Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Qu'en a pensé Sempaï ?

La grande campagne des Masques ne pouvait pas se faire sans un accessoire spécifique, pour mettre vos joueurs dans l'ambiance : l'écran du gardien. Ce dernier est vraiment très beau. L'ambiance est sombre, mettant en avant le côté « exploration » dans une jungle peu accueillante. Nous y voyons un groupe d'explorateurs tenter de s'y frayer un chemin pour aboutir à un pic montagneux prometteur de menaces, comme ce vol de créatures indéfinissables qui semblent le protéger. Cet écran a toute sa place parmi les écrans utiles pour distiller une atmosphère particulière à la table de jeu. De plus, son côté « exploration », « mystère », « créatures volantes non identifiées » pourra  vous servir pour vos scénarii pulp.

Le plus, car il y a toujours un plus chez Sans Détour, c'est que cet écran s'accompagne d'un scénario bonus pouvant s'insérer, et prolonger ainsi le plaisir de vos joueurs, dans la campagne des Masques.
Mon but ne va pas être de vous spoiler sur le contenu de l'histoire, pour ne pas vous gâcher votre plaisir. Ce que l'on peut en dire c'est que le scénario est très orienté investigation/interaction. Les liens avec le Mythe sont ténus et l'histoire pourrait parfaitement être jouable en one-shot indépendamment de la campagne.
Il faut avoir conscience d'une chose, ce scénario est un scénario qui a déjà été publié dans le n°118 de Casus Belli mettant en scène une ambiance assez sordide, voire malsaine (sur le papier). Le fait que cette histoire ne soit pas une histoire originale, spécialement conçue pour la ressortie de cette campagne mythique est un énorme regret, pour moi. Cela pour plusieurs points :

- Comme tout bon scénario édité chez Sans Détour, la première page propose des implications possibles à utiliser pour motiver vos joueurs à jouer à fond l'histoire. Or, dès l'introduction de l'histoire, on nous propose d'autres implications qui semblent être celles d'origine ce qui donne l'impression que le texte n'a pas été retravaillé

- Cette impression de ne pas avoir retravaillé le texte est accentuée par le style utilisé, très Casus Belli de l'époque (on aime ou on n'aime pas) et dénote par rapport au reste de la campagne

- Enfin, le scénario en lui-même fait 8 pages. Toute la partie investigation est plutôt réussie, fouillée et bien décrite. Cependant, la fin est bâclée, précipitée et on doit s'y reprendre à deux fois pour réaliser qu'au point final il n'y aura pas de suite.
Singeries, le scénario en question, peut très facilement s'insérer dans la campagne des Masques, et ainsi joue pleinement son rôle. Toutefois, on peut être déçu par le fait de ne pas se voir proposer un scénario original, mieux construit et prolongeant véritablement l'expérience de jeu.



L'avis de Yoda

C'est maintenant (presque) une habitude, les grosses productions de L'Appel de Cthulhu sont accompagnées d'un écran au visuel particulièrement bien adapté. La campagne des Masques de Nyarlatothep ne fait pas exception.

Première impression : visuel magnifique
Comme (presque) à chaque fois, le rendu graphique est une véritable réussite. L'illustration de l'écran est magnifique et particulièrement immersive. Nul besoin de description : jugez par vous-même ! L'ambiance sombre et angoissante qui se dégage de cette jungle ne peut qu'attirer vos Joueurs vers une longue descente aux enfers…
Côté qualité, rien à redire : l'épaisseur du carton et la qualité d'impression sont au rendez-vous. Vous serez largement protégés de toutes les tentatives d'agression de vos « tablistes » ;-)

Deuxième impression :
Derrière l'écran : les informations présentées restent inchangées par rapport aux écrans précédents. Peut-être qu'un jour, une table pour gérer les pertes de SAN sera ajoutée mais pour l'instant, il n'en est rien.
L'écran est accompagné d'un livret contenant le scénario « Singeries » de Tristan Lhomme. Cette aventure orientée enquête est déjà parue dans Casus Belli n°118 – et disponible sur TOC – à l'occasion de la sortie de L'intégrale des Masques de Nyarlatothep en 1998. Son point fort : il peut être joué pendant la campagne ou indépendamment.
Si ce choix semble donc adapté, il laisse perplexe : quitte à faire du réchauffé, pourquoi ne pas avoir inclus l'ensemble des scénarios disparus dans cette nouvelle édition ?

Conclusion :
Même si je reste dubitatif devant la quantité d'écrans pour L'Appel de Cthulhu, celui-ci remplit parfaitement (et magnifiquement) son office. Les déçus de l'écran 30ème anniversaire et ceux qui aiment user d'artifice pour plonger leurs joueurs dans l'ambiance ne manqueront pas cette nouvelle réalisation.

Les scénars

Singeries

13 pages / investigation (5) / action (2) / exploration (2) / interaction (5) / mythe (1) / style (Horreur lovecraftienne) / difficulté (Eprouvé) / durée (2 à 3) / nb.joueurs (3 à 5) / type.perso (tous)





Commentaires

[le vôtre]
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .