Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Chronologie, photographie, identité, crime.



  • 1819 : Un nommé Huvet, employé à la rédaction du bureau des prisons, propose au préfet de police l'utilisation du physionotrace et du panographe pour établir une galerie de portraits des perturbateurs de la société. Le moyen de reproduction est le calque et la lithographie.

  • 1826 : Création du casier judiciaire, signalement obligatoire pour un malfaiteur

  • 1832 : Abolition de la marque au fer rouge sur les prisonniers.

  • 1849 : Dans les prisons on relève par photographie les tatouages et les autres signes particuliers.

  • 1862/1863 : L'affaire Dumollard : Deux accusés, trois assassinats et une tentative d'assassinat sur des filles domestiques, six viols, tentatives de vol, recel. La presse illustre en image d'épinal cette affaire.

  • 1869/1870 : L'affaire Troppmann ou le « massacre de Pantin » : Un accusé, huit assassinats. « L'exécution a lieu le 19 janvier 1870 devant une foule nombreuse, place de la Roquette, face à la prison. À 7 h précises, Jean-Baptiste Troppmann est basculé sur la planche de la guillotine. Au moment où le couperet s'abat, ce curieux personnage mord le pouce du bourreau. La dépouille du meurtrier, l'un des plus atroces criminels du siècle dernier, sera inhumée au cimetière d'Ivry ».

  • 1871 : La photographie est utilisée à des fins signalétiques.

  • 1872 : Création d'un nouveau service, le Service de la Photographie de la Préfecture de Police. Créé de manière officieuse et dépendant de la 4ème brigade de recherches relevant du service politique du cabinet, ce service de la photographie composait, avec le service de l'imprimerie, le service judiciaire de la préfecture.

  • 1876 : Création de l'anthropométrie.

  • 1878 : L'examen du "faciès pathologique" de chaque affection nerveuse est entrepris à Paris à la Salpêtrière dans un atelier de photographie rattaché au service de Charcot (1878). Il est confié à Albert Londe.

  • 1882 : Création d'un bureau d'identité (annexé au service de sûreté).

  • 1884 : L'anthropométrie est systématisée dans les morgues. La photographie métrique est appliquée aux cadavres. Etienne-Jules Marey utilise la photographie comme outil de recherche scientifique.

  • 1885 : Bertillon systématise l'anthropométrie dans les prisons.

  • 1887 : Bertillon est directeur de service d'identification judiciaire. Unification du service de photographie et du service d'anthropométrie. Des pays étrangers adoptent ce système.
  • 1888 : L'appareil photographique devient plus « maniable ».

  • 1892 : Sir Francis Galton (anglais) propose comme procédé d'identification la dactyloscopie (empreintes digitales). En France, l'anarchiste Ravachol est arrêté grâce à l'utilisation de la fiche signalétique.

  • 1893 : Systématisation de la dactyloscopie et de la photographie à la préfecture de police, et instauration d'un service spécifique : le Service d'identité judiciaire.

  • 1903 : Nouvelle technique de Bertillon, la perspectométrie.

  • 1912/1914 : L'affaire de la bande à Bonnot : publication de cartes postales relatant la capture, la saisie des criminels.

  • 1914 : Mort de Bertillon. La carte d'identité devient obligatoire pour les étrangers.

  • 1919/1920 : L'affaire Landru.

  • 1922 : Le Petit Parisien utilise la photographie signalétique de police, la rehausse à la gouache et la publie en dramatisant les événements.

  • 1928 : Détective, premier magazine spécialisé dans le fait-divers.

  • 1940 : La carte d'identité est obligatoire pour tous les français de plus de 16 ans.
    La carte d'identité naît de la fiche signalétique d'abord imposée aux classes dangereuses (prostituée, ouvrier, étranger, nomade,…)


  • Livre sur ce sujet : Maintien de l'ordre et polices en France et en Europe au XIXe siècle, Philippe Vigier.
    Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
    Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .