Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
La mitraillette Thompson

Tiré de The Unspeakable Oath 14/15.
Si je vous dis les Incorruptibles, le Massacre de la Saint-Valentin, la Prohibition vous me répondez : "Hein ? ? ?" Mais non, vous me répondez ce qui fait le point commun : La Mitraillette Thompson. Voici donc quelques mots sur cette arme mythique.

Ce n'est pas simplement un instrument de l'Enfer qui crache des nuées de bastos calibre 45 permettant de faire comprendre ses intentions à des sectateurs fougueux ! Elle fait peur et les gens dénoncent aussitôt son usage dans des lieux publics et dans la rue par des appels à la police. Alors, pour donner du piment à vos aventures ou à vos personnages :

1919

Les prototypes (1919) du Tommy Gun, appelés Persuader ou Anhilator, en firent une arme anti-bandit ou balai à tranchées. A cette époque, les armes portaient des petits noms comme Machine à écrire, celui qu'elle prit lors de sa sortie des usines de The Auto-Ordinance Corporation of New-York au printemps 1921. Elle pèse alors 10 livres (4,5 kg) sans chargeur en camembert ou normal, mesure 31.8 pouces (~81 cm) et coûte 225$. Sans la crosse en bois, son utilisation donne un malus de 5%.

1921

Ses débuts furent difficiles dans le contexte de démilitarisation suivant la Première Guerre, malgré une commande massive de l'IRA. En 1921, 1000 furent commandées, principalement par les agences gouvernementales.

1923

En 1923, sort une version militaire d'une taille de 36 pouces (~91 cm) et d'un poids de 11 livres (~5 kg). On peut ajouter un trépied pour augmenter de 12% les chances de toucher voire même une bayonnette. Un silencieux divise les chances d'être découvert par deux. Un affût spécial permet de dissimuler les tirs de nuit. Les munitions alors utilisées sont plus dangereuses mais moins efficaces, mais on peut y mettre aussi du .351 Winchester, 9mm Mauser et 9mm Luger.

Utilisé alors par les bandits motorisés et dans les émeutes, un nouveau calibre, le 45 courte portée (divisée par 4) est développé pour lutter contre ces émeutes. Chaque balle contient 120 petits projectiles dans un magazin de 18 balles. Il est notamment utilisé à Boston, New York et San Francisco.

1925

3000 unités ont été vendues. Elle est alors destinée à un usage privé en "éradiquant les bandits instantanément" et est beaucoup plus accessible. Elle devient célèbre avec les Guerres de la Bière que se livrent les bandits et qui font les gros titres de la presse. Al Capone s'en servira pour ses premières sorties meurtrières.

1928

Une nouveauté apparaît : le compensateur Cutts, qui dirige les gaz d'explosion vers le haut pour compenser la déviation.

Les balles peuvent, dès le départ, être incendiaires ce qui, en terme de jeu, inflige les mêmes dégâts mais enflamme toute matière inflammable, et surtout, permet de repérer le tireur ( !).

Sans crosse : -5%
Avec trépied : +12%
Munitions de 1923 (cal .45) : +2 aux dégâts et -10%
Munitions incendiaires possibles
Munitions courte portée : distance/4 (18 balles)
Silencieux : chances pour le détecter /2
Affût de nuit : chances pour le détecter /2
Compensateur Cutts de 1928 : +5%
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .