Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
New York, 1915 : la rame de métro 93 ainsi que ses passagers disparaît sans laisser de traces, comme absorbée par le monde souterrain. 70 ans plus tard, le sous-sol de la Grosse Pomme est un labyrinthe où se croisent les existences de millions de personnes, et parfois un lieu où ces existences cessent...
Un tueur psychopathe sévit dans le métro et, parallèlement, le nombre de disparitions et de phénomènes étranges va s'amplifier sous la ville...

« L'horreur du métro » n'est pas un chef-d'œuvre, mais c'est en revanche un excellent roman, écrit dans un style très direct et cinématographique. L'histoire, vue par les yeux des différents protagonistes (héros, tueur, victimes et seconds rôles) est d'une construction simple et rigoureuse, et les événements s'enchaînent avec élégance jusqu'au climax final.

Bien que n'étant pas à proprement parler un roman « cthulhien », les fans de Lovecraft et de L'Appel seront en terrain connu : événements mystérieux, ancienne secte disparue, monstres extra-dimensionnels et même quelques allusions au Necronomicon et à une "clef de Cthulhu".

D'un point de vue purement « inspi », c'est du clef en main. Une conversion sans peine de l'histoire en scénario, des héros (flics, professeur d'université versé dans les sciences occultes, journaliste) qui sont de véritables archétypes de PJs et une galerie de PNJs détaillés, pittoresques et crédibles : à vos dés !
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .