Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

les masques et le jour de la bête en même temps ?
Leonidas

le 05.12
à 18:06

  
Bonjour

Alors je lance juste un sujet de discussion comme cela : je ne connais pas les fungi, ni bien sûr la version jour de la bête (j'ai passé une précommande mais je n'ai pas encore reçu les pdfs).

Pourquoi ne pourrait-on pas jouer en même temps les deux campagnes plutôt que l'une à la suite de l'autre, c'est-à-dire en alternant les scénarii et en étudiant leur articulation.

En effet, l'ennemi est le même, beaucoup d'aspects dans l'histoire se ressemblent, il existe des lieux communs (New York, Londres, Égypte, Kenya pas si loin de l'Inde).
Beaucoup de gens considèrent qu'il n'est pas très intéressant de jouer la bête après les masques parce que Nyarlathotep est toujours là, en mettant de côté la fin proposée du jour de la bête en 1929 si je ne fais pas erreur ?

Est-ce-ce que je divague en pensant cela ou peut-on considérer au moins deux secondes l'hypothèse ?

Merci pour vos réponses
Léonidas

Leonidas

Hegan

le 05.12
à 18:55

  
J'ai fait le contraire comme joueur (Fungi / Day of the Beast Vo) puis Masques, et je vais faire jouer comme MJ les Masques après avoir fait les Fungi, avec les mêmes PJs (ou ... presque...)

Cet ordre là parait "plus" logique, mais la version Fungi Descartes faisant 74 pages, elle semble logiquement plus légère que les Masques, et effectivement l'argument initial est quasiment le même, le niveau de difficulté étant à mon avis supérieur pour les Masques (mais je n'ai pas encore lu la version V7 de la Bête, donc je m'avance peut être)

A la suite ça peut paraitre long, mais mélanger les 2 ?!?

Difficile, les PJs ayant déjà beaucoup à faire, surtout si tu exploites les fausses pistes, et du coup cela risque d'amoindrir les aspects "amusants" de la Bête (certains PNJs sont vraiment drôles (...) à jouer)
Taka

le 05.12
à 19:27

  
Je ne connais pas non plus les Fungi (comme toi, j'ai plédgé la Bête) mais je suis en train de masteriser les Masques.
C'est déjà énormément de boulot pour le MJ et l'enquête n'est pas simple pour les joueurs.
J'ai peur qu'à mélanger les 2, ce soit l'overdose (en complexité, en cohérence à maintenir, en nombre de pnj à gérer, en durée, etc.)
Olivier111

le 05.12
à 20:37

  
j'ai maitrisé les deux.

Mixer les intrigues tout à fait possible. Je trouve le 'final' des Fungis plus intéressant en terme de 'menaces cosmiques' (celui des 'Masques est beaucoup plus 'pulp'' dans la version que j'ai lue.)

Par contre, c'est parti pour trois années de campagnes IRL. Et certaines intrigues secondaires ds masques seront sérieusement à revoir...
Leonidas

le 06.12
à 17:59

  
Bonjour

Merci pour les réponses. J'ai déjà mastérisé les Masques il y a bien longtemps, avec la V6.
De quelles intrigues secondaires parlez-vous ?
Je note la menace d'overdose en complexité, car je pense que le problème de cohérence peut être résolu par un bon travail de préparation en amont. J'ai plus de craintes pour les joueurs, mais je trouve que c'est un challenge intéressant pour le MJ. Vos remarques sur la possible mixité des intrigues conforte aussi mon hypothèse de départ.

J'avais aussi en tête les remarques de rolist tv sur la suite des Masques où ils déconseillaient de jouer la bête après.
Je pense aussi utiliser le scénario de la bête en ouverture, tout en mettant en place un contact épistolaire entre les joueurs et Elias Jackson qu'ils ont déjà rencontré dans un scénario précédent (là je suis en mai 1923 et un ami a déjà joué Jackson Elias pour préparer l'introduction à la manière décrite par Dweller dans poste dédié aux Masques). Mais un autre PJ est bien intégré dans le milieu des spirites/illusionnistes d'où le second lien avec Paul Lemond (c'est tout ce que je connais de la campagne de la bête pour l'instant).

Je prépare aussi un site web, j'enverrai les liens dès que je serai plus avancé dans le projet.
Léonidas

Leonidas

Kagouf

le 07.12
à 20:05

  
Je ne sais pas ce qu'entend Olivier à propos des intrigues secondaires, mais, pour ma part, j'ai pour ainsi dire tout fait dégager.

En fait, de l'idée de départ qui est de dire : toi, journaliste/détective/bibliothécaire de 30/40 ans, tu crois tout savoir du monde. Et bien non ! Il y a une face cachée ! Un rideau que nous allons soulever !

Si c'est pour, au final, se retrouver avec des monstres/événements soit disant rares et cachés aux profanes à tous les coins de rue, cela n'a pas de sens.
En tout cas, ce n'est pas ma vision du jeu ou de l'univers.
Ajoutons que la campagne est suffisamment éprouvante pour ne pas en rajouter.
Leonidas

le 08.12
à 12:52

  
Bonjour Kagouf

je n'ai pas bien compris le sens de ton intervention, du moins ta vision du jeu ou de l'univers ?
Tu veux dire qu'en mélangeant les deux campagnes, on va se retrouver avec des monstres à tous les coins de rue ?

Mais si on joue plusieurs scenarii cthulhu les uns à la suite des autres, on risque aussi de se retrouver avec une multiplication de rencontres dangereuses, mais cela ne change pas l'attrait qu'on peut avoir pour Cthulhu.

J'avoue ne pas avoir bien saisi.

Léonidas

Leonidas

Kagouf

le 09.12
à 01:18

  
Ce que je veux dire (mais comme je le précise, c'est ma façon de voir) c'est que :
-d'un coté tu as une machination mondiale, cachée du monde commun, dans laquelle les investigateurs déboulent sans le vouloir. En même temps, c'est un truc ENORME, et pourtant c'est "caché"

-de l'autre, et comme par hasard (c'est fou ce hasard !), ils peuvent se retrouver avec des hommes serpents, une déesse des chats, un type qui fricote avec les démons, des hordes de goules, etc etc etc.

Et tout ça alors qu'ils évoluent dans un monde "normal" depuis qu'ils sont nés.

A mon sens, cela dessert le tout.

J'ai eu la chance de pouvoir faire jouer les Masques à des débutants. Débutants JdR et débutants AdC.
Ils savaient dans quel univers ils étaient. Du coup, à NY, les 4 pauvres zombies de chez Juju les ont réellement terrifiés. Et, petit à petit, leurs personnages (et eux), ont augmenté leur tolérance à l'horreur. Autant te dire qu'au Kenya, cela a été un enfer pour eux.

Si je résume, ma vision des Masques est moins Pulp que ce qu'elle peut paraitre de prime abord :)

Mais j'entends qu'on puisse voir les choses différemment !
Leonidas

le 09.12
à 10:00

  
Ah OK j'ai compris, là tu évoques la place des intrigues secondaires dans les Masques par rapport à l'intrigue de fond et l'intérêt de les jouer ou pas.

Je partage aussi ton avis. C'est pour cela que je me demandais si je ne pouvais pas mixer les machinations mondiales des deux campagnes, vu qu'il s'agit finalement de plusieurs groupes de serviteurs d'un même dieu.
Mais de mon côté j'ai un groupe mixte de débutants et de chevronnés. Ça devient de plus en plus dur de faire peur.

Léonidas

Leonidas

Kagouf

le 09.12
à 14:06

  
J'ai lu en diagonale le Jour de la Bête.
j'imagine que cela doit être gérable en synchro, oui :)

Je sais qu'il y a des éléments que j'adore dedans et comme on va réattaquer une campagne au printemps prochain, je me tate à leur faire jouer... :)
Leonidas

le 10.12
à 12:35

  
OK

de mon côté j'attends les pdfs. Je prépare le background d'un des PJs illusioniste qui connait un peu le milieu des mediums new-yorkais donc Paul Le Mond en particulier. Même si le PJ préférerait être en contact avec Houdini, d'ailleurs j'ai acheté le film Au delà de l'illusion qui traite un peu de son histoire.

En attendant Jackson Elias est parti en voyage. On est en mai 1923 donc je ne parle pas encore de l'affaire Carlyle. Il a été joué en tant que PJ autour de ma table dans une intrigue liée à l'institut Mogens à New York, puis il est parti, tout en donnant de ses nouvelles par voie postale.

Voila les enveloppes que je vais utilisées :
https://www.amazon.fr/gp/product/B013NROF8Y/ref=oh_aui_detailpage_o02_s00?ie=UTF8&psc=1

et voici les timbres :
https://www.philateliefree.fr//america/timbre-recherche.php?action=search&searchYear=41923&searchTerritory=Territory_USA&searchType=00&searchTag=&searchNumYvert=&searchValue=&searchColor=&searchTheme=Theme_TP&searchSubject=&pagerLimit=PagerLimit_100&listMode=1

Même si l'affaire Carlyle n'est pas au rendez-vous, en avril 1923, Lord Carnavon est décédé de manière mystérieuse, et j'ai retrouvé dans les archives du New York Times et du Times anglais en ligne le déroulement de l'affaire jour après jour. (J'ai d'ailleurs téléchargé une trentaine d'articles sur l'évènement si cela intéresse quelqu'un). C'est assez prodigieux, surtout quand on apprend le rôle des mediums parisiens dans l'affaire. En plus, Berlin indique que les Allemands vont tirer un film de l'affaire or j'ai un PJ cinéaste... Or Lord Carnavon et Howard Carter ont été en partie financés par la fondation Penhew, mais ça, ce n'est pas indiqué dans les archives...-)

Vu que tout cela constitue un développement pré-masque, je ne sais pas trop si ce message a sa place dans la rubrique "Masques" (et en plus j’évoque le jour de la bête), donc pour l'instant je laisse ce message ici.

Léonidas

Leonidas

Olivier111

le 10.12
à 16:53

  
Un façon 'relativement' simple de l'articuler serait remplacer Jackson Elias par Paul Lemon, de faire jouer la moitié de la campagne des Fungis,

Puis de relancer l'aintrigue par la mor de (SPOLIER) Lemon/ Elias, qui donne sur un thème très différent, la disparition de l'expédition Carlile. (il suffit d'en faire un sujet récurent mais non développé dans l première partie du scénar, 'Day of teh Beast)

J'avais aussi décalé la timeline pour faire coller la fin de la campagne à la crise de 29 (due à l'effondrement de l'Empire Chandler)

Je trouve le final des 4fugis/Day of the beast plus intéressant que celui des masques
Leonidas

le 10.12
à 23:54

  
OK merci

C'est une idée, même si pour moi il est trop tard de fusionner les personnages Paul Lemond/Elias. Le plus drôle, c'est qu'en lisant la partie australienne des Masques, j'avais pensé créé un lien entre (SPOILER) Elias et un yithien, voire qu'Elias serait parti un temps dans une autre dimension pendant quelques semaines avant de revenir, lors d'un passage inopiné en Australie (passage apparemment prévu dans la V7 des Masques). Et je viens de lire le rapport entre la race de Yith et Paul Le Mond.... Un point commun en plus....

Léonidas

Leonidas


Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .