Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Un scénario pour Delta Green

Les personnages sont des agents des forces de police ou de justice de Delta Green ou des agents du FBI ignorant tout de Delta Green mais orientés vers affaire par l'organisation de lutte contre l'occulte. Celle-ci est à la fois intéressée par une pré-enquête qui démontrera ou non l'importance réelle de ces événements suspects et par la possibilité de jauger les personnages et de les enrôler ultérieurement s'ils ont satisfait à leur mission - connaissant la compétence de vos joueurs, nous n'en doutons pas.
«
Comment dire...
Nael 17/02/2012
Ecrire un scénario et le poster sur internet est loin d'être une chose facile, et je salue l'auteur pour le temps qu'il y a investi. Néanmoins, ce scénario souffre d'un nombre de défauts qui sont à mes yeux suffisamment élevés pour le rendre rédhibitoire.

Les personnages sont envoyés pour enquêter sur le meurtre de dix personnes dans une cave, suivi par un incendie.

Il s'agit en réalité d'un règlement de compte entre cultistes. Le scénario indique textuellement que les personnages n'ont aucune chance de le découvrir. Déjà, pour ma part, cela m'interpelle : à quoi bon lancer les PJ sur une enquête s'ils n'ont aucune chance de comprendre le fin mot de l'histoire ?

En réalité, cette seule faille démontre la première faille de ce scénario, à savoir un effroyable linéarité. Les Pj en effet ne découvriront rien sur l'incident en lui-même. Nada, que pouic, rien du tout... Pas de témoins, pas de possibilité d'identifier les victimes, aucun moyen de déterminer comment elles se sont rendus là. Les PJ pourraient, je ne sais pas, moi, étudier les rapports d'autopsie ; exploiter l'étude de la scène de crime effectués par des experts en incendie ; analyser les voitures des victimes (lesquelles sont indiquées volées, mais semblent être restées en plan dans la rue... traces à l'intérieur ? empreintes ? rien... sur une dizaine de voitures différentes...), exploiter les traces de dents ; d'ADN ; etc... Mais non. Comme pour la dizaine de voitures, la dizaine de dentitions et de traces ADN exploitées ne concorde avec strictement rien. Et bien sûr, les proches ne signalent pas leur disparition. De la même manière, il n'y a pas de témoins : le quartier semble inhabité... en plein cœur de New-York ??? Résumons : on a dix fantômes qui se baladent au coeur de la Big Apple, qui sont tellement forts pour se cacher que même défunts, ils sont inidentifiables, mais néanmoins suffisamment faibles pour avoir été tous laminés par un seul puissant sorcier sans opposer de résistance.

Passons.

Donc, pour les personnages, aucune autre piste que celle de se tourner vers Darryl Montgomery, adepte de la Destinée de son état, qui va obligeamment présenter les PJ à ses patrons. Ces derniers, vont serviablement leur donner l'identité du méchant... Mais à une condition, il faudra le tuer, hein... Mais si Alzis veut la peau de ce sorcier, je crois qu'il peut se matérialiser à côté de lui juste après le fromage, le fumer et retourner à sa table favorite avant même que le serveur ne lui apporte son dessert, non ? Et quand bien même, s'il ne veut pas le faire lui-même, il a toute une organisation à disposition pour cela... Pourquoi donner des informations sur lui à des agents de Delta Green, sans rien leur extorquer en échange ? Là non plus, je ne suis pas d'accord.

Sans compter que si les PJ trouvent l'affaire louche et refusent de faire confiance à *au mieux* un sorcier millénaire impénétrable qui dispose de son propre agenda et qui leur tend gentiment une feuille avec un nom rouge indiqué dessus et marqué "cible", le scénario tombe complètement par terre...

Bref, toujours est-il que le sorcier super puissant pour tuer dix cultistes de suite laisse échapper un pauvre chasseur de cultiste qui s'est égaré par là. Alzis donne aux PJ le nom des deux et ceux-ci se retrouvent à suivre le chasser de cultiste qui suit le sorcier jusqu'à une bourgade sympathique où le sorcier prend l'apparence d'un notaire et piège une femme extraordinaire, amie d'une voyante aveugle amie du chasseur de cultiste, en laissant chez le notaire un étron géant animé de deux mètres de haut.

Oui.

Je passe des détails, mais le scénario s'achève sur un final apocalyptique dans lequel le sorcier vomit sur les PJ un étron de deux mètres pour les$ retarder et (je cite) "invoque Shub-Niggurrath, qui possèdera le corps de Tesla et le modifiera, prenant l'apparence d'une gigantesque femme sans tête dont le vagin immense - deux mètres de hauteur - est une mâchoire dotée de crocs impressionnants. Descendant dans la foule, l'être va commencer son horrible repas, se saisissant des corps ivres de désir et les enfournant dans sa bouche monstrueuse"

Honnêtement, je pense qu'il est tout à fait possible d'impliquer de l'urine, des excréments et des sexes de femme dans un bon scénario de cthulhu. A condition que ce soit fait intelligemment et non pas dans un orgasme défoulatoire adolescent.

Ce qui me choque le plus dans cette histoire, c'est que ce scénario, qu'on croirait écrit par l'auteur de FATAL, ait trouvé le chemin vers une publication dans un fanzine tel qu'Eastenwest...
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .