Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Une jeune veuve offre à son fils Andy une poupée "nice guy" pour son anniversaire. Mais un soir, une de ses amies qui gardait le garçon est assassinée. Andy prétend que le jouet est capable de se déplacer et d'agir comme si il avait une volonté propre...



Jeu d'enfant marque le début de la série des Chucky, dans laquelle un jouet est possédé par l'esprit d'un serial killer redoutable. Il est réalisé par Tom Holland (Vampire, vous avez dit vampire? (1985)...) et c'est l'acteur Brad Dourif (Vol au dessus d'un nid de coucou (1975), Dune (1984)...) qui prête sa voix à la poupée démoniaque.
Lors d'une poursuite mouvementée, le sadique Charles Lee Ray est mortellement blessé par un policier. Adepte de la magie noire, il a juste le temps de transmettre son âme à un corps qui se trouve à côté de lui: malheureusement, il ne trouve qu'une poupée ridicule de la série des "Nice guy" ("Brave gars")! Son esprit va donc passer les quatre épisodes (pour l'instant) de la série des Chucky dans ce pantin de chiffon. Le thème du jouet animé, terrifiant et dangereux est assez répandu dans l'épouvante: on le trouve par exemple dans Dolls (1986) de Stuart Gordon (Re-animator (1985)...) ou Puppet master (1989) de David Schmoeller. On peut aussi rapprocher cette forme d'horreur de l'histoire de la marionnette et du ventriloque dans le classique de l'horreur britannique Au cœur de la nuit (1945). Chucky a pour originalité d'avoir une personnalité bien à lui: sa forme de joujou un peu niais contraste violemment avec l'agressivité physique et verbale dont il est capable. Il ne se gène donc pas pour asséner des grands coups de couteaux aux gêneurs ou pour lancer de vigoureux "Fuck you!" à ceux qui n'apprécient pas son look. La vulgarité de son langage et son sens de l'humour noire en font un proche cousin du célèbre Freddy qui sévissait alors dans une série concurrente amorcée par Les griffes de la nuit (1984).

Jeu d'enfant parvient à intéresser le public en présentant sans perdre de temps des personnages très attachants. Ainsi, Catherine Hicks interprète une maman courageuse et très touchante, tandis que Chris Sarandon nous propose un sympathique flic de série B. La réalisation très directe et énergique de Tom Holland est plutôt efficace, mais elle est aussi un peu conventionnelle. De même, les effets spéciaux sont assez inégaux: certaines utilisations de marionnettes sont amusantes (visage de Chucky grimaçant de haine, l'improbable petit frère de Terminator (1985) dans le final...), mais il y a des transitions acteur en costume/pantin mal animé qui ne passent vraiment pas bien. Fatalement, les scènes d'action pâtissent un peu de ces limitations techniques. On peut aussi reprocher au récit de manquer un peu de rythme.

Néanmoins, Jeu d'enfant reste un film plutôt réussi, grâce à ses interprètes sympathiques, à son humour noir et à son méchant convaincant.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .