Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
La coupure de presse ci-dessous apparaît brièvement dans les journaux et la presse spécialisée, faisant même quelques sujets TV dans les émissions scientifiques des chaînes populaires. Les tabloïds exagèrent l'histoire de façon absurde, mais comme toutes leurs histoires, elle sera rapidement oubliée. Les investigateurs peuvent partir à la recherche du Dr Chiltern à l'université de Yale s'ils veulent en savoir plus.
Le plus grand organisme vivant ? Un gigantesque champignon
La plupart des gens considèrent généralement que le plus grand organisme vivant sur terre est la baleine bleue, qui peut atteindre 30 mètres de longueur pour un poids de 150 tonnes. En cherchant plus loin, d'autres considèrent les arbres de Reedwood, en Californie, comme les plus grands arbres du monde. Une découverte toute récente du Docteur Samuel Chiltern en Alaska, au Montana et en Virginie Occidentale remet tout en cause.
Le Dr Chiltern, un mycologue de l'université de Yale, a pour preuve des échantillons ramenés de chacun de ces trois Etats. Il émet l'hypothèse de l'existence d'un seul et unique "superfungus" s'étendant à partir de la Virginie Occidentale jusqu'en Alaska, à travers les Etats-Unis et le Canada. Il estime sa superficie à plus de 10 millions de km2 et son poids à 10 000 tonnes ! Selon le Dr Chiltern, le fungus appartient à une famille incluant le Cladodporiose et le Serpula Lacrymans. Si ses affirmations sont exactes, cela signifie que le Livre des Records devra être remis à jour.
La découverte du Dr Chiltern n'a pas fait l'unanimité dans la communauté scientifique. Le Dr Carol Meredith du Massachusetts Institute of Technology, laisse entendre que les déclarations du Dr Chiltern sont le résultat de coïncidences et d'un travail de terrain manquant de rigueur scientifique. "Que le Dr Chiltern ait découvert de nouvelles espèces est une chose", dit le Dr Meredith, "maintenant, dire qu'il s'agisse d'un superfungus recouvrant la moitié de l'Amérique du Nord en est une autre."
Le Dr Meredith et le Dr Chiltern se sont mariés en 1980 et ont divorcé en 1987. Ils ont eu un fils, aujourd'hui âgé de 12 ans, dont la mère à obtenu la garde.

Le Docteur Samuel Chiltern
Le Dr Chiltern est un mycologue confirmé et brillant dans son domaine. Malheureusement, il est tellement absorbé par son travail, qu'il n'a quasiment pas de vie sociale. Chiltern est plutôt timide et n'est jamais à l'aise avec des étrangers. Tant qu'il parle de champignons, il est clair et affable, mais dès que la conversation aborde d'autres domaines, il développe des tics nerveux et un maniérisme gênant. Cependant son plus grand défaut est de jamais avouer ses erreurs. Chiltern est heureux de parler aux investigateurs de sa nouvelle découverte. Il leur explique que ses études sont fondées, et au-dessus de tous soupçons ; que ses échantillons proviennent bien d'un même organisme vivant. Cependant, il est à court d'imagination pour la décrire, car ce champignon n'a pas du tout le même comportement que ceux appartenant à sa classe. Il conserve un spécimen dans son laboratoire qu'il peut montrer aux investigateurs intéressés. Le "Fungus" a germé sur un coin de paillasse. De fines racines débordent d'un gros réservoir en verre aux parois couvertes de buée et s'étirent dans toutes les directions sur le sol. L'une d'entre elles a atteint un vieil annuaire et semble s'en être nourri, il n'en reste plus qu'une masse de pourriture recouverte d'un fin mycélium blanc.
Chiltern utilise une spatule pour repousser les débris végétaux en décomposition au fond de la cuve, il leur montre un gros bulbe de la taille d'un poing. De fines racines en sortent et il leur explique qu'il y en a d'autres dans le container. Chiltern est particulièrement intéressé par ces "noyaux" dont il n'a pas réussi à estimer l'âge. Il continue ses études et n'a pas encore élaboré de théories très précises.
Si les investigateurs le questionnent à propos du Dr Meredith, son ex-femme, Chiltern les foudroie du regard. Il en était fou amoureux, et elle l'a remercié en divorçant. Il n'a même pas le droit de voir son propre fils. Il est très émotif et c'est un sujet qu'il vaut mieux éviter.

Dr Samuel Chiltern, 39 ans, mycologue
FOR 9 CON 10 TAI 12 INT 18 POU 14
DEX 10 APP 11 EDU 21 SAN 70 PdV 11
Compétences : Bibliothèque 78%, Biologie 92%, Chimie 56%, Connaissance des Champignons 94%, Géologie 57%, Gesticuler Nerveusement 82%, Histoire Naturelle 61%, Informatique 41%, Médecine 54%, Persuasion 47%, Pharmacologie 39%, Photographie 42%, Physique 34%, Premiers Soins 43%.

Vous connaissez les champignons de Paris ? Oui ? Et le super-fungus d'Amérique du Nord ?
  • 1. Le Dieu Champignon

    Le "Fungus" est concentré autour de ces bulbes qui sont eux-mêmes éparpillés dans la nature. Ces bulbes peuvent avoir la taille d'un immeuble de trois étages et grandissent dans d'immenses cavernes souterraines ; ils irradient de faibles lueurs phosphorescentes. La terre autour du "Fungus" est riche en faune et en flore mutantes. Les arbres souffrent de l'attaque de champignons multicolores et les environs sont généralement humides et dangereux pour l'homme. Il y a aussi un effet sur les populations locales buvant les eaux de source provenant de puits contaminés par le "Fungus". Ces communautés ont alors tendance à s'isoler et à se cacher. Les unions consanguines sont communes et des taches de naissance sont là pour le prouver. Certaines de ces communautés sont connues pour pratiquer le cannibalisme.
    Autre effet secondaire, ces personnes deviennent souvent très sensibles aux tentantes avances que leur offrent les Dieux Extérieurs, ainsi des temples dédiés à des créatures blasphématoires peuvent souvent y être trouvés. Lors d'une investigation, le symptôme le plus visible du "Fungus" sera la grande proportion de gens portant une tache de naissance. Détruire les adorateurs ne suffira pas, les bulbes du "Fungus" devront eux aussi être anéantis ; les réservoirs d'eau pourront alors être purifiés. Les véritables dimensions du "Fungus" ne se révéleront aux investigateurs qu'après avoir rencontré dans le pays tout entier diverses populations présentant les mêmes taches de naissance et adorant d'étranges divinités.

  • 2. L'artefact Mi-Go

    Le "Fungus" est un immense super-ordinateur Mi-Go caché à travers le globe tout entier. Chaque bulbe (ou noyau) est, en terme humain, un processeur et peut grossir jusqu'à atteindre la taille d'une petite maison. Le "Fungus" peut être trouvé dans tous les lieux réputés pour être fréquentés par les Fungi de Yuggoth. Chaque bulbe (dont le nombre exact est seulement connu par les Mi-Go, mais on suppose qu'il ne doit pas y en avoir plus trois douzaines) est attentivement surveillé par les Mi-Go.
    Les Fungi de Yuggoth eux-mêmes (ainsi que leurs agents humains) surveillent ces centraux pour éviter toute interruption de leur bon fonctionnement. Les noyaux sont généralement situés dans des endroits isolés, mais il y a des chances pour que des constructions humaines se rapprochent. Lorsqu'un central est menacé, les Mi-Go agiront de préférence en utilisant leurs agents gouvernementaux ou d'autres moyens légaux, mais aussi en utilisant la force brute si c'est absolument nécessaire. La raison d'être de cet ordinateur est inconnue, il a été suggéré que son existence était la raison de la présence des Fungi sur Terre. Que les Mi-Go servent l'ordinateur ou bien l'inverse, peu importe, le débat reste ouvert. Certains textes Hommes-Serpents découverts à Borobodur, à Java, suggèrent que les Mi-Go agissent suivant la volonté du "Fungus".

  • 3. Les graines de l'espace

    Le "Fungus" n'est pas d'origine terrestre. En 1908, un fragment de comète est entré en collision avec la Terre dans les étendues nord-sibériennes. La comète principalement faite d'eau et de roche, transportait aussi des champignons Mi-Go. Avec l'immense explosion résultant de l'impact, des morceaux du champignon extraterrestre se disséminèrent à travers toute la planète. Le "Fungus" est conçu pour créer sur Terre une atmosphère équivalente à celle existant sur Yuggoth. Une fois que le "Fungus" a infiltré un lieu, il attaque la flore locale, la tuant et la remplaçant par un nouvel écosystème. Les bulbes qui ne dépassent pas la taille d'un ballon de football, contiennent les données génétiques pour le nouvel écosystème composé de diverses variétés de champignons. Actuellement le "Fungus" a seulement colonisé quelques cavernes souterraines. Là où il est actif, les Mi-Go ont encouragé sa croissance, achevant de prendre pied dans les environs proches. Partout ailleurs, le "Fungus" s'incruste doucement mais sûrement à travers le globe, s'enterrant dans l'écorce terrestre. Une fois cette phase terminée, il remontera à la surface pour sporuler et il étouffera alors la planète avec des miasmes infectieux dans une apocalypse fongique.

  • Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
    Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .