Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Les mers des Contrées du Rêve ne sont pas aussi bien cartographiées que certains le désireraient. Les confins orientaux de la mer Cérenerienne sont peu fréquentés par les voyageurs et seulement vaguement répertoriés. Les marins évitent ces secteurs, ils sont peuplés d'horreurs que les hommes raisonnables préfèrent contourner. Cependant, le destin tend parfois sa main et les tempêtes surgissent des cieux clairs pour rejeter un bateau loin de son port d'attache.

Tous les bateaux sont vulnérables à ces tempêtes et leurs équipages doivent faire tout leur possible pour s'accrocher et survivre jusqu'à ce qu'elles se calment. Beaucoup disparaissent, envoyés par le fond à jamais. S'ils survivent, ils peuvent alors essayer de trouver un port approprié pour effectuer des réparations.

Les personnages sont sur un bateau pris dans une tempête. Par chance ils évitent le cœur de l'ouragan et ne coulent pas. Une fois le ciel dégagé, ils doivent se rendre à l'évidence : leur bateau exige un important travail de radoub avant de pouvoir reprendre son voyage. Pire, la plupart des provisions ont été détruites. Si quelque chose n'est pas fait rapidement, ils mourront tous de faim.

Les voiles en lambeaux, à la merci des courants, ils dérivent lentement vers une île enveloppée de brume. De sombres montagnes apparaissent furtivement par-dessus le brouillard, mais le reste des terres est invisible. Pour ne rien arranger – funeste présage ! – les coques abandonnées d'autres bateaux jonchent les hauts-fonds qui entourent l'île.

Les coques peuvent fournir la matière première pour des réparations, mais le bateau devra accoster afin de se procurer de la nourriture et de l'eau.

Les mers des Contrées du Rêve ne sont pas aussi bien cartographiées que certains le désireraient.
  • 1. C'est l'Île des " Bêtes des Brumes". Dans de profondes cheminées percées sur les flancs d'une des montagnes, naissent les Chimères de Nuages. Les jeunes Chimères flottent doucement hors des cheminées et sont aspirées dans la masse tourbillonnante de leurs consœurs qui composent la brume enveloppant l'île
    Il y a peu de légendes sur l'Île des " Bêtes des Brumes", mais toutes mentionnent les grands trésors qui attendent d'être découverts dans un temple caché quelque part sur l'île. Cependant, les Chimères de Nuages gardent bien leurs trésors et n'ont aucune bienveillance envers les voleurs.

  • 2. La brume n'en est pas du tout une, il s'agit d'une toile. L'île est la demeure de millions d'araignées. La plupart sont minuscules, mais certaines sont de véritables géantes. Elles tissent leur toile partout et règnent sur l'île. Les araignées ont consommé tous les êtres vivants de l'île, excepté les plantes. Elles survivent en se dévorant mutuellement, mais accepteraient volontiers des proies plus charnues.

  • 3. L'île est un paradis verdoyant. On trouve en abondance de l'eau et de la nourriture dans la riche forêt qui couvre les montagnes.
    Cependant, l'île n'est pas du tout une île, mais le dos d'un énorme Kraken endormi. Il n'est pas prêt de se réveiller mais, de temps en temps, des mouvements convulsifs dans son sommeil causent fortuitement des tremblements de terre aux proportions cataclysmiques.
    Un puissant martèlement rythmique peut être entendu, ou ressenti, dans les plus grandes cavernes. Entre deux longues crêtes, des plissements cachent des lacs aqueux plus qu'étranges. Les animaux qui les peuplent semblent être des parasites géants. Peut-être que quelqu'un voudra les étudier.

  • Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
    Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .