Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Ou comment s'en sortir avec l'imprononçable cyclopéen.



De l'Utilisation de "Ph'nglui" et Autres "fhtagn" Dans la Langue Française

Je tiens à montrer, par le présent article, que les nombreux "Cthulistes" qui utilisent les mots Ph'nglui ou encore fhtagn dans des expressions françaises, pour dire bonjour par exemple, ont tort, et ce par un travail de traduction.

Mais tout d'abord, voici l'objet du " litige ". Il s'agit de la célèbre phrase connue par tout sectateur digne de se nom. La voici :

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn (1)


Que l'on peut traduire par :

Dans sa demeure de R'lyeh la morte Cthulhu rêve et attend (2)


On peut immédiatement associer " Cthulhu " et " fhtagn " si l'on se rapporte à la non moins célèbre phrase :

Iä R'lyeh ! Cthulhu fhtagn ! Iä ! Iä ! (3)


Grâce à (3), on peut reconsidérer la phrase (1) et l'écrire de la sorte :

Ph'nglui mglw'nafh R'lyeh wgah'nagl Cthulhu fhtagn (4)


Il est désormais possible de traduire la phrase (4) mots à mots, et ce grâce à la traduction (2).
Ph'nglui mglw'nafh R'lyeh se traduit alors par Dans sa demeure de R'lyeh, et wgah'nagl Cthulhu fhtagn devient la morte Cthulhu rêve et attend. On peut même être plus précis et traduire fhtagn en rêve et attend, et cela grâce à la phrase (3) car un sectateur ne glorifierait pas Cthulhu en criant :

Iä R'lyeh ! La morte Cthulhu ! Iä ! Iä !


Je viens donc de démontrer que ceux qui emploient Ph'nglui et fhtagn pour dire bonjour ont tort. En effet, si quelqu'un dit par exemple : Ph'nglui Vonv, il dit en réalité Dans sa Vonv ou Demeure Vonv, ce qui n'a strictement aucun sens. De même si l'on dit Vonv fhtagn !, on dit en fait : Vonv rêve et attend ! Cette phrase a certes un sens mais ne veut en aucun cas dire bonjour. A bon entendeur, salut ! !
«
Et la grammaire dans tout ça ?
Salskav 17/06/2006
Je rejoins les précédentes critiques de cet article qui, soit dit en passant, est à première vue très logique. Mais comme le dit Kundïn, faut pas confondre logique mathématique et logique linguistique.
D'autant plus que personne ne connaît la grammaire et la syntaxe des phrases en R'lyeh !!! Aussi, on pourrait tout aussi bien imaginer (en gardant pour vraie la traduction (2) de la phrase (1)) que fhtagn signifie demeure... ou toute autre chose. Et puis, ça peut ne rien vouloir dire en particulier et n'être là que pour renforcer un idée.
En gros, on n'en sait rien !
et homophone trois quarts...
Kundin 05/11/2005
tout ce que l'on peut dire c'est qu'un homophone de ph'nglui "peut" vouloir dire bonjour mais peut aussi très bien vouloir dire cloture ou agglo.
C'est précisément ce que je montrais. Bien sur qu'il y a peu de chances que ces mots veuillent dire "bonjour", ce n'était pas le but de ma critique.

Ce que je voulais dire, c'est que l'article ci-dessus est fondé sur une sorte d'équation linguistique qui n'est aucunement valable.

Dans l'absolu, il est en effet possible que ces mots aient un tout autre sens (dont bonjour) que celui que veut bien leur donner l'auteur de l'article. Il est par contre impossible d'affirmer comme il le fait qu'une "traduction" est correcte et qu'une autre ne l'est pas.
A homophone, homophone et demi ...
Isaac 20/10/2005
Si l'on se base sur le principe de l'homophonie, tout ce que l'on peut dire c'est qu'un homophone de ph'nglui "peut" vouloir dire bonjour mais peut aussi très bien vouloir dire cloture ou agglo.
Ce n'est pas parce que verre/ver/vert/vair se prononcent identiquement qu'ils veulent dire bonjour
Nafl' !
Rowainrrr 28/07/2005
Et que dire du "Cthulhu nafl'fhtagn" utilisé par Derleth ? Où ai-je lu que cela voulais dire que n'attendais plus en rêvant ?
Pas si simple...
Kundïn 04/05/2005
Moui... Faudrait voir toutefois à ne pas confondre logique mathématique et linguistique. Car il existe en linguistique quelques petits détails qui viennent flanquer par terre tout ce docte exposé.

La phrase qu'utilise notre Champollion, "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn", est rappelons-le, une simple retranscription en alphabet romain d'une phrase prononcée par des sectateurs. Ce qui implique que la graphie des mots est inconnue et que la transcription est sans doute approximative. Dès lors, un raisonnement logique fondé à partir de cette simple phrase ne peut qu'être approximatif lui aussi.

De plus, le raisonnement logique cité plus haut ne fait aucun cas des homonymes. Ces mots qui, dans une même langue, se prononcent exactement de la même façon (voire, dans le cas des homographes, s'écrivent pareil). Prenons par exemple le cas d'un non-francophone à qui l'on donnerait la traduction dans sa langue du mot "vert". Si l'individu en question applique la même méthode de raisonnement que celle utilisée ci-dessus, il pensera alors à tort que les mots "vair", "verre", "vers" et "ver" signifient tous : la couleur "vert". Comme on peut le voir, ça pose tout de même certains problèmes.

Aussi, en l'absence de texte plus long ou de dictionnaire français-r'lyein, il est impossible de déterminer exactement ce que veulent dire les mots ph'nglui ou fhtagn. Ils peuvent parfaitement vouloir dire "bonjour", "au revoir" ou n'importe quoi d'autre.

Je viens donc de démontrer que celui qui venait de démontrer que ceux qui emploient ph'nglui et fhtagn pour dire bonjour ont tort a tort. Vous pouvez rétablir ces charmantes expressions dans vos conversations sur le forum et ailleurs sans crainte. Encore une victoire du poulpe !

Sur ce, ph'nglui à tous, je dois aller promener mon fhtagn et acheter un litre de iä avant que le wgah'nagl local ne ferme.

Kundïn, Mglw'nafh en chef.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .