Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
A l'Appel de Cthulhu, un groupe de P.Js (investigateurs de l'occulte), peut avoir besoin de consulter des ouvrages de référence. Or, pour la moindre recherche bibliographique, on considère que les personnages joueurs sont obligés de se rendre dans une bibliothèque publique. Il est pourtant plus simple pour un club (ou un groupe d'enquêteurs) de posséder une petite bibliothèque personnelle, qui permet de faire les recherches de base. Remarque : dans les années 20, la distribution des livres commence juste à se démocratiser, les grandes bibliothèques ne sont pas légions, les éditions d'ouvrages sont encore limitées, il n'y a donc pas de comparaison possible avec notre époque, spécialisée dans la communication.

Pour construire cette bibliothèque, nous allons considérer qu'il existe trois types de références:

- des ouvrages généraux : dictionnaires, atlas géographiques, bottins... ; ils peuvent donner une réponse sommaire mais véridique et cela pour un temps de recherche très court.
- des ouvrages spécialisés selon une compétence : archéologie, droit, histoire... ; qui vont être plus complets que les ouvrages généraux, mais sur un domaine précis. Il faut généralement un minimum de connaissances dans la compétence traitée pour en tirer rapidement un maximum de renseignements.
- des ouvrages sur l'occultisme, les mythologies et les religions : car dans les scénario d'AdC, le paranormal se taille quand même une part de choix, (à noter que ces ouvrages ne sont pas des livres sur le mythe de Cthulhu, mais sur l'occultisme classique).

En plus de cette notion de thèmes, il faut ajouter la qualité de la documentation. On attribue donc, à chaque section de la bibliothèque, un pourcentage qui quantifie cette valeur. Pour cela à la création de la bibliothèque, il faut savoir (pour chaque thème), combien d'ouvrages sont possédés ou achetés. Lors de l'acquisition d'ouvrages sur un thème (où il n'y a pas encore de documentation), il faudra décider de la qualité et du nombre de ces ouvrages. Ensuite, lors de l'acquisition d'autres ouvrages, le pourcentage sera augmenté selon la qualité des nouvelles références et de la valeur actuelle de la documentation des P.Js. En effet, plus le score dans un domaine est élevé, plus il sera difficile de l'augmenter. On peut cependant décider que l'augmentation se fera par tranche de 5%, avec un coût plus élevé que lors d'un achat de la base de la bibliothèque.

On va donc différencier:

- la bibliothèque de base : les 5-10 ouvrages de référence sur le thème abordé, on peut en général les trouver dans toutes les librairies et bibliothèques des moyennes et grandes villes des USA. Le temps nécessaire à leur achat est donc relativement court : 1D6 jours, le coût de revient modéré et leur consultation aisée : pas besoin d'avoir de notions de la matière abordée.
- une bibliothèque normale : elle comprend ce qui se fait habituellement de mieux sur le thème, c'est à dire tous les ouvrages classiques et ceux que l'on trouve dans les rayons spécialisés des bibliothèques des grandes villes américaines (15-25 livres). Le temps d'achat de ces livres est un peu plus long : 1D6 semaines, le coût de revient plus important et leur facilité de consultation dépend de la qualité des livres réunis et de leur clarté.
- une bibliothèque de qualité supérieure : elle représente tous les livres qui traite du sujet abordé et dont la distribution est libre, ils ne sont quasiment jamais tous présents dans une bibliothèque publique et en 1920 seules les bibliothèques des universités peuvent les réunir. Le temps d'achat de ces livres (25 à 500) est assez long car certains ne sont pas édités à beaucoup d'exemplaires, (mais tous en langue anglo-saxonne), il se compte en mois : 2D6 et généralement pour les consulter le plus efficacement, il faut déjà avoir une certaine connaissance du sujet.

Les caractéristiques de ces trois niveaux de qualité sont :



TypeValeur de la section% moyenNb de livresTemps d'achat% pour 1D10 en +
Base10+3D10 soit (13-40%)26.55-101D6 jours50%
Moyenne25+3D10 soit (28-55%)41.515-251D6 semaines70%
Supérieure40+3D10 soit (43-70%)56.530-502D6 mois85%


La dernière colonne indique le pourcentage que doit posséder l'acheteur (l'investigateur qui compose cette section de la bibliothèque) pour faire une sélection vraiment judicieuse et faire augmenter de 1D10% la qualité de la section.

Lors de la création de la bibliothèque, il faut procéder section par section (il y en a 22, plus les spécialisations), décider si le groupe achète des livres de ce type et si oui : qui s'en charge et quelle qualité (base, moyenne ou supérieure). On regarde alors combien cela coûte, combien il faut de temps pour réunir les livres et quel est le pourcentage de la collection rassemblée (avec l'éventuel +1D10% si le responsable est suffisamment compétent.

Coût de ces ouvrages, constitution de la bibliothèque :



Généralités:
Qualité de base Qualité moyenne Qualité supérieure
Dictionnaires 10$ 25$ 50$
Encyclopédies 50$ 100$ 500$
Atlas géographiquesmondiaux 50$ 100$ 250$
Bottins téléphoniques 5$ 10$ 50$
Bottins mondains 10$ 25$ 75$
Plans et cartes régionales 50$ 100$ 500$


Spécialisations:
Chaque spécialisation 25$ 150$ 300$


Occultisme classique :
Qualité de base Qualité moyenne Qualité supérieure
Généralités 50$ 100$ 500$
Traditions 50$ 100$ 250$
Mythologies 25$ 75$ 125$
Religions 25$ 50$ 100$


Attention :
si le pourcentage de la bibliothèque dépasse le pourcentage de spécialisation, le nombre de livre sera multiplié et le prix sera lui aussi multiplié par ce nombre : *2, *5, *10... ou alors il faut faire un choix de spécialisation : par exemples : Langues : Latin, Histoire : Egypte ancienne…

Exemple :
l'achat de livres d'Histoire : (acheté par un érudit avec 90% de compétence).
- Bibliothèque de qualité supérieure: 40+3D10 (+1D10 supplémentaire) = ici 65%.
Soit un nombre de livre de base de 30-50, ici fixé à 40. Or pour la spécialisation Histoire, au-dessus de 50% le nombre de livres est *25 soit ici 1000 livres ! ! !
Enfin, le prix de ces ouvrages est de 300$ de base multiplié par 25 car la bibliothèque concerne toutes les sections soit 300*25 = 7500$ ! ! (mais pour avoir à peu près autant de livres d'histoire que la Miskatonic univerisity ! !). Qui répondront à toutes questions d'Histoire à 65% de chance.

Les sections de la bibliothèque :



A/ Ouvrages génériques et généralités:

1/ Dictionnaires : permet la recherche rapide de renseignements simples, surtout utilisés pour obtenir la définition de noms complexes ou pour avoir des renseignements véridiques sur un nom propre. Le pourcentage de compétence de ces dictionnaires vaut (Qualité/3)% pour la Connaissance générale, et de (Qualité/10)% pour toutes les spécialités.
2/ Encyclopédies : utilisé pour les recherches peu approfondies dans un temps relativement court. Le pourcentage de compétence d'une encyclopédie vaut (Qualité/2)% pour la Connaissance générale, et de (Qualité/5)% pour toutes les spécialités.
3/ Atlas géographiques mondiaux : donne des renseignements sur la géographie mondiale, permet de repérer des lieux, de comprendre l'organisation des pays visités. Le pourcentage en géographie de ces atlas est de (Qualité/2)% pour les zones industrialisées et de (Qualité/5)% pour les autres contrées.
4/ Bottins téléphoniques : à cette époque, le nombre d'abonnés au téléphone est faible, il est donc assez facile de retrouver une personne, leur utilisation peut donc être utile à un groupe d'investigateurs.
5/ Bottins mondains : ils contiennent une description sommaire de toutes les personnes qui ont une importance quelconque dans la société. Cela permet donc de savoir rapidement qui est telle ou telle personne sans avoir à le demander à tout le monde.
6/ Cartes et plans régionaux : pour une partie classique d'appel de Cthulhu, il s'agit de la région entourant Boston, c'est à dire, la région où vivait Lovecraft. Le pourcentage en géographie régionale de ce type d'ouvrages est de (Qualité/2)%.

B/ Ouvrages spécialisés :
La Qualité de la bibliothèque équivaut au % de compétence dans le domaine considéré, à partir d'un certain pourcentage de valeur, les ouvrages ne traitent que d'une partie de la discipline : il y a donc spécialisation. L'achat ultérieur de livres n'augmentera que la spécialisation dont ils font partie.

7/ Anthropologie :
- à partir de 50% : spécialisation suivant les continents : nombre livres*5
- à partir de 80% : spécialisation suivant les peuples et ethnies : livres*10

8/ Archéologie :
- à partir de 50% : spécialisation suivant les civilisations : nombre livres*10

9/ Astronomie :
- à partir de 75% : spécialisation suivant les astres : livres*10

10/ Biologie :
- à partir de 50% : spécialisation suivant les groupes d'êtres vivants : nombre livres*5

11/ Chimie :
- à partir de 50% : spécialisation suivant chimie organique ou minérale : nombre livres*2
- à partir de 80% : spécialisation suivant les réactifs et les réactions : livres*10

12/ Géologie :
- à partir de 50% : spécialisation suivant la minéralogie, la paléontologie... : nombre livres*5

13/ Histoire naturelle :
- à partir de 50% : spécialisation suivant chaque spécialité : nombre livres*10

14/ Histoire :
- à partir de 25% : spécialisation suivant les continents : nombre livres*10
- à partir de 50% : spécialisation suivant les périodes et civilisations : livres*25

15/ Langues :
Spécialisation suivant la langue à partir de 0% : nombre de livres non modifié

16/ Médecine :
- à partir de 50% : spécialisation suivant les maladies, les opérations : nombre livres*10

17/ Physique :
- à partir de 50% : spécialisation suivant : mécanique, optique, électricité : nombre livres*5

18/ Psychanalyse :
- à partir de 75% : spécialisation suivant les maladies psychiques : livres*10

19/ Psychologie :
- à partir de 75% : spécialisation suivant les comportements : livres*10

C/ Ouvrage d'occultisme classique, traditions et religions :

20/ Généralités sur l'occultisme :
Renseignements classiques sur les manifestations occultes (fantômes, démons...), les croyances (spiritisme, réincarnation...) et l'inventaire des différentes traditions : nb*10 à partir de 25%.

21/ Spécialisations :
a/ selon les traditions occultes :
- Tzigane, Vaudou, Chamanisme, Druidisme, Amérindien, Européen, Celtique... nb*20 (0%).
b/ selon les mythologies :
- Grecque, Romaine, Celte, Viking, Egyptien, Hindoue, Africaine, Précolombienne... nb*10 (25%)

22/ Religions :
Selon chaque religion : catholique: chrétienne, protestante, évangélique, musulmane, juive, bouddhiste, hindouisme etc... nb*20 (25%).

Pour finir :



Un petit détail sur l'utilisation d'une bibliothèque :
Ce n'est pas parce que l'on dispose d'ouvrages récapitulant 75% des connaissances dans un domaine que l'on peut considérer que le personnage qui consulte ses ouvrages possède le même pourcentage (lors qu'il consulte les références). En effet, dans une documentation de 30-50 livres sur un thème (soit en gros 20 000 pages de documents), il faut, si on veut utiliser au mieux les ouvrages, avoir une bonne connaissance du sujet.

Donc, si un personnage ne possède pas la moitié du potentiel de connaissance représenté par les livres, il ne peut utiliser le pourcentage de la bibliothèque mais une moyenne entre sa compétence et le pourcentage de la bibliothèque.

Par exemple, un P.J. veut un détail sur l'organisation de la société anglaise du 18° siècle, son score en histoire n'est que de 20%, s'il consulte une bibliothèque très fournie sur le sujet : 82% (chez les P.Js ou dans une université), sa chance de trouver ce qui l'intéresse ne sera que de (20+82)/2 soit 51%.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .