Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Forain et maître du macabre, Mondreau le Magnifique a stupéfié le public des fêtes foraines pendant plus de quinze ans avec ses expositions sanglantes. Mondreau, de son vrai nom Vincent Van Dorpe, a monté un spectacle grand-guignolesque [ndt : le Grand Guignol était un théâtre montmartrois fondé en 1897, dont la spécialité était la représentation de courtes pièces d'épouvante]. intitulé "Le Théâtre de la Douleur". Sous une pluie de sang, les acteurs poussent des cris tandis que leurs corps sont tailladés, brûlés et mutilés à l'aide d'instruments et de méthodes aussi variés que cruels. "Dans la joie et la bonne humeur", comme Mondreau aime à le dire. Il assure aux spectateurs abasourdis qu'il ne s'agit que d'un spectacle et il fait toujours saluer les acteurs à la fin. Le spectacle est si réaliste que dans l'assistance la plupart ont du mal à se l'ôter de la tête.

Au cours des dernières années, beaucoup de gens lui ont demandé comment il procédait. Naturellement, il refuse poliment de répondre. Les investigateurs ont été embauchés pour examiner le spectacle de près et découvrir les arrière-pensées du mystérieux Van Dorpe, si tant est qu'il en ait.

Mondreau le Magnifique stupéfie son public depuis plus de quinze ans avec ses expositions sanglantes.
  • 1. Van Dorpe est réellement un ancien et puissant sorcier, ainsi qu'un serviteur dévoué de Shub-Niggurath. Certains des acteurs qu'il utilise dans son spectacle sont des cadavres réanimés. Outre ses zombies, il dispose d'une fidèle bande de disciples disciples gitans auxquels il a promis l'immortalité, s'ils le suivent et obéissent à ses ordres. Les morts-vivants utilisés sur scène sont réellement découpés et mutilés, mais comme ils sont immortels, ils doivent simplement être recousus. En utilisant plusieurs noms de scène et des spectacles différents, il parcourt le monde avec sa bande de morts animés depuis les cent vingt-deux dernières années. Ses suivants lui sont totalement fidèles et ils défendront Van Dorpe et son spectacle jusqu'à la mort. Van Dorpe doit voyager car il doit entretenir ses suivants et lui-même. Les grandes quantités de sang et de sacrifices humains dédiés à son dieu sont tout ce qui le séparent de la mort qu'il esquive depuis si longtemps.

  • 2. Mondreau le Magnifique est le chef d'une troupe de cannibales. Le Théâtre de la Douleur est une couverture pour leurs activités. Entre les villes, Van Dorpe et sa compagnie de cannibales ramassent des autostoppeurs et des clients de passage. Les malchanceuses victimes sont nourries, droguées et hypnotisées afin de figurer dans le spectacle. Les personnes mutilées et torturées sur scène le sont vraiment. Il n'y a aucune influence du Mythe, il s'agit de cannibalisme tout ce qu'il y a de plus ordinaire.

  • 3. Mondreau le Magnifique est ce qu'il prétend être : un simple forain. Lui et sa troupe ont peaufiné leur spectacle à la perfection. La raison pour laquelle les scènes sont si réalistes, c'est que les acteurs qui jouent les victimes sont vraiment mutilés, mais ils ne l'ont pas été par lui. Van Dorpe utilise des acteurs amputés ou souffrant de handicaps pour ajouter du réalisme. Quand un bras est séparé du corps à la scie dans le spectacle, il s'agit d'une prothèse réaliste ; quand un œil est extrait de son orbite, il s'agit d'un œil de verre. Sa troupe d'acteurs lui est fidèle jusqu'à la dévotion et aucun d'entre eux ne divulguera les secrets scéniques de Mondreau.

  • Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
    Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .