Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

En Inde, Indiana Jones part à la recherche de la pierre magique d'un village, et va rencontrer un terrible culte.



Pré-générique: Kate Capshaw danse sur le " Anything Goes" de Cole Porter.
Shangaï, 1935, un cabaret "américanisé". Indy s'échappe d'une mélée avec la chanteuse pendant laquelle il s'est fait empoisonner par de méchants chinois désirant lui acheter un diamant rare. Ils sont rejoints par un petit chinois Key Huy Quan qui les enmène à tombeau ouvert dans une superbe décapotable à travers les rues surchargées.

Ils s'échappent en avion, mais sont forcés de quitter l'appareil en plein vol, grâce à un raft. S'ensuit alors une mémorable descente de rapides, qui les emmène dans un village Hindou.
Le chef du village demande à notre célèbre archéologue de retrouver une pierre magique sacrée, volée par des voisins malveillants. Le trio se rend donc à dos d'éléphant dans le palais du Maharadja voisin, qui s'avère être le repère d'une secte vouée à Kali. Là les attend un repas fait de mets divers comme le cerveau de singe chaud servi... dans le crâne dudit singe !

Dans ce véritable labyrinthe horrifique, sacrifices humains et combats épiques attendent notre héros. Converti temporairement à la cause maléfique, Jones doit son salut à l'intervention de son allié chinois. Vont suivre alors la mémorable poursuite en wagon de mine (il faut prendre à gauche !!! ; ), puis le pont suspendu ! Les pierres seront retrouvées et les méchants châtiés (par les crocos).

Durant tout le film, la musique envoûtante de John Williams ne nous laisse pas un instant de répit.

Enfin voici quelques données qui vous donneront de quoi pimenter vos parties quand vos joueurs en auront marre d'arpenter les couloirs de l'Université de Miskatonic:
- Le Script
- Quelques objets très "Jones"
- Quelques saisies d'écran du dernier opus de la série des jeux PC (car le 5ème est une grosse daube à la Tomb Raider): saisies.
- Trois textes amateurs de Gilles Ermia retrançant les trois jeux Indiana Jones & le Destin de l'Atlantide , Loom et Monkey Island de LucasArt.
Et n'oublions pas le jeu de rôles tiré de la saga:

La galerie

«
Clin d'oeil
Maevar 17/01/2006
Le club du début s'appele "Obi wan". On le voit au début de la poursuite.
le +
greebo 09/11/2003
A ce qu'on m'a dit ce fut le plus noir des Indiana Jones
Et y a de quoi ,culte maudit thug, poupée de type vaudou, enfant damné ,coeur extrait de son contexte :) par un sorcier au cheveux rares et au yeux froids

Et toujours ce contexte qui nous tient à coeur se depaysement donné par les années 30

Un super film pour moi plein de truc dégoutant (le passage d'un tunnel qui ferait trembler ceux qui ont peur des insectes).
En famille...
Docteur Clarendon 02/08/2003
A l'époque je suis allé voir ce film en famille et effectivement comme ses deux autres frères tous les films de cette trilogie peuvent être regarder avec nos femmes et nos enfants. Un avantage non négligeable quant on sait la difficulté d'amener nos moitié vers un cinéma se rapprochant du fantastique ou même de l'horreur en attendant que notre progéniture soit en âge d'apprécier sans nous réveiller par d'affreux cauchemards ! Je trouve ce deuxième films remarquables, on change de sujet, de continent, il y a d'affreux sectateurs et l'ambiance est excellente ! A voir et à revoir sans se lasser !
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .