Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Cette puissance, les Grecs l'ont appelée Hermès, les Égyptiens Thot, les Scandinaves Odin, les Anglo-saxons primitifs Woden. On considère généralement qu'elle est liée au ciel étoilé, à l'air, aux vents tempétueux, aux croisements de routes également.



Attribution astrologique des chiffres

1 = le soleil
2 =la Lune
3 =Mars
4 =Mercure
5 =Jupiter
6 =Vénus
7 =Saturne
8 =Uranus
9 =Neptune

Signification de mercure

Cette puissance, les Grecs l'ont appelée Hermès, les Égyptiens Thot, les Scandinaves Odin, les Anglo-saxons primitifs Woden. On considère généralement qu'elle est liée au ciel étoilé, à l'air, aux vents tempétueux, aux croisements de routes également. Dans le panthéon vaudou, cette puissance mercurienne est fréquemment appelée "maître carrefour". Elle est la grande médiatrice entre les différents mondes, aussi Hermès portait-il le surnom de Psychopompos, ou guide des âmes. Pour les Saxons, il était "Earendel, l'étoile du matin". Sorciers et sorcières le nomment "Herne". Pour la culture : Hermès (Mercure) est le médiateur entre le divin et le mortel. Dans la mythologie il est représenté avec de petites ailes sur ses sandales et souvent portant un message entre ses mains. En fait son histoire est plutôt anecdotique. Tout juste né, il déroba le troupeau de son grand frère, Apollon, à un bout de la Grèce, alla en sacrifier une partie aux douze dieux de l'Olympe à l'autre bout (il voulait certainement en partie s'excuser...), inventa au passage la lyre a partir d'une tortue puis cacha le reste du troupeau. Pour ne pas être repéré il accrocha au bout de la queue de chaque bête un rameau d'arbre pour effacer les traces de leur passage... Apollon (au passage le dieu de la lumière et de la vérité) alla se plaindre a Zeus des agissements de son cadet... Zeus, amusé, le fit protecteur des voyageurs, du commerce... et des voleurs ! Pour se faire pardonner Hermès donna la lyre a Apollon... Mais garda son troupeau...Il inventa aussi la Syrinx (flûte de pan) qu'il échangea avec Apollon contre la Caducée, qui lui permet d'endormir les mortels... Il est aussi le protecteur des bergers.
Mais son véritable rôle dans la mythologie est celui de messager, en quelque sorte notre Archange Gabriel...Il n'est invoqué dans les cérémonies de mancie que pour la lecture des runes (Apollon lui apprit à lire l'avenir avec les cailloux). Autrement dans de nombreux rituels d'invocation, il est uniquement invoqué pour réveiller ensuite d'autres entités plus puissantes. Enfin, il est aussi chargé d'aller chercher les âmes sur Terre, de les tromper pour qu'elles acceptent leur triste sort... avant de les laisser aux portes des Enfers...

Note : divinité utilisé lors de la divination.

Croix noire et pentacle inversé

La croix noire n'est autre que notre croix nécromantique encerclée qui signifie purement et simplement la mort, comme le crâne et les tibias croisés. Vous l'utiliserez pour nouer l'aiguillette (petit rituel de sorcellerie de campagne qui permettait de se venger d un mari infidèle.... après le rituel, le coït était rendu impossible ou très douloureux....)pour cela on utilisait un petit cordon bleu, un objet rigide (une croix noire peut justement faire l'affaire), quelque chose appartenant à la personne (rognure d'ongle, cheveux, bout de vêtement, sperme, etc.), et un petite prière ! Le pentagramme inversé, c'est-à-dire avec les deux pointes en haut, est censé représenter les deux cornes de Cernunnos, soit, plus exactement l'homme dominé par la puissance des quatre éléments magiques, et non plus comme les dominant (comme c'est le cas pour le pentagramme avec une seule pointe en l'air). Ce symbole provient certainement de rites de messes noires, où tous les symboles sont puérilement inversés pour indiquer le rejet des traditions positives...L'image des cornes est mise à toutes les sauces, comme par exemple les sorcières tziganes qui pointent l'index et le majeur pour maudire...

Quelques informations sur Cernunnos le cornu

Cernunnos est un esprit de feu et d'énergie qui symbolise la torche qu'il porte parfois dans sa main, comme les cornes ou andouillers dont s'orne son crâne. Mais il est également porteur de lumière, d'où son titre, Lucifer. Sorciers et sorcières lui ont donné, depuis toujours , des quantités d'appellations. Il n'est pas seulement Lucifer et Cernunnos, mais Mamilion, Robin, Dumus, Hu, Janus ou Dianus, Barabbon ou Barabbas, Son symbolisme est partiellement celui de Thunor ou Thor, le dieu scandinave du tonnerre et de la guerre, et aussi celui de Pan et de Dionysos, les dieux antiques de la débauche extatique et des orgies. En tant que maître du feu, il évoque les mémoires de Vulcain (Héphaïstos). Et puisque Vulcain poursuit Vénus, et que Pan poursuit Diane, le Cornu pourchasse, lui aussi, Habondia qui le fuit.

Début des explications sur le charme de Barabbas

Voici un rituel maléfique qui nous vient des sorciers et des sorcières de l'Espagne médiévale. C'est une conjuration du grand cornu qui porte ici son nom christianisé "Barabbas", ou encore Satan, ou plus simplement le Diable. Dans son aspect destructif, Cernunnos s'identifie à ces représentations, bien que les occultistes d'aujourd'hui sachent parfaitement que cet arrière-plan chrétien n'a aucun fondement scientifique ou magique. Toutefois, le charme de Barabbas est impressionnant, et la tradition l'a accepté malgré ses erreurs théologiques.

Quelques descriptions tirées de la mythologie de la sorcellerie


«
paul huson
fingen 20/08/2006
Le passage sur habondia est tiré du livre de Paul Huson
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .