Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Hassan-ibn-Sabbah mourut en 1124, à l'âge de 90 ans, ayant légué au monde un nouveau mot : "assassin". Assassen signifie en arabe "gardien", mais certains pensent que la véritable origine de ce mots est "gardiens des secrets".



Hassan-ibn-Sabbah mourut en 1124, à l'âge de 90 ans, ayant légué au monde un nouveau mot : "assassin". Assassen signifie en arabe "gardien", mais certains pensent que la véritable origine de ce mots est "gardiens des secrets". Certains diront aussi que le mot est une dérivation du mot Hashashin (littéralement mangeur de hashish). Les assassins étaient une secte qui faisait partie, au départ, du groupe Ismaélien, une secte, elle aussi, que l'on considérait comme une branche de la faction Shiite de l'Islam. Hassan a été le premier grand maître de cette secte,mais, on dit plus populairement le Scheik de la montagne, plutôt que grand maître. On disait cela à cause de la principale forteresse des Assassins, la forteresse d'Alamout, perché sur une montagne. Les pratiques de la secte consistaient en des enseignements de la pratique religieuse Ismaélienne, mais, surtout en des assassinats secrets des ennemis de la secte.

On croit que les assassins étaient censés faire un usage de hashish pour stupéfier les candidats, ayant la possibilité d'entrer dans leur groupe, pour leur donner une vision du "paradis". On raconte que les candidats étaient des enfants, dont les parents ne voulaient pas, achetés par les maîtres du groupe, puis dressés à leurs obéir aveuglément, à n'avoir qu'un seul désir : mourir à leur service. L'organisation de la secte, comprennait sous Hassan, des "Missionaires" (Daïs), des "Amis" (Rafiq), qui étaient les disciples et des Fédâvis, qui étaient les "Fidèles". Ce dernier groupe, ajouté par Hassan au modèle ismaélien, se composait de tueurs entraînés, reconnaissable à leurs vêtements blancs, à leurs ceintures, bonnets ou bottes rouges. On leur apprenait à savoir exactement où et quand enfoncer un poignard dans le coeur de la victime, et, aussi, à bien posséder des langues étrangères, à pouvoir s'habiller et se comporter comme des moines, des marchands ou des soldats qu'ils pouvaient être amenés à personnifier au cours de leur mission. Les mains et les oreilles des assassins étaient partout. Une fois son initiation achevée, un homme pouvait être envoyé à des milliers de kilomètres de là pour s'y établir et y vivre en attendant le moment où lui parviendrait l'ordre d'exécuter sa mission fatale.

Les assassins avaient aussi comme habitude de retenir en captivité à Alamout des personnages distingués, éminents et utiles qui pouvaient leur être précieux dans les domaines éducatifs et militaire et autre. Beaucoup d'éminents personnages furent prisonniers à Alamout, tel des médecins, des astrologues et le plus grand peintre de Perse, qui finirent tous par obéir aveuglément au Scheik. On peut aussi croire que des magiciens et des occultistes furent prisonniers à Alamout, ce qui mit peut-être en contact la secte avec le mythe, à moins de croire que la secte a été fondé pour servir le mythe, ce qui aurait pu contribuer à renforcer leur pouvoir...

Quand Hassan mourut en 1124, il fut suivi de plusieurs grands maîtres qui partageaient sa vision d'être une force majeure dans l'Islam. Pendant 150 ans, les assassins ont tenus toute l'Asie mineure sous leur règne de terreur. Puis, en 1255 les mongols de Gengis Khan déclarèrent la guerre à la secte. L'histoire nous dit que la secte fut anéantie cette année là et que la branche syrienne fut anéantie en 1272. Cependant, certains croient que les historiens se copiant les uns les autres, ont négligé plusieurs faits qui prouvent la permanence de la secte. En fait, les assassins se dispersèrent partout en Asie et peut-être même partout dans le monde. On sait aussi que certains Ismaéliens, sans être des partisans des assassins au sens extrémiste du terme, révèrent les descendants des seigneurs d'Alamout au point de les diviniser.

Depuis ce temps, on peut donc voir les actions des assassins, surtout au Moyen-Orient, mais on pense qu'ils ont commis plusieurs assassinats dans d'autres pays. Tel un certain assassinat qui en 1914 déclencha, une certaine guerre... Il semble même que leur but principal ait relativement changé. Même si il semble que la domination de l'Islam le soit encore, on peut croire qu'ils agissent pour un tout autre but. Certains disent même, que les assassins sont aujourd'hui l'organisation qui vend les plus souvent ses services pour commettre des meurtres.Quoi qu'il en soit, un certain nombre de spécialistes ont remarqué à quel point les innovations des Assassins en matière d'organisation et d'entraînement, ainsi que leur techniques d'initiation, ont influencé les sociétés postérieures.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .