Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Pathologies de joueurs :
- les classiques
- les spéciaux
- les meneurs

Les classiques

Le gagneur
Lui, son truc c'est de se distinguer des autres. De se la jouer solo en se précipitant sur les indices, les distillant au goutte à goutte à ses petits camarades conservant dans le secret les éléments clés. Cet adepte des appartés aux dents longues et à la langue râpeuse est là pour rafler tous les honneurs et souhaite par dessus tout être le clou du spectacle, le grabbeur de PEXs, le héros de l'aventure.

Le "roleplayeur"
Compagnon de jeu préféré du précédent (il lui laisse volontiers la vedette), le roleplayeur aime le jeu de rôles pour se lancer dans des envolées lyriques plus ou moins heureuses et interprêter des personnages pas forcément très optimisés mais toujours hauts en couleur : à lui les prêtres alcooliques, les jeunes bardes candides, les érudits grabataires etc. Son rayon, c'est l'art du show et des discours et poèmes à la volée.

Le "légume"
Vous en avez tous rencontré un jour bien qu'ils soient assez rares. Ces gars là, on ne sait pas pourquoi ils jouent. Ne parlant presque pas, ils sont pourtant toujours fidèles au poste pour interprêter des personnages hyper-spécialisés et très hermétiques (les mécanos, les deckers etc.). On suppose -du moins, je suppose - qu'ils viennent pour le plaisir d'assister au spectacle, comme on vient au ciné. Ces amateurs d'histoires sont idéaux sur des tables nombreuses où ils se plaisent à observer la scène sans mobiliser le meneur (tout le contraire du premier exemple).

Le "sale optimisateur"
Lui, c'est aussi un classique. Il joue un peu à la manière du gagneur mais pas avec son bagout et son roleplay mais avec ses méninges et sa calculatrice. Lui sait qu'il vaut mieux un cal 32 avec 75% en arme à feu pour tirer 3 fois par round à 1D10 points de dégâts par rounds (moyenne de 16,5 points de dommages) que de prendre un gros cal .45. Il a toujours un gros fusil à pompe dans le coffre au cas où et a sélectionné avec amour les "bonnes carac'". Il sait qu'on ne risque pas de crever en échouant un jet de bibliothèque (et pourquoi le prendre quand d'autres le font ?) tandis qu'esquive, arme à feu et autres compétences servent. Ne comptee pas sur lui pour mettre des points dans les "sociaux", il compte sur son habileté à lui et non sur celle de son perso pour baratiner, deviner le mensonge, impressionner etc. Ultra survivaliste, le sale optimisateur oblige le meneur consciencieux à doubler la dose au grand désespoir de ses congénères investigateurs.

Le rationnel
Aucun roleplay. Il n'a pas son pareil pour résoudre les énigmes. il sait toujours ce qu'il faut faire quand il faut, et il le fait. n'a jamais peur car "un profond ça ne fait perdre que 1d6". Son objectif : résoudre le scénario et comprendre tous les mystères. Oblige à une escalade permanente de la qualité des scénarios sinon il s'ennuie, le fait savoir à tous et bousille la partie.

Le gros bill frustré
Veut toujours le perso le plus balaise (oui ! ! ! même à Cthul'), mais n'assume jamais les inconvénients éventuels. S'il meurt, c'est toujours la faute du MJ. unique motivation : devenir plus fort. Changer de jdr ou tolérer certains persos "spéciaux" ne change rien puisque d'après lui le MJ lui a forcément caché le perso ultime, car le méchant MJ ne veut jamais donner un bon perso balaise à son joueur.

Monsieur 'Culture-Je sais-tout'
Celui qui reprend le maître (sacrilège !) lorsque celui-ci décrit Boston ou une autre ville (il y est allé pendant les vacances d'été) - qui reprend le maîre sur une explication d'un calcul de numérologie - qui reprend le maître ... en fait assez souvent pour l'énerver, l'agacer,.lui donner des envies de meurtre.

Monsieur 'Nerfs de Coton'
Celui qui sursaute immanquablement au premier bruit derriere la porte où sont les autres joueurs...parceque lui il est tout seul devant le Maître... tout seul dans une scène ou même s'il ne risque rien, le Maître (par sadisme primal ?), va lui montrer l'immontrable en lui laissant présager une fin horrible...

L'intégriste
Qui dès que la partie commence est obligé de faire sauter le tee-shirt...parce qu'il a déjà trop chaud. - saute sur le premier parasite extérieur a la partie,... pour lui demander 'calmement' de dégager rapidement - ne supporte pas l'inactivité d'un joueur (légume par exemple) et le fait bien sentir... et n'arrive pas à (manque un espace après le "à") comprendre qu'après plus de 10 h de jeu...va falloir se reposer.

Le travesti
Il y a Monsieur...enfin Madame... heu... - qui joue un rôle du sexe opposé - qui s'il joue une femme, devient soit une sainte nitouche, soit une grosse salope, soit une grosse salope...en fait souvent une grosse salope - qui si elle joue un homme.... ça je n'ai pas encore vu !*

Le lèche-bottes
Individu affable à même de soutenir le meneur dans ses quelques (rares) crises de démence où il soutient mordicus l'impossible au nez et à la barbe de ses joueurs (Si, si, tu as déchargé tout ton chargeur dans le mur sous le coup de la peur. Comment ça tu as réussis ton jet et n'a perdu aucun point de SAN ? Puisque je te dis qu'il est abooominnnaaable ! Allez perds moi 1D6 points de SAN pour t'apprendre à ergoter !). Ce genre de personnage encense en permanence le meneur, son scénario, ses aides de jeu, la décoration de son appart' dans l'espoir d'être dans ses petits papiers et d'assurer de meilleurs chances à son perso. Les bons meneurs sauront lui apprendre à vivre (les autres se contenteront de profiter de son attitude ;^)).

Le "Y a plus d'secrets pour moi"
Ce gars, c'est également un MJ ou un PJ qui a lâchement lu les parties interdites du bouquin de base, et qui est capable de vous faire la morale sur la quasi-totalité du jeu... 'Mais noooon, Majestic 3 c'est Grenat, pas Poussière Lunaire, pfff...". Le jeu n'a plus aucun secret pour lui, et en moins de 10 sec, il est capable de vous sortir "Quoi, le boss c'est juste une Larve Stellaire de Cthulhu ?" alors que vous vous cassez le bonnet pour trouver une description digne d'HPL !
Tout comme le "sale optimisateur", il sait exactement quelles profession et compétences choisir, sait s'il faut oui ou non faire confiance au PNJ et sait comment survivre à une invocation de Yog-Sothoth le pourri !
* Note de l'Agent X : Ca j'ai vu ! :) Mon ex, dans une partie de Delta Green... Bah, celui qui a dit que les filles étaient pleines de subtilités n'a pas tout vu... :) - Actorios confirme.

Les spéciaux

The candle man
Celui qui ne peut s'empêcher d'asticoter la cire devenue molle... tâche la table avec la cire liquide... fait fondre consciencieusement les petits morceaux de cire qui sont tombés de ses moulages...et crée donc encore plus de cire liquide, qui fera encore plus de tâches... ce qui en fin de compte réduit la vie de nos pov' bougies de la moitié...

La maitresse de maison
... qui oublie pas de préparer un ch'ti gateau pour s'assurer que son conjoint (au moins) ne crèvera pas la dalle quand il ira (p'tête) se coucher. Elle qui au moment le plus intense va demander : " chéri, t'as descendu les poubelles ?" ou " T'as mis où l'eau de cologne ?". Enfin celle qui nous prépare le café et le thé (oui, y'a des pédés !) alors qu'on ne sait pas où sont rangés les filtres.

Les meneurs

Maître Maestro
Il possède toutes les bandes originales de tous les films (mêmes russes, eskimos et péruviens) qui sont sortis depuis 1946. - qui pour des raisons de changement d'ambiance n'arrête pas de changer de CD - qui vous fait passer un bon moment musical... par contre le scénar...ben, il a été tellement de fois interrompu par une recherche du bon CD ou le calage de la cassette magique marquée dessus Ambiance...

Maître Conteur
Celui qui vous raconte les histoires mieux que Bellemarre - qui arrive a prendre les voix d'une petite fille et de grand mère juste apres vous avoir décrit une scène avec un marin Irlandais - qui vous fait passer un bon moment lui aussi...mais bon.... le but c'est aussi un peu de jouer quand même, car si lui a parlé..vous vous avez surtout ecouté...

Maître "roi de l'impro"
Qui est capable selon lui de vous sortir un scénar en moins de 10 sec puis de broder autour - qui joue quelques fois a Mage - qui connait son jeu sur le bout des ongles - qui vient parfois au salon du jeu de Porte de Versailles - qui vous garanti (sinon remboursé ?) une super partie - qui est en fait un gros naze....

Maître technicien
Respectueux jusqu'à la mort des sacro-saintes règles (qu'il applique celles de la 1ère ou de la 5ème édition), le meneur techie ne sauvera jamais ses joueurs d'un mauvais jet de dé ou d'un empale mal placé. Les règles sont un carcan inaliénable dans lequel le techie s'enferme acceptant les pires situations (tu peux tirer 8 fois par round avec deux pistolet 22 long rifle ? voyons voir page 121. Ah, oui ! Vas-y.) au nom de sa référence.

Maître survivaliste
Le contraire du précédent, l'extrême opposé. Lui détourne toutes les règles au nom du scénar' et de la survie des joueurs. Négligeant les erreurs flagrantes (tu tires sur le camion citerne PLEIN de kérosène qui se trouve à SEULEMENT 3 mètres devant toi ? Oui ? ? ? Bon, tu loupes.) des joueurs qui ne méritent que de finir empalés par Glaaki ou toute autre fin aussi peu recommandable pour préserver le happy end.
N.B. Enfin, il y a le vrai Gardien - qui prend certains soirs, lorsque le bon alignement astral le permet, l'apparence du Vonv. (notes du Clark, qui fait définitivement partie de la catégorie lèche-bottes ;^)).
«
l'accro a l'action
djianis 25/08/2006
Lui ne vit que pour l'action, combat, exploration, fouille mais de l'action il faut que ça bouge ! Toute séquence de roleplay qui excède les 10 minutes le plonge dans un ennui profond, au bout de 20 minutes, il commence à s'énerver et si par malheur on franchit la demi-heure, il part en solo sans préparation là où même le groupe entier avec un plan béton (plan A et même un plan B au cas où) risque une annihilation totale.
Pathologies mal connues:
MJ au bord du gouffre 16/02/2006
Le maso:
Semble être attirer par les situations épineuses en tout genre et en tirer un malin plaisir. Souvent familier des embrouilles avec les PNJ (ainsi qu'avec le PJ). Chez ce type de malades, les prisons semblent exercer une sorte de fascination. Lors des diverses parties on peut les observer commettre des actes délictueux souvent, mourir parfois, invoquer des Grand Anciens quelques fois d'un air de perversité mal gérée. Conter sur lui pour se fourrer dans les pires endroits de son propres chef et de développer des rapports extrêmement dangereux avec les PNJ les plus puissants du jeu. Capable de se créer des nouveaux investigateurs avec une extrême rapidité, à force d’habitude…

La compréhension fragmentaire :
Maladie aussi rare que grave (apparemment incurable), les personnes soufrant de ce trouble se voient incapables de comprendre le moindre article du Boston Globe correctement (ni d’aucun autre journal, radio, PJ, PNJ ou toute autre source de renseignement). Ils peuvent passer 3 heures à Innsmouth sans comprendre ce qui s’y passe (si si !), ils peuvent aider sans le comprendre à l’invocation d’un Grand Ancien (mentionné dans le précédent chapitre). Méthode recommandée : organiser des pauses briefing entre joueur même si sa ne l’aide guère ainsi qu’un petit débriefing à la fin des scénar. Ce genre de malades carburant souvent aux jets d’idée (profitant de la dépression suicidaire du MJ face à ce genre de cas incurable). Désespérant, à abattre pour ne pas risquer la contamination…

L’intermittent du JDR :
Celui là est spécialiste dans l’incapacité de se rendre aux jeux de rôle que ses amis organisent. Bien sur, il a toute la panoplie pour que cela soit réalisable : Fiche de perso peaufiné, dés, livres, etc… Malheureusement, il se dérobe (souvent au dernier moment) des rendez vous. Ne vous fiez pas à ses explications, il dispose de ressource infinies dans ce domaine (Je suis au travail depuis 24 heures non-stop, ma grand-mère vient de mourir, je suis dans une île perdue du Pacifique,…) et encore, il se peut très bien que vous tombiez sur son répondeur. Il joue une fois sur dix, à des caractéristiques pourries, évite les invocations de Grands Anciens (signalées dans les deux chapitres précédents). Souvent, les autres joueurs ne connaissent même plus son nom…
Le joueur trop poli
Robert 05/12/2004
Dans la catégorie des cas graves de joueurs nous avons un PJ qui est mort d'un excès de politesse lors d'un début de campagne (Masques de Nyarlatothep).

SPOILER

Il rentre dans un magasin d'art africain à Harlem, où ils sont censés prendre la température et éventuellement repérer les traces d'un culte lorsque le PJ se présente au vendeur : "Bonjour, je suis Thomas Del étudiant en théologie à Boston, connaîtriez-vous le Culte de la Langue Sanglante ?" ... culte qui assassine depuis 2 ans à travers tout New-York et qui est donc extrêmement dangereux.
Bref de retour chez lui pour partir à Londres (donc prendre ses dispositions pour une longue absence) il s'étonne de se faire occire poliment par ledit culte...
Un cas spécial
Maldoror 26/05/2004
C'est le genre de gardien qui a tellement joué à ADetD qu'il est plus capable de se séparer de son côté héroïque. Alors, ça fait des parties où les joueurs culbutent en bas d'une fenêtre, perdent un point de vie, se sauvent (toujours) inextrémis de tous les cultistes. Il y a aussi ce cas spécial, version joueur. Il aime bien rigoler, se sauver de situation qui feraient se faire suicider un personnage «normal» de l'Appel. Lui, il aime en faire des prouesses, mais pas perdre de points de SAN.
dans les classiques, ya aussi...
caiman427 18/04/2004
Y a aussi le mj complètement barge (mais d'un jeu concurrent à l'AdC aaarrrgg sacrilège!!).... celui qui te pose un coeur de boeuf dégueulant d'asticots sur la table (si si), qui te poursuit en pleine forêt à 2h du mat avec un couteau de 25 cm après avoir ingurgité 6 bières et 4 whisky (si si), qui te sort des énigmes que même lui comprend pas, qui dégueule du sang sur la table en hurlant (pas le sien je vous rassure...), et qui traumatise suffisament ses joueurs et joueuses pour qu'ils arrêtent de jouer (si si).
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .