Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
"Jean Ray n'a pas lu Lovecraft, HPL n'a pas eu connaissance de l'écrivain belge. Les Contes du whisky et La croisière des ombres de Ray ont été publiés en 1925 et 1932, à la même époque où l'auteur américain écrivait ses grands textes. HPL n'a été traduit en France qu'en 1955, et seuls quatre textes de Ray ont été publiés aux USA en 1934-35, et sous le pseudonyme de John Flanders. Dès lors il est impossible d'expliquer les similitudes par une quelconque inspiration de l'un de l'autre."
Page 8


On se doutait bien que les œuvres de Lovecraft et de Jean Ray entretenaient des liens secrets. Patrice Allart, dont le Guide du Mythe de Cthulhu (Encrage/Les Belles Lettres) fait autorité, et dont la santé mentale s'avère à toute épreuve, ne craint pas de les dévoiler au grand jour. Nul ne pourra désormais en douter : les Grands Anciens hantent les écrits de l'auteur de Malpertuis. Et ce n'est pas tout : Patrice Allart en profite pour dresser une liste des héritiers francophones des deux Maîtres du fantastique. Certains noms ne manqueront pas d'étonner. Pour ne rien dire d'une longue et passionnante interview d'un vieux pirate, qui pourrait bien être…. le fantôme de Jean Ray lui-même. Les copieuses bibliographies qui complètent cet essai seront source de bien des découvertes, même pour le lecteur expérimenté.
Joseph Altairac (ODS)


Il est dommage qu'une fois relevées les similitudes dans les textes des deux auteurs, Patrice Allart n'apporte pas de pistes, ne propose pas réellement d'explications à la récurrence de certains thèmes dans les écrits de ces deux maîtres du fantastique. Tant pis (ou tant mieux ?) : que demeure le mystère de la création artistique !

N.B.: N° 5
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .