Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Et oui ce week-end (les 3, 4 et 5 ocotbre 2003) a eu lieu le Monde du Jeu, le salon des Jeux de Rôle. Et cette fois-ci la TocTeam avait son stand, monté avec nos petits pseudopodes boudinés.



C'est fini !
Et oui ce week-end (les 3, 4 et 5 ocotbre 2003) a eu lieu le Monde du Jeu, le salon des Jeux de Rôle. Et cette fois-ci la TocTeam avait son stand, monté avec nos petits pseudopodes boudinés.
Merci à vous tous qui êtes passés sur le stand et avez écouté nos blablatteries poulpiques, avez acheté le Toc CD, jouez les différents scénars des TocTeamers et écoutez Poulpy vous conter Dagon.

Donc vala, ce fut une cyclopéenne expérience... que nous renouvellerons très certainement :)

Les TocParties

Vendredi 3
La Bête Inhumaine [DeadLine]

Samedi 4
An Mil [Servant]
An Mil [Servant] : début.
La Bête Inhumaine [DeadLine]
La Bête Inhumaine [DeadLine]
Delta Green [Fox]
Initiation : La Maison Corbitt [Poulpy]
Poulpy raconte Dagon

Dimanche 5
An Mil [Servant] : fin.
L'Horreur d'un Capitaine [Dodger]
Initiation : La Maison Brockford [Poulpy]
Poulpy raconte Dagon

La TocTeam témoigne

En bon flemmard, le Fab n'a participé à aucune partie, préférant écouter de temps en temps. Il a passé le plus clair de son temps au stand de TOC parlant avec les badauds et les accueillants lorsque Vonv, se prenant pour Pierre Belmarre, était occupé. Pour l'ambiance, c'était franchement génial ! (hormis le stand X-Box). En y repensant Fab constate que nos voisins de la Camarilla était de bons blaireaux de base (ne discutant avec aucun passant, jouant à Magic...), que les gars de la FédéGN étaient sympa, ceux du Grog aussi. Fab s'est déclaré particulièrement fier du succès, dû en partie à Vonv :), des TOC-CD qu'il avait amoureusement gravés... Fab déplore tout de même le mercantilisme des organisateurs qui faisaient payer 180 Euros une ligne électrique débitant une puissance de 1 kW.

Fab


Que dire du Monde du Jeu 2003 ? Trois jours cyclopéens ! ! !
Bruyant et chaotique, mais top poulpique.
Plein de nouveaux potes non-euclidiens, de liens contre-nature avec d'autres assoc qui ont du tentacule dans le calbut.
Quant à moi, Poulpy, je suis top en phases avec les astres car j'ai fait facilement 6 nouveaux adeptes au cours de deux parties d'initiation et au moins une vingtaine de défenestrés grâce à Dagon que j'ai conté deux fois.
Bref, le Monde du Jeu, ça le fait grave ... surtout quand on a un stand pour reposer ses pseudopodes et y boire de la liqueur de varech.

Poulpy


La musique adoucit les meurtres...

Enfin installés sur le salon, nous avons la chance incroyable d'avoir un emplacement central sur le Monde du jeu.
Entouré par 8 TOCteamers, il ne reste pas beaucoup de place pour le visiteur, j'aurais tendance à dire administré ou citoyen. Reste que pas mal de personnes se sont inscrites et ont joué à L'Appel : Années Folles, An Mil, Delta Green, Années 20... au point qu'on a fini par refuser du monde... Xbox... Bon, L'Appel est un jeu d'ambiance, personne ne pourra me contredire, sauf les habituels névropathes sans scrupules qui dénigrent constamment, histoire de montrer leur présence. Un jeu où la parole et l'échange verbal priment sur les jets de dés (une couche au D20 au passage : dans nos vies trépidantes, faut pas perdre de temps...).
Un jeu dans lequel on se met en immersion totale. Certains savent se mettre dans cette bulle et savent faire fi des petites nuisances sonores parasites... Xbox, Xbox... Ces heureux Bob Geldof sont vraiment jalousés (les amoureux du Flamand Rose m'auront compris).
Arrivé sur le salon, après 10 minutes, mon équilibre mental, pourtant bien ancré et d'une grande stabilité s'est retrouvé ébranlé. Ne sachant pas vraiment pourquoi, des sueurs froides se sont mises à perler dans le creux de mon dos. Mes yeux vagabondaient d'un bord à l'autre, tantôt horizontalement, tantôt verticalement à rechercher de je ne sais quoi... Xbox, Xbox, Xbox... Cette sensation d'oppression grandissant, j'ai croisé les yeux de deux TOCteamers (je ne les nommerai pas) en larmes, se concentrant sur une zone du salon qu'il m'était impossible de concevoir pour cause de maturité .... Xbox, Xbox, Xbox, Xbox, Xbox, Xbox... J'ai donc suivi leur regard. Et là, j'ai compris. L'horreur avait pris une forme visuelle, mais était avant tout amas de bruit que j'aurais du mal à retranscrire ici. Xbox, putain d'Xbox. Ce volume sonore, si intense que les décibels de ma machine à laver, mon chien et mon homme (quand ils geignent), sont en comparaison la douce berceuse que me chantait ma maman (en suçant mon pouce, je l'écoutais tendrement). Les fameux 70 décibels, limite après laquelle notre cerveau (ce qui en reste) se transforme en chou-fleur mou et sans réaction ou, dans certains cas, se met à virevolter en des pogos endiablés... Xboxox ox ox ox ox ox...
Nous sommes bien allés parlementer avec le responsable de la sono... qui déjà hochait la tête de haut en bas, pour je ne sais trop quelle raison. Parlementer est déjà un concept bien trop avancé : nous ne parlions pas le même langage, ni même les organisateurs qui avançaient en terrain miné. Toutefois une accalmie est survenue, un compromis a été trouvé avec les représentants de GN Magazine, je ne sais pas trop comment, mais il m'a semblé qu'un GI armé en tenue d'assaut était venu " parlementer ".
Reste que quelques minutes plus tard le son était remonté. Putain d'Xbox...
Il est vraiment dommage que certains ne respectent pas l'espace des autres : nous nous sommes retenus de faire quelques sacrifices sanglants sur leur podium (et Cthulhu sait combien nous avions sous la main de jeunes victimes potentielles)... Xbox, Xbox, putain d'Xox
Qu'auraient-ils pensé si des aficionados du paintball étaient venus enjoliver leur écran géant ? Xbox, Xbox, putain d'Xbox... Qu'auraient-ils fait si la masse des joueurs de cartes étaient venue polluer leur espace en s'échangeant des bouts de cartons coloriés ? Xbox, Xbox, Xbox, putain d'Xbox
Imaginons un instant que tous, nous ayons apporté des porte-voix : le Chaos Rampant... Xbox... J'ai fait un rêve : les gens de cette horrible conspiration nous donnaient en guise de " dédommagement " une de leur boite à merde... Vénal ? Corruptible ? Non ! : juste un outil pour, aussitôt devant leurs faces médusées, avec une masse, réparer leur technologie dégénérescente... un rêve inachevé... Xbox...
Bref, cela nous a coûté des extinctions de voix et des gros maux de crânes...
Putain d'Xbox....

Irma


Casser la voooouuaaaa !
Trop facile : je suis même étonné qu'un de mes petits camarades poulpoïdes ne l'ait pas fait avant moi... Autant que je règle tout de suite son compte au mauvais côté du Monde du Jeu 2003 : le bruit du stand des consoleux d'à côté. Un mélange de techno-beurk, de borborygmes et d'élucubrations de speaker cacochyme (il ne l'était pas du tout, mais je trouve cet adjectif classieux). Ca m'a valu la plus belle extinction de voix de ma vie, mais je ne regrette rien de rien !
Car pour le reste, ce fut un week-end fantastique, délirant, éclatant, merveilleux, surnaturel et exaltant ! Pendant que nos Grands Communiquants rameutaient les foules en délire sur le plus beau stand du salon – le seul disposant de chaises pour les visiteurs, une idée de génie... pas de moi pourtant, bizarre – d'autres TOC teamers, parmi lesquels votre serviteur, faisaient découvrir, ou redécouvrir, à des hordes de poulpes à divers états de fraîcheur, les délices du jeu de rôle naturel, sans conservateur, ni édulcorant.
Avant de commencer, j'étais... hmm... un tout petit peu inquiet pour ma première participation à un salon depuis des lustres et mon scénario "original" torché en une semaine dans les bus parisiens. Mais je dois avouer que j'ai été vite rassuré : c'est vraiment un plaisir inégalé que de s'asseoir à une table de joueurs de L'Appel ! Que vous leur proposiez une ballade sur les bords de la Seine en 995, à Lyon dans les années 1920 ou dans la jungle vietnamienne en 1969, ils ne vous déçoivent jamais ! Merci les gars, c'est pour vous qu'on l'a fait et, si Cthulhu le veut, c'est pour vous qu'on le refera !

The Servant

La galerie ! ! !



Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .