dessous, se faisant assommer chacun leur tour. Madeleine est ensuite arrivée mais, elle, n'a pas eu le temps de se battre et s'est faite surprendre. Puis Will est arrivé, et, réussissant un jet de chance généreusement accordé de ma part, il est tombé juste au moment où les adorateurs transportaient un de ses camarades jusqu'à une voiture. Il a trouvé Madeleine inconsciente et s'est précipité à l'hôpital le plus proche. Pendant qu'il s'occupait d'elle, les adorateurs ont emmené leurs deux camarades à la maison Misr...

Le lendemain quelle ne fut pas la surprise du Dr Clarke lorsqu'au rendez-vous, il se retrouva seul avec Will qui n'avait pas de nouvelles de Chuck et Arhne (et le Lt Poole mais ce n'est pas un joueur) ! (Mes joueurs étaient vraiment surpris de n'être que deux à jouer, ça a mis l'ambiance de suite). Arhne avait l'habitude de fréquenter les quartiers défavorisés et de passer du temps avec des camarades travailleurs exploités, ils ont supposé dans un premier temps qu'il était avec eux et avait eu un problème ou un simple empêchement de ce côté-là.
Ils ont passé leur journée dans l'angoisse, à retracer le parcours de leurs deux compagnons nouvellement manquants, interrogeant les personnes à qui ils avaient parlé, faisant des hypothèses sur leur sort... À leur hôtel, l'établissement (clandestin) à l'air fermé, ni patron (menacés et effrayés par la fraternité du Pharaon Noir) ni clients ne sont trouvables, et des traces de luttes sont visibles. Finalement, repassant à l'hôpital, Madeleine repris connaissance et leur dit avoir vu Chuck inconscient par terre dans la chambre de leur hôtel.

Poutch

Nathalie

le 10.11
à 06:25

  
La fin de leur enquête leur permet de comprendre que leurs deux amis ont très probablement été emmenés en voiture : mais vers où ? Et les laisse désemparés, et avec un fort sentiment de culpabilité de la part de Will qui se reproche de ne pas avoir agit plus tôt, plus vite, pour Chuck. Le Lt Poole est laissé tout ce temps au chevet de Madeleine pour s'assurer que personne ne vienne finir le travail... (et ils ont bien fait ).

Le lendemain appel matinal de Gavigan chez le Dr Clarke pour savoir quand ils pourraient se revoir pour parler un peu plus de leur enquête et de la possibilité que Sir Penhew soit toujours vivant. Mes joueurs s'interrogent de plus en plus sur la fiabilité du gars, mais finalement pensent que ce serait trop culotté de sa part d'appeler comme ça juste ce matin-là s'il était dans le coup Un rendez-vous est donné pour le lendemain dans un club que connait le Dr Clarke, non loin de la fondation Penhew.
Quelques minutes plus tard, un autre appel pour le Dr Clarke : Ernest Budge Junior, égyptologue à la fondation Penhew (un peu style Indiana Jones), les appelle pour les mettre en garde de quelque chose qui cloche par rapport à la conversation qu'ils viennent d'avoir, (et qu'il a surpris), avec Edward Gavigan. En effet Gavigan joue l'ignorant, pourtant une personne (il s'agit d'Harvey) est déjà venue lui parler de "Jackson Investigation" il y a huit jours. Rendez-vous est pris immédiatement pour discuter de cela de vive voix, et surtout avant le rendez-vous avec Gavigan.

Une discussion a lieu, Ernest donne quelques indications sur la fondation Penhew et ce qu'il sait du Pharaon Noir. Suite au prochain épisode !

... Et pendant ce temps, dans leurs cellules de la maison Misr, leurs amis croupissent. La pleine lune est dans 3 ou 4 jours, arriveront-ils à temps avant le rituel ?

Ernest Budge Junior est joué par le joueur de Chuck, il s'agit d'un personnage de remplacement "au cas où"... Lorsque mes deux autres joueurs ont vu arriver leur compagnon et que leur personnage ont entendu le téléphone sonner, ils croisaient les doigts très fort pour que ce soit justement Chuck, leurs exclamations de détresse/désespoir lorsque le personne a annoncé son nom m'ont assuré que le message est bien passé : à l'avenir ils seront beaucoup plus prudents. Une séance sombre mais très riche en émotions !

Poutch

Pages

1 2 Tout

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
      



Dernière modif de (Mercredi 25 Octobre 2017)




Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .