Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Si Bob Tuggey avait pensé un seul instant que la jeune femme à la chemise de cow-boy à carreaux qui transportait ce bidon d'essence à travers le parking avait l'intention de se faire brûler vive, il aurait immédiatement laissé tomber sa spatule, franchi le comptoir d'un bond et jailli du restaurant en courant aussi vite que son gabarit de poids mi-lourd le lui permettait.

Grand spécialiste de l'horreur trop facilement allongée d'érotisme, on pourrait traiter Graham Masterton de racoleur. Cependant, ce monsieur revendique ouvertement Lovecraft comme un de ses maîtres à penser et on ne peut que reconnaître que, au sein de sa production certes inégale, on trouve quelques perles fortement teintées de Mythe.

"La nuit des salamandres" en est une et ce roman s'avère être une mine d'inspirations pour Delta Green.

L'histoire tourne autours d'un opéra perdu de Wagner et tous les éléments nécessaires à un bon scénar sont présents : secte new age dirigée par des rescapés du IIIe Reich, sacrifices, courses-poursuites en voiture, shaman indien (personnage de prédilection chez Masterton) et grand rituel final.

Comme toujours dans les romans de Masterton, le personnage principal est un "monsieur-tout-le-monde" qui n'a pas la moindre notion d'occultisme, mais les différents acteurs intervenants dans le déroulement de l'histoire permettent d'imaginer les façons d'introduire des PJs.

Un MJ un rien imaginatif trouvera donc tout un tas d'idées fort sympathiques dans ce bouquin qui se lit très vite, et tout spécialement pour la Karotechia (pour ma part, je trouve même que le "Grand Méchant " est tellement ignoble qu'il gagne facilement sa place au sein des chefs de cette organisation, étant donné son vécu).

Malkhut
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .