Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Surahki

Résumé de la quatrième de couverture :
Parce qu'il sent venir la mort et veut savoir si la survie est ou non une réalité, Deutsch, un vieux milliardaire, fait appel au physicien et parapsychologue Lionel Barrett. Deutsch a acquis, dans l'état du Maine, la maison Belasco -abandonnée depuis trente ans et que l'on dit maudite, fatale à tout visiteur : la Maison des damnés. A Barrett de percer le mystère : le fantôme de Belasco hante-t-il encore le lieu ou n'est-ce que légende et superstition ? Deux spirites -un homme et une femme- accompagneront Barrett dans sa mission.
Et voici que les visiteurs découvrent une demeure qui vibre encore de tous les meurtres et de toutes les profanations dont elle a été le théâtre, une demeure qui, douée d'un étrange pouvoir, bientôt métamorphose et "possède" ceux qui ont osé franchir son seuil. Dans une atmosphère de cauchemar et d'orgie s'engage une lutte atroce...


Autant le dire tout de suite, nous sommes en présence d'une excellente histoire sur le thème de la maison hantée qui massacre tout ceux qui ont le malheur d'y entrer. D'abord, parce que les gens qui y entrent, loin d'être des ado paumés au propre comme au figuré, sont au contraire des adultes responsables qui viennent là en toute connaissance de cause. Ensuite, parce que l'auteur - Richard Matheson, qui écrivit également Duel et Je suis une légende- parvient très subtilement à mêler science et occultisme au gré d'un scénario qui distille son horreur et son suspense tout en nuances, nous menant vers un final spectaculaire mais extrêmement maîtrisé.

L'ensemble serait assez difficile à adapter en scénario pour l'Appel de Cthulhu, car bien des temps morts se présenteraient aux joueurs, mais plusieurs éléments peuvent être retenus comme sources d'inspiration : la maison elle-même est très bien décrite et présente plusieurs pièces intéressantes (la chapelle, le théâtre, ...) et les personnages principaux sont des bases intéressantes de profils d'investigateurs.

En résumé, que votre but soit ou non de l'utiliser comme matière première pour l'AdC, lisez-le, vous ne serez pas décu !




Fox
LE roman de maison hantée par excellence. Glauque, flippant, La maison des damnés reste aujourd'hui encore une grande référence de la littérature fantastique.
Pour le gardien des arcanes, l'ambiance distillée au fil des pages est une parfaite inspiration pour tout scénario en huis clos
«
OUI,MAIS...
MAN-BAGARI 23/04/2004
"La maison des damnés" comporte de nombreux passages mémorables, mais la fin assez grotesque gache un peu l'ensemble...
Et puis, comme roman de référence dans ce domaine, il faut citer "maison hantée" de Shirley Jackson: l'oeuvre est difficilement adaptable en jeu mais elle a une impact considérable sur l'imagination du lecteur.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .