Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Une tentative réussie du pamphlétaire et essayiste britannique dans la science-fiction. La phénoménologie appliquée tente de retarder un cancer de l'esprit qui aurait entamé une guerre sans merci à l'humain depuis la fin du XVIIIe siècle. Brillante dissertation, que l'art de conteur possédé par l'écrivain rend intéressante à lire sur un postulat plus culturel que spécifiquement technique. Bon exemple de fiction spéculative.
Yvon Allard


Commentaires de DeMarigny
Pour une fois, il s'agit d'une nouvelle d'anticipation : les faits relatés sont censés se dérouler en 2001, et différents commentaires font comprendre que les textes eux-mêmes sont censés être publiés en 2014. Lovecraft est indiqué comme auteur et Auguste Derleth est consulté par les héros de l'histoire.

Attention, ce qui suit révèle une partie de l'intrigue !
Tout part comme une bonne histoire à la HPL : des intellectuels se rendent compte que l'humanité ne serait pas seule et que la psyché humaine est asservie par des créatures rêvant de nous dominer : les parasites de l'esprit. Le nom de Tsathogguiens est même avancé. Mais plus les recherches sont poussées, plus il apparait qu'il ne s'agit pas de créatures extérieures, mais la psyché commune de l'humanité qui agit et contre lequel il faut lutter et former les hommes pour arriver à un état de conscient supérieur. On s'éloigne donc des nouvelles classiques pour finalement arriver à un manifeste moderne sur les capacités de l'esprit et une possibilité d'évolution de l'espère humaine.

N.B.: Non numéroté (n°11) » Titre original (1967) : » Mind parasites
Une première traduction en 1969 est censée être sortie dans Planète.

Les textes

Les parasites de l'esprit
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .