Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Un prêtre découvre que la venue de l'antéchrist sur Terre est prévue dans... vingt-quatre heures! Il cherche alors à rentrer en contact avec Satan pour déjouer ses plans...



Le réalisateur Alex de La Iglesia est considéré comme un de réalisateurs les plus prometteurs du cinéma espagnol actuel, connu pour son agressivité décapante héritée de réalisateurs comme Almodovar. Il s'est d'abord fait connaître avec une parodie de film de science-fiction, Action Mutante (1993), dont le succès lui a permis de faire Le jour de la bête, qui est cette fois une comédie d'horreur. On retrouve Alex Angulo et Santiago Segura (aussi réalisateur du thriller trash et parodique Torrente (1998)...), déjà présents dans Action Mutante.

Le jour de la bête nous propose de suivre les aventures d'un petit prêtre, professeur de théologie et bien décidé à contrer les projets du Malin. Il lui faut pour cela empêcher l'arrivée de l'Antéchrist prévue pour la nuit de noël: cela paraît annoncer, d'une certaine façon, La fin des temps (1999) dans lequel Schwarzenegger était confronté à un problème très semblable. Mais, ici, on est très loin du cinéma hollywoodien: le héros est un curé quinquagénaire maladroit, aidé par un fan de Metal simplet et un présentateur d'émissions télévisées bidons sur le surnaturel. Cette belle brochette de vainqueurs va chercher par tous les moyens à rentrer en contact avec le Diable, en tentant de l'invoquer ou en fréquentant les lieux de rendez-vous supposés des satanistes espagnols. On a donc une version du film d'horreur chrétien (L'exorciste (1973) de William Friedkin, La malédiction (1976)...) passée à la moulinette d'un cinéma d'action assez parodique.

Un des grands atouts de cette œuvre est son excellent script (ce qui est d'ailleurs un progrès par rapport au très inégal Action mutante): très bien construit, ponctué de nombreux rebondissements, il immerge avec succès le spectateur dans une atmosphère In Nomine Satanis très convaincante. Menée à un train d'enfer, l'histoire ne laisse pas le temps de s'ennuyer un instant. En plus la réalisation de La Iglesia réussit à éviter la lenteur et la mollesse qui handicape la plupart des films de genre espagnols récents (La secte sans nom (1999), Entre les jambes (1999), Jeu de rôles (2000)...):  l'énergie, la fluidité et la vivacité de son travail font penser aux meilleures œuvres de Peter Jackson (Braindead (1992)...) ou Sam Raimi (Evil dead (1982)...).

Pourtant, on regrette que certains moments soient un peu confus: par exemple, je n'ai pas trop compris ce qui se passait dans la séquence finale! Il est aussi dommage que, en voulant privilégié l'action avant tout, Iglesia ait un peu négligé les personnages, souvent réduits à des caricatures gesticulantes. Ce même sens de la caricature, s'il fait parfois mouche (la mère de Jose Maria...), sombre aussi de temps en temps dans la facilité et la puérilité. De même, la tentative d'amorcer un discours social tourne très vite court: les commandos d'extrème-droite "nettoyant" la ville semblent n'être là que pour "faire trash", sans servir aucune véritable thématique.

Pourtant, l'efficacité de l'ensemble de Le jour de la bête, son rythme trépidant, son humour et sa réalisation nerveuse en font un film distrayant, qu'on regardera comme on feuillette une BD, assis entre deux rayonnages de la FNAC, un après-midi oisif.

«
Puissant mon Père !
Fab 21/08/2003
Un bon p'tit film d'horreur qui vaut surtout pour sa gallerie de personnages complétements détraqués : le Père multipliant les actes sataniques, le "hardos" totalement shooté, le présentateur TV spécialiste de "locculte", et en second rôle, le grand-père amorphe vétu seulemnt d'un e chemise !! Bref avec tout ses tarés, on ne s'ennuit pas une seconde. Mais par contre, comme Manu, j'ai rien compris à la fin... :-(
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .