Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
» Le morceau de piano par Aziraphale
Par Aziraphale

Mandatés par l'Université Miskatonic afin de ramener une antiquité, les joueurs vont dans ce scénario découvrir le fatal affrontement entre des collectionneurs de livres impies sur les bords du Mississippi.

Comme souvent dans la gamme de suppléments Chaosium datant de quelques années, le scénario est plutôt bien ficelé, présenté de façon efficace mais, souffrant de petites incohérences et de quelques pointes de "naïveté" ou de "formalisme rôlistique" (faut-il vraiment un jet de TOC pour trouver une feuille scotchée sur un coffre ?) mais il demandera toutefois peu de remaniement au futur Gardien.

Sous un apparent classicisme, "L'eau qui dort" est un scénario assez original. Tout d'abord, il n'est absolument pas linéaire : le scénario plante le décors, une multitude d'indices y est disséminée et ce sera aux investigateurs de les récolter... ou non. Ici, pas de passage obligé, de PNJ clef ou autre.

Le cœur de l'intrigue est lui aussi original, car nos investigateurs, pour une fois, enquêtent sur la disparition de gens finalement peu recommandables.

Enfin, alors que de fausses pistes laissent à penser que des Profonds sont derrière tout ça, c'est face à deux Adoratrices de Cthulhu (des humaines devenues monstre) que les Pj vont se retrouver pour la confrontation finale. De plus, les scénaristes ont eu la bonne idée de les présenter comme deux sœurs qui recevront avec "plaisir" leurs invités... à condition que ces gentlemen se conduisent avec courtoisie ! Idée que je vous invite à creuser en humanisant encore un peu plus l'aspect des sœurs Rosethorne (contrairement à l'illustration du livre).

Niveau ambiance, le Gardien des Arcanes pourra facilement mettre en place une atmosphère pesante. Par contre, l'horreur en tant que telle n'apparaît guère que dans la scène finale... à moins de donner aux sœurs Rosethorne quelques capacités supplémentaires comme celle d'envoyer des rêves et hallucinations aux "petits curieux" qui rôdent autour de leur manoir.
«
Une chance sur deux...
Vonv
...de s'en sortir !!!

Comme la plupart des scénarios de ce recueil, celui-ci est particulièrement meurtrier. L'intrigue en elle-même est assez courte (elle peut se jouer en 2 séances de 4 heures) mais est assez complexe et demandera pas mal d'effort de déduction de la part des joueurs.

L'ambiance générale est bien Lovecraftiennne avec un port perdu dans l'état du Mississipi. On arrive vite au coeur de l'intrigue... et à la partie la plus intéressante et originale du scénar : la scène de fin.

C'est une visite de maison vide avec sous-sol occupé :) Un pur régal de glauque à mettre en scène avec des créatures nouvelles mélangeant horreur et humanité. Par contre, tout affrontement mènera à la fin de votre équipe de façon quasi sûre.

A réserver à des joueurs connaissant les dangers du Mythe...
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .