Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Quand, pour la première fois, l'existence du Necronomicon – ce guide de l'Empire des Morts – fut révélée par Howard Phillips Lovecraft, dans une nouvelle écrite en 1922, l'émoi fut immense dans le monde entier. Les libraires furent submergés de commandes tandis que bouquinistes et antiquaires se mettaient fiévreusement en quête du mystérieux ouvrage.

Mais il aura fallu attendre plus d'un demi-siècle après sa redécouverte par Lovecraft pour qu'une édition du Necronomicon soit disponible.

Pendant ce laps de temps, une vive controverse ne cessa de rebondir entre les disciples du Pr S.T. Joshi, de la Université Miskatonic (qui attribuaient l'ouvrage à Lovecraft lui-même) et les spécialistes des sciences occultes, convaincus de l'authenticité du grimoire. L'illustre écrivain Jorge Luis Borges faisait preuve, lui aussi, du plus total scepticisme jusqu'au jour où, par hasard, il mit la main sur un exemplaire poussiéreux du Necronomicon dans les rayons de la bibliothèque de l'Université de Buenos Aires...

4ème de couverture

Cette version moderne est accompagnée d'un appareil critique : préfaces, notes et commentaires.

Sommaire :
Les Mystères du Ver, H.P. Lovecraft
• Préface au Necronomicon, Paul-R. Michaud
• Introduction, Colin Wilson
• Le Necronomicon : commentaire, Robert Turner
• Déchiffrage du manuscrit de John Dee, David Langford
• Fragments du Necronomicon, avec un avant-propos de Robert Turner
• Al-Azif, le livre de l'Arabe Abdul al-Hazred
• Appendices :
A. Le jeune Lovecraft, Lyon Sprague de Camp
B. Les rêves de noms éteints : ce qu'enseigne le sommeil, Christopher Frayling
C. Lovecraft et son environnement, Angela Carter
• Bibliographie

La ré-édition de 1999 comprend également une postface de Joseph Altairac, directeur des Cahiers d'Etudes Lovecraftiennes (éditions Encrage), qui, sans prétendre résoudre cette énigme, apporte à ce débat une passionnante contribution.

N.B.: 730 en arabe (édité à compte d'auteur, non disponible), 950 en grec, 1228 en latin, à compter du XVe siècle en diverses langues (espagnol, français, anglais, etc.)

Les textes

Histoire du Necronomicon
«
Une belle aide de jeu...
L'indizible 01/12/2005
Acheté par hasard (et par curiosité) à la FNAC de Toulouse, ce "Necronomicon" n'a pas exactement répondu à mes attentes (oui, j'etais jeune et fou...).
Blagues à part, les auteurs s'en sont payé une bonne tranche en réalisant cet ouvrage, et si on n'y apprend rien de bien neuf, il constitue en tous cas une excellente aide de jeu, où j'ai déjà pu puiser des extraits des textes, des chants à psalmodier, des descriptions de sortilèges...
Et puis tendre ça à un joueur, ça fait toujours son petit effet
La "bible" ?
Corwin_74 10/05/2005
Acheté dans un musée de la sorcellerie, cet ouvrage m'a délicieusement replongé dans l'ambiance de mes premières lectures lovecraftiennes, qui m'ont poussé pendant des mois à écumer les bibliothèques à la recherche du Culte des Goules ou du De Vermis Misteriis.
Il ne lève pas le voile du mystère, mais apporte une contribution intéressante à l'oeuvre du maître de Providence en lui donnant une profondeur nouvelle et une coloration moderne. Ouvrage et collaborations de qualité.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .