Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
La biographie de HPL par L. Sprague de Camp.

Sortie aux États-Unis en 1975, cette biographie a été éditée une seule fois en France par les éditions NéO en 1987. Elle est devenue très vite introuvable…et très recherchée !

L'auteur brosse ligne après ligne le portrait méticuleux du désormais célèbre écrivain américain, pourtant mort sans avoir réussi à placer un seul recueil de nouvelles, on le sait, et dont le succès fut uniquement posthume.

Cette biographie n'est pas idolâtre, loin s'en faut, mais essaye de coller au maximum à ce que fut la réalité. Sans concession, Sprague de Camp nous communique sa vision du personnage : mal dans sa peau, tourmenté, pour ne pas dire névrosé, bourré de contradictions, raciste et xénophobe un jour, reconnaissant plus tard ses erreurs.

Cet ouvrage est complété par divers index et bibliographies : pour les lovecraftiens il peut être un formidable outil de travail !



N.B.: Titre original (1975) : » Lovecraft: A Biography
«
Quoiqu'il en soit c'est du bon
Ubu Roi 13/08/2006
Excellente biographie. Sprague De Camp se laisse légèrement aller en nous imposant son opinion à propos de la façon dont Lovecraft vivait sa vie, c'est vrai qu'on a pas nécessairement besoin de son point de vue au combien subjectif en ce qui concerne la paresse de Lovecraft, et ça s'étale comme ça sur pas mal d'autres choses.
Cela dit ce qui fait la force de cette bio à c'est justement en partie la critique de Camp. Malgré sa passion pour le maître de Providence il a su établir une certaine distance vis à vis de l'homme qu'était Lovecraft, et nous servir une étude massive: biographique (très précise), littéraire, et même psychologique. Elle est traduite en français depuis 2002, donc ça fait d’elle l’étude disponible en français la plus complète sur le personnage donc pas d'excuse pour passer à coté.
De Camp n'a pas compris HPL
Fab 31/12/2003
En effet, il applique un raisonnement yankee (il faut gagner de l'argent pour vivre) au moins américain des auteurs américains : Lovecraft. Du coup, il critique longuement le fait que HPL n'a jamais essayé de trouver un emploi. Sur le plan litéraire, les critiques de l'oeuvre du Maître faites par De Camp sont risibles

Par contre, De Camp étudie la vie de Lovecraft au jour le jour, ce qui fait que cette biographie est tout de même très intéressante.

A noter que la nouvelle édition de Durante comprend une préface de François Truchaud himself dans laquelle il souligne tous les défauts (et les avantages) de cette bio.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .