Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Pour la petite histoire... Brian Lumley est né 9 mois après la mort de Lovecraft : explication de certains petits clins d'œil des amis de Lovecraft à son sujet.

Parmi ses ouvrages qui touchent au Mythe, il a écrit ce que certains appellent Le Cycle de Cthulhu, ou La Légende de Titus Crow, rassemblé en 6 volumes, mais composé en réalité de 6 romans et de 11 nouvelles. En effet, certains chapitres sont des nouvelles distinctes parues auparavant individuellement, comme par exemple Un monde de béton qui forme, sous le titre Un environnement de béton, le chapitre III du Livre I. C'est également le cas de La nuit où la Sea-Maid fut engloutie, qui correspond au chapitre IX (La nuit où sombra la Sea-Maid) du Livre I.

Dans cette réédition en seulement 2 tomes, ce premier volume intitulé L'Abominable Cthulhu réunit les 3 livres formant le Cycle de Titus Crow. Au sommaire on retrouve donc :

Préface de Jacques Goimard
Ceux qui se terrent dans les tréfonds (Le Réveil de Cthulhu)
La transition de Titus Crow (La Fureur de Cthulhu)
L'horloge des songes (Les Abominations de Cthulhu)

Ces trois premiers opus tournent autour d'événements plutôt contemporains (fin 1960 jusqu'au début des années 1980) dans lesquels sont impliqués deux occultistes : le britannique Titus Crow et l'américain Henri-Laurent de Marigny, fils d'Etienne Laurent, le grand mystique de la Nouvelle-Orléans. La suite du cycle a paru dans Le Cycle de Borée.

Cela commence par une histoire de chasse aux Chthoniens en Grande-Bretagne puis dans le monde entier, pour finir dans le Monde des Rêves, en passant par une histoire d'horloge – un artefact spatio-temporel – qui permet de passer d'un monde à l'autre, et d'une cape du Monde des Rêves qui permet également de voler et de transiter.

En guest star, le Pr Wingate Peaslee himself, de l'Université de Miskatonic, dirige une puissante organisation secrète, la Fondation Wilmarth, qui lutte avec vigueur et par tous les moyens contre les DCC, les Divinités du Cycle de Cthulhu !

N.B.: N°24
«
étrange...
Dodger 17/07/2003
Je suis en train de lire les trois premiers tômes et je trouve le mélange cthulien de Lumley... étrange.

C'est très inégale, la première partie est vraiment grosbillesque, on chasse le cthonien à la bombe atomique et on s'étonne pas. Par contre certains passges créaient une ambiance très lovecraftiennes, en particulier l'histoire de la plateforme off-shore "Sea-maid".

La seconde partie, ce n'est plus du Cthulhu, c'est un mélange de Contrées du rêve et de grand guignol (où on voit Hastur se prendre un vent).

Le point le plus positif est que Lumley permet d'appréhender une grande part du mythe tel qu'il peut être exploité dans le jeu (qui sont les GA, les dieux, les auteurs d'écrits impis, etc...)

Mais au final, ca ne reste (à mon sens) qu'un livre de métro qui fait passer le temps sans laisser de trace impérissable.

Dodger
Cell.D
Cthulhien à fond, mais sans plus
Le Clark
Le style diffère totalement de l'œuvre de Lovecraft : c'est beaucoup plus facile à lire et ça bouge beaucoup plus. En fait cela tient plus du roman d'action que du roman d'horreur. Je me souviens avoir beaucoup aimé, mais j'étais plus jeune. Pour ceux qui veulent une autre vision du Monde des Rêves, c'est pas mal et l'idée de l'organisation secrète peut être exploitée.

Voilà pour les souvenirs. Pour Brian Lumley, je conseille le cycle des Necroscopes (10 bouquins... dont seulement 2 ou 3 traduits en français)... Là c'est du vrai dark, et l'histoire est vraiment intéressante... Par contre cela n'a rien à voir avec le Mythe.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .