Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Paul Sheldon, un écrivain célèbre, a un accident de voiture en pleine campagne. Il est recueilli par une de ses admiratrices qui lui propose de le soigner en attendant les secours. Elle l'encourage à écrire. Paul se rend vite compte que son admiratrice compte le séquestrer...



Misery est une adaptation d'un roman de Stephen King sur les fans psychopathes, sujet déjà traité dans le Ténèbres (1982) de Dario Argento par exemple. Le réalisateur Rob Reiner avait déjà travaillé sur un livre de cet écrivain, en adaptant Stand by me (1986), un livre sur les souvenirs d'enfance. Misery eut beaucoup de succès et valut l'Oscar de la meilleure actrice à Kathy Bates. 

Le film fonctionne sur le principe d'un huis-clos. Paul Sheldon, les deux jambes brisées, est séquestré dans le maison de "sa plus grande admiratrice". Mais l'histoire est surtout pour King l'occasion de peindre un portrait méchant et amer des fans : Annie est bigote, inculte, dénuée d'esprit critique, maniaque. En plus, elle tire le talent de l'écrivain vers le bas en l'empêchant d'évoluer et en refusant la nouveauté. Le rôle de cette fan est remarquablement interprété par Kathy Bates. James Caan dans le rôle de Sheldon est aussi très bon. Ils forment un duo qui fonctionne très bien. La réalisation de Rob Reiner est la plupart du temps assez subtile. Certains moments sont vraiment très forts (les tentatives d'évasion de Sheldon, le supplice du sabot...).

Mais le personnage d'Annie est tout de même un peu caricatural. Si le portrait ridicule et pathétique de la fan est assez bien rendu, son côté folle et "serial killer" est moins convaincant. On regrette aussi que la réalisation soit trop sage. Les scènes de suspens, si elles sont parfois réussies, manquent un peu de folie et d'originalité. Certains rebondissements sont assez tirés par les cheveux (Annie qui renverse son verre drogué par exemple). Le final est assez décevant.

Mais le film se suit vraiment agréablement grâce aux deux excellents acteurs et à une bonne histoire. Bien que le huis-clos ne soit pas très innovant, le personnage d'Annie est très original, et ses manies de fan sont rendues avec intelligence.
«
..l., Quel rigolo celui-là !
Rodnoc 22/04/2005
Mon Dieu oui, la scène du lit...
Voilà une des très rares adaptations de Stephen King réussies. (et encore je mets un pluriel parce que je ne les ai pas toutes vues)
Misery est un bon film, angoissant, avec des personnages plutôt travaillés et correspondant bien à ceux de King.
A voir..! (mais à lire, quand même)
J'ai maaaaaal
Vonv 01/07/2003
Attention chef-d'oeuvre parmis les huis-clos !
Une ambiance à vous glacer et à hurler ! Vous savez, c'est ce genre de film d'angoisse où vous vous surprenez à crier devant votre téloche lorsque vous voyez ce qui va arriver au héros alors que celui-ci, benoîtement, tourne le dos systématiquement au danger...

Kathy Bates y est diabolique et merveilleuse d'interprétation dans son rôle vicieux, méchant mais si nature :)

La scène du lit est à déconseiller si vous êtes en train de manger, ou si vous sortez d'une immobilisation pour fracture du tibia... sincèrement, rien que d'y penser, j'ai mal !
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .