Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Sous le sol d'une vieille cité, on peut constamment entendre des bruits de machinerie. Le conseil municipal a essayé d'en identifier la source en faisant inspecter les égouts. Jusqu'ici ils n'ont rien trouvé.
A la bibliothèque, des documents indiquent qu'il existe des catacombes non-cartographiées sous la ville. Datant de l'époque médiévale, leurs galeries se prolongent au-delà des égouts. La signification historique ou religieuse de ces catacombes est inconnue, mais leur origine n'est incontestablement pas chrétienne. Les documents révèlent qu'une entrée à ce réseau s'ouvre sous la demeure d'un personnage excentrique. Ce dernier prétend savoir pourquoi les catacombes ont été construites et quel est leur usage actuel, mais il refuse d'en dire plus.
Jusqu'à maintenant les citoyens ont supporté les bruits avec un admirable stoïcisme. Cependant, une récente vague d'assassinats exécutés avec une précision chirurgicale sème le trouble chez les habitants. Les assassinats ont été perpétrés à l'aide d'instruments technologiquement avancés qui n'ont laissé aucune trace permettant d'identifier le ou les coupables. Toutes les victimes ont été trouvées à proximité d'une entrée des catacombes et les soupçons commencent à se porter vers l'excentrique.

Sous le sol d'une vieille cité, on peut constamment entendre des bruits de machinerie...
  • 1. L'excentrique raconte des bobards : il ne sait rien des catacombes ni des assassinats.

  • 2. Une organisation criminelle se dissimule dans les catacombes : l'équipement industriel qu'elle utilise est à l'origine du bruit. Les catacombes, dont l'objet est inconnu, amplifient le bruit des machines de sorte que, lors des nuits tranquilles, il peut être entendu très distinctement. L'excentrique exerce une surveillance pour le compte de l'organisation. Cependant, les assassinats sont l'œuvre d'un individu sans rapport avec eux qui se cache également dans les catacombes.

  • 3. Avec une cruauté inhabituelle, la Grande Race de Yith essaie de créer un réceptacle parfait pour leurs esprits en utilisant des organes humains et des pièces de machinerie. Les assassinats sont commis par leurs laquais afin de fournir les organes nécessaires.

  • Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
    Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .