Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Un mystérieux météore s'écrase dans le jardin d'une famille d'agriculteurs. On n'arrive pas à l'identifier. Les vergers de la ferme se couvrent soudain de beaux fruits. Le père, Nathan, y voit un don du ciel...



Le réalisateur David Keith est surtout connu comme acteur (U-571 (2000)...). Il n'a réalisé que deux films, dont La malédiction céleste, adaptation de la nouvelle de Lovecraft La couleur tombée du ciel (ma préférée...). L'acteur principal est le jeune Wil Wheaton, qui venait de jouer dans Stand by me (1986) de Rob Reiner. On remarque que Lucio Fulci (réalisateur de Frayeurs (1980), L'au-delà (1980), La maison près du cimetière (1981)...) est crédité comme producteur associé et responsable des effets spéciaux.
La malédiction céleste a le mérite de rester très proche de la nouvelle originale. Certes, des détails ont été modifiés pour transposer l'histoire dans les années 80 et pour permettre au film d'atteindre la durée de 90 minutes. Ainsi, de nouveaux personnages ont été ajoutés, comme cet homme d'affaire qui veut escroquer les paysans. Mais l'essentiel a été respecté: on retrouve le récit rythmé par le déclin progressif des récoltes, des animaux et des êtres humains, ainsi que la bigoterie de Nathan. Lucio Fulci, le roi du film de zombies italien, se régale en nous concoctant quelques visions bien dégueulasses dont il avait le secret: fruits grouillant de vers, vaches aux pis pourris, boutons dégoulinants explosant au visage d'un personnage... Tout ces effets collent parfaitement au sujet principal de la nouvelle: la pourriture irréversible. On regrettera toutefois que certains maquillages (le frère...) soient un peu bâclés.

Il est aussi dommage que le scénario ne se soit pas permis plus de fantaisies par rapport à l'histoire originale: le film est en effet très prévisible. On note encore des dialogues parfois un peu consternants, ainsi que des scènes qui sentent le remplissage (la relation extra-conjugale de la mère...).

Mais La malédiction céleste reste fidèle à l'esprit de la nouvelle. Le rythme du récit est assez soutenu et la déchéance des Hayes est lourde, malsaine et sans concession. On notera qu'il y a eu deux suites à ce film (inédites en France?) qui n'ont aucun rapport avec l'histoire de Lovecraft.

Note : l'acteur principal est le jeune Wil Wheaton, qui venait de jouer dans Stand by me (1986) de Rob Reiner. Il est plus connu du grand public pour le rôle de Wesley Crusher dans Star Trek The Next Generation.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .