Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Reste à présent « Cité sans nom, terreur sans nom », dont le thème donne son titre à cet ouvrage. Sachez déjà que si l'on met de côté Cthulhu et R'lyeh, ce scénario a au moins l'audace de mettre en scène à la fois un lieu et un personnage tous deux absolument mythiques de l'Appel, connus de presque tous : c'est donc mettre la barre très haut.

Pari tenu ? Un constat évident s'impose : quinze pages, au total, pour décrire et expliquer ce qui se passe à partir du moment où les personnages pénétreront le lieu en question. C'est là que l'on comprend que l'attente que l'on avait alors sera forcément déçue. Quinze pages. Seulement. Ce serait comme condenser en un tout petit cahier un autre décor absolument mythique, celui des Montagnes Hallucinées, et ainsi réduire à presque rien la campagne phare qui leur est dédiée.

En dépit de toute la bonne volonté de l'auteur, c'est un échec : ce qui aurait pu donner une aventure épique, une mini-campagne haute en couleurs, avec un redoutable final (R'lyeh ! R'lyeh, rien que ça ! Le titre faisait baver !) n'est ici qu'un simple scénario lambda qui aurait pu se dérouler partout ailleurs, trop court et trop sage.

Les plus : comme pour Boston et Philadelphie, on se voit ici remettre des informations brèves mais utiles sur le pays choisi pour le scénario. Le voyage est bien travaillé, bien cadencé, avec assez d'embuscades pour compliquer la vie des investigateurs en temps et en heure.

Les moins : si l'on décide à avoir recours à un monument du Mythe, pour une production professionnelle, c'est dans l'espoir d'en faire un scénario inoubliable. Ce n'est malheureusement pas le cas.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .