Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Depuis la montée du fascisme et la haine des nazis envers les Juifs, le terme « racisme » s'est doté d'un sens plus particulier. La recrudescence des néonazis en Allemagne, des néofascistes en Italie, de l'extrême droite et des négationnistes en France, du désir de purification ethnique en Bosnie, au Kosovo, à Chypre et en Tchétchénie, a fait courir le mépris à travers le monde, dont les racines sont ancrées au plus profond de l'âme humaine. H.P. Lovecraft, écrivain fantastique de l'entre-deux-guerres, est bien connu de ses adeptes pour son fameux mythe de Cthulhu. Sa fiction étrange, peuplée de demi-dieux et d'extraterrestres, lui a probablement permis de sublimer sa peur de la dégénérescence de la race et de la culture nordiques occasionnée par l'immigration massive de l'époque. Il soutenait le fascisme et vouait une admiration aveugle à Mussolini et à Hitler, encensant le déploiement de leur courage face à l'abâtardissement de la civilisation aryenne. La mise en parallèle de son imaginaire et de son idéologie nous aide à saisir la signification profonde de ses cauchemars quotidiens et de ses monstres familiers.

William Schnabel, professeur des universités, spécialiste en culture et littérature américaines, nous livre, dans cet ouvrage remarquable, un trésor précieux de réflexions sur l'écrivain mythique que demeure H.P. Lovecraft, aujourd'hui vulgarisé par les arts populaires, mais encore largement méconnu. Lovecraft : Le sens de la race met à la disposition des amateurs du fantastique une lecture nouvelle de ce genre, en nous dévoilant les visages dissimulés mais cependant omniprésents dans l'horreur lovecraftienne
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .