Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Introduction

Shadow of the Comet1834. Après l'étude de certains manuscrits maudits cachés au British Museum, Lord Boleskine a localisé un lieu secret où les étoiles paraissent étrangement proches, voire menaçantes. Persuadé que ces livres magiques recèlent un fond de vérité, le célèbre savant britannique s'est embarqué vers la Nouvelle Angleterre, pour accoster sur la péninsule de Illsmouth, baignée par l'Océan Atlantique. Là, il traça quelques croquis prouvant la véracité de ces textes maudits.
Lors du passage de la comète de Halley, il fut subitement frappé de folie furieuse. Fort heureusement, un bateau commandé par un compatriote le ramena vers sa mère patrie où il fut enfermé à l'hôpital St Andrew, dans le quartier réservé aux aliénés dangereux. Des lors ses écrits et dessins furent considérés comme étant le fruit d'un cerveau malade. Ses travaux tombèrent dans l'oubli.
76 ans plus tard, vous : John T. Parker, un jeune astronome intépide et ingénieux, tentez de prouvez que Lord Boleskine a réellement découvert à Illsmouth un phénomène stellaire unique qui dépasse l'entendement. Mais en 1910, vous comptez bien prouver vos dires grâce à l'invention de Nicéphore Niepce : la photographie ! Après avoir convaicu le directeur du magazine le British Scientific News, vous débarquez à Illsmouth par une belle matinée de printemps.
Shadow of the CometMalheureusement, la peur qui rôde dans ce paisible village rend le début de l'enquête bien difficile. Qui va donc venir à votre secours ? La réponse à cette question se trouve peut-être dans le journal de Boleskine, mais il ne reste que peu de temps - 3 jours - avant que ne repasse la comète de Halley.

Réalisation

Classique, mais de bonne facture. Jeu d'aventure bitmap où l'on fait se déplacer et agir le personnage à la souris sur l'écran.

Commentaire

Le meilleur (bien que classique) scénario cthulien dans un jeu vidéo à ce jour (à part peut-être The Hound of Shadow).
Pour l'anecdote, la boîte contenait des aides de jeu " papier ". Si, Si ! ! !
On peut aussi remarquer le joli sigle de Chaosium qui apparaît un peu partout pour la première fois dans un jeu vidéo , et qu'une pub pour ce jeu était glissée dans chaque exemplaire de la 5ème édition française des règles de notre JDR favori.

Note additive :
Sur le CD, il y a aussi une visite guidée d'un musée sur le Mythe. Réalisé avec le même moteur que le jeu, c'est un musée d'objets sur le Mythe dans lequel on se promène. C'est traité de façon sympa et marrante : chaque fois que l'on clique sur un objet, un vieux guide nous conte son histoire (comme le ciment et la truelle pour les Chiens de Tindalos :). Un must ! ! !
«
Shadow of the Comet
■ Hadhrond 29/06/2005
Ce jeu vidéo est difficile (il possède tout les travers du point & click) mais il est vraiment très très bien.

Il est finalement représentatif d'une époque malheureusement révolue où les developpeurs de jeux vidéos devaient se battre sur le terrain de l'immersion, de l'ambiance et du scénario plutot que sur l'aspect technique pur et dur... iI est sans doute aussi le chant du signe du genre. Il est à ce titre à classer à coté de "Another World", "Prince of Persia" ou "Alone in the dark"; tout simplement parce qu'il a permis aux "binaires ludiques" d'acquerir leur lettre de noblesse. Nous ne verrons sans doute plus jamais ce genre de jeux sur les étagères des magasins, et c'est bien dommage.

N'hesitez pas à tenter d'y jouer, on le trouve facilement sur le net. A noter qu'il existe deux versions du jeu, la version CD disposant effectivement de la visite guidée du musée, mais aussi du support de la souris et des voix. Il est jouable sous l'emulateur DosBox.

Le jeu "Prisoner of Ice" est une sorte de suite/spin-off de "Shadow of the Comet" en moins elaboré, mais en plus bô.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .