Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Découvrez le teaser de ce scénario...



3 heures du matin. Le Rapide Calais-Paris-Nice vient de s'arrêter en pleine voie à quelques kilomètres au sud de Lyon. Le contrôleur et le conducteur des wagons-lits descendent du train et avancent sur le ballast le long de la voie. Les grillons et les cigales chantent dans la nuit noire, douce et agréable, s'il n'y avait cette angoisse : Pourquoi cet arrêt ? Les deux employés avancent vers la machine qui halète fortement, faisant tinter ses rouages et souffler son ventre d'acier sous pression. Schtong schtong schtong... semble murmurer la chaudière... Les cigales semblent chanter plus fort maintenant... Les deux hommes sont au niveau du tender, ce gigantesque réservoir sur roues, ce garde-manger de la locomotive. Ils appellent mais n'obtiennent aucune réponse. Ils sont maintenant devant le marchepied de la plateforme, le contrôleur grimpe en premier et arrive sur une plateforme vide ! Personne ! La porte du foyer est ouverte et des flammes timides éclairent faiblement la pelle du chauffeur. La musette du mécanicien est coincée entre deux leviers, la gourde dépasse légèrement, rien ne bouge. Schtong schtong schtong... murmure toujours la machine.

Cette histoire incroyable vient d'arriver au Train Bleu : le mécanicien et le chauffeur se sont volatilisés en pleine voie. Le train s'est arrêté tout seul après avoir parcouru quelques kilomètres. Aucun indice n'a été découvert sur place, aucune piste, rien ! Cette affaire ne regarde pas encore la police, mais ça ne va pas durer, surtout que la C.I.W.L. veut savoir ce qui s'est passé, ainsi que le P.L.M.
La Police des Chemins de fer est donc chargée de l'enquête, mais elle piétine.
Vous êtes employés par la compagnie P.L.M. ou détectives privés embauchés par la C.I.W.L. ou des amis des disparus...
Votre mission, si vous l'acceptez est de découvrir ce qu'il s'est réellement passé !

Les premiers interrogatoires de la famille des disparus n'ont rien donné.

Peut-être que les deux ouvriers de "Entretien Machines" à Oullins, banlieue de Lyon, qui sont à l'hôpital depuis qu'ils ont perdu la raison en savent un peu plus !

Il faudra enquêter dans le dépôt, les ateliers, la voie, les gares pour savoir ce qui se cache derrière ces disparitions mystérieuses !
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .