Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Alors qu'ils chinent dans une boutique d'antiquités arabes, un article attire l'œil des investigateurs. C'est un beau poignard arabe courbe, tout simple, du VIIIe siècle. D'après son histoire, le poignard est censé avoir été trouvé dans une tombe à l'extérieur de Bagdad. Le propriétaire du magasin, Bazzeel Shimmir, marchande avec acharnement : il ne vendra pas aux investigateurs à moins qu'ils ne montrent une connaissance significative de l'histoire arabe. "C'est un objet important, pas un bibelot ou un coupe-papier", dira-t-il. Les investigateurs sont autorisés à examiner le poignard, mais pas à l'inspecter de manière détaillée. Sa vraie nature n'est pas perceptible : si les investigateurs veulent la découvrir, ils doivent l'acheter… ou le voler.

Un bel objet déniché dans un souk vaut-il qu'on le convoite avec autant obstination ?
  • 1. Le poignard a appartenu à Abdul Alhazred en personne et a été récupéré sur son corps par un colporteur, après qu'un monstre invisible l'a mis en pièces sur la place du marché de Damas. Le poignard a été créé à partir d'un métal météoritique : la nature extraterrestre de ce métal le rend particulièrement efficace contre des entités du Mythe. Le poignard est passé entre les mains de beaucoup de riches Arabes avant d'arriver en ce lieu. M. Shimmir est un trafiquant d'objets volés, et également d'héroïne, et il protégera ses investissements à tout prix.

  • 2. Le poignard d' Alhazred a été volé en Irak à un culte de la mort adorant Cthulhu. Ils sont déterminés à le récupérer et M. Shimmir n'en est pas du tout conscient, pas plus qu'il n'est impliqué dans son vol. Si les investigateurs acquièrent le poignard, ils peuvent s'attendre à ce que ces gaillards – et leur Shoggoth – leur causent beaucoup d'ennuis.

  • 3. Le poignard est une imitation et M. Shimmir en a vendu des dizaines comme lui. Il s'est spécialisé dans la fabrication de soi-disant objets ésotériques antiques et rares qu'il revend à de pseudo-intellectuels et à des passionnés du Moyen-Orient. Sa réticence à le vendre n'était qu'un subterfuge pour faire monter les prix. Le Gardien devrait insister exagérément sur la manière dont le poignard miroite d'énergie et de puissance (qui en réalité est due à l'éclairage et au poli exceptionnel de la lame). M. Shimmir arrangera également la prétendue histoire du poignard pour répondre aux espérances des investigateurs. S'ils parviennent à l'obtenir, il faut espérer qu'ils ne l'auront pas payé et qu'ils ne penseront pas qu'il va être particulièrement efficace contre les entités du Mythe.

  • Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
    Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .