Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
A quoi ce qui suit va-t-il vous servir ?
- à réaliser des documents crédibles,
- à présenter des cartes d'aspect réaliste,
- à recopier vos aides de jeu sur un papier plus plausible que la seule photocopie,
- à fabriquer de petits carnets de bord d'indices.

De quoi aurez-vous besoin ?
- de feuilles de papier blanc, type feuilles d'imprimante standard (veillez à ce qu'il n'y ait aucun texte y figurant en filigrane, simplement pour vous éviter des explications un peu humiliantes sur le Terrrrrible magicien "Graphitruc"),
- d'un récipient imperméable, de taille supérieure aux feuilles que vous allez "parcheminer" et d'une hauteur assez importante pour contenir un ou deux litres d'eau,
- de sachets de thé noir (ou autre) et d'un peu de café moulu (1 petite cuillérée à soupe),
- d'eau,
- d'un peu de papier aluminium,
- éventuellement d'un peu de parfum ou d'essence,
- du café ou de la chicorée en préparation instantanée (type Ricoré), en gardant à l'esprit que plus les particules de "café" sont petites, plus votre rendu final sera esthétique,
- d'une cuillère à soupe (pour saupoudrer le café instantané sans vous fossiliser les mains),
- un four (de préférence électrique),
- de gants de protection (type moufles de combat pour cuisinière avertie, camouflage canard et fleurs),
- de patience et de l'équivalent d'une bonne journée.

1 - Fabriquer soi-même la Poudre d'Ibn-Gahzi

Pour commencer, vous allez devoir préparer votre bain de décantation.
- placez votre récipient dans un endroit où il sera à l'abri de ses prédateurs naturels (petit frère turbulent, chaussures sauteuses et autre grand-mère folle du ménage) ; évitez naturellement la proximité de tout objet craignant l'eau (votre tout dernier supplément de l'ADC par exemple) ;
- remplissez aux 3/4 votre récipient d'eau (de préférence légèrement tiède) ;
- placez-y une demi-douzaine de sachets de thé et ajoutez-y votre cuillérée à soupe de café moulu ;
- attendez quelques minutes et remuez légèrement pour que le café se répartisse de manière homogène dans le récipient ;
- ajoutez éventuellement quelques gouttes de parfum ou d'essence parfumée si vous souhaitez obtenir un papier légèrement suave (dans des boutiques spécialisées vous trouverez des essences aux senteurs de sous-bois ou d' "océan" qui en quantité parcimonieuses embaumeront votre parchemin d'une R'lyeh's touch bien suspecte).

2 - Le bain rituel

- placez vos feuilles dans le récipient plein d'eau. Si vous comptez travailler par paquets de feuilles, essayez d'empiler vos feuilles dans le liquide par petits paquets (ou une par une si vous êtes perfectionniste), histoire d'être sûr que le liquide se répartira bien entre chaque feuille ;
- à cette étape, vous pouvez replacer un sachet de thé qui baignait dans la mixture au hasard entre des épaisseurs de feuilles ;
- remuez délicatement le paquet de feuilles dans la mixture pour vous assurer que cette dernière ira bien se faufiler entre chaque feuille pour accomplir son sombre office.

3 - La noyade

- Laissez reposer le tout (sachet de thé, eau & feuilles) pendant environ 6 heures en remuant de temps à autre votre récipient d'avant en arrière, sans déchirer les feuilles, ramollies par l'eau. Oui, vous avez bien lu, il s'agit bien de 6 heures (six heures) et non de 6 minutes ou de 60 minutes. Ne craignez rien, non, vos feuilles ne vont pas tomber en purée.

4 - Le sauvetage

- après 6 heures, il faudra ressortir vos feuilles en bloc et les laisser empilées sur une surface totalement plane et imperméable (un plateau en plastique fera l'affaire) ;
- à cette étape, pour obtenir un rendu assez saisissant, chaque fois que vous sortez une feuille, saupoudrez légèrement une de ses faces de café instantané (type Ricoré), saupoudrez irrégulièrement, en épargnant certaines zones, en en saturant d'autres et étalez le café au doigt sur la feuille en décrivant de larges arabesques pour que les particules se dissolvent et s'imprègnent dans le papier. Tâchez d'obtenir un rendu de couleur irrégulier plutôt que de recouvrir uniformément votre feuille, elle n'en sera que plus crédible. Pour ce qui est de la coloration du verso, la superposition des feuilles devrait faire le nécessaire, bien que le rendu devienne meilleur si l'on prend le temps de saupoudrer le verso & le recto de chaque feuille (gardez à l'esprit qu'au niveau des couleurs, ce que vous obtenez à cette étape est légèrement plus clair que votre résultat final) ;
- préchauffez votre four à bonne température (180°C, thermostat 6-7) pour préparer l'étape suivante (prenez soin d'en retirez une plaque avant de le préchauffer, pour qu'elle reste à température ambiante. Une plaque, pas une grille !).

5 – La rôtisseuse

- Maintenant que vous disposez d'un bon tas dégoulinant de feuilles qui pourraient chacune vous dépanner 5 jours en cas de pénurie de café, il va falloir faire sécher tout ça ;
- oubliez la méthode "pince à linge et séchage sur balcon" pour privilégier celle du four, plus rapide, plus facile, plus séduisante... (et la méthode du four donne surtout un superbe effet "papier craquant") ;
- préparez votre pile de feuilles à proximité ;
- laissez votre four chauffer à bonne température pendant une dizaine de minutes (100-180°C) ;
- enfilez vos moufles de guerre ignifugées et invoquez la puissance des Anciens les bras tendus vers le plafond (vous avez belle allure n'est-ce pas ?) ;
- disposez une feuille d'aluminium sur votre plaque de cuisson froide, de manière à ce que les feuilles qui "cuisent" n'adhèrent pas à la plaque ;
- posez un bloc d'une vingtaine de feuilles sur votre plaque avant d'enfourner le tout à mi-hauteur ;
- attendez en surveillant l'aspect de la feuille la plus élevée de votre tas.
- après quelques minutes, elle devrait commencer à se distordre légèrement ; lorsqu'elle vous semble sèche, ouvrez votre four et retirez-la avec vos moufles, assurez-vous qu'elle n'est plus humide (au besoin, replacez-là dans le four) ;
- recommencez cette opération 4 ou 5 fois pour les 4 ou 5 feuilles du dessus.
- sortez TOUT votre tas du four et RETOURNEZ-LE, ho ! ! Les 3-4 dernières feuilles sont déjà sèches, vous pouvez aussi les retirer du four ;
- laissez le tas retourné et ré-enfournez le tout ;
- recommencez le processus jusqu'à ce que toutes vos feuilles soient "cuites" ;
- faites de même pour le reste de vos feuilles par paquet de 20 environ.

6 - la presse

- Une fois toute vos feuilles "cuites", vous devriez obtenir un tas considérable de belles feuilles parcheminées. Vous pouvez encore "discipliner" tout ça en plaçant quelque chose de lourd sur le tas pendant un ou deux jours (une collection de BDs, d'encyclopédies, ou votre grand-mère sur une planche).

7 - C'est fini ! ! !

Bravo, vous voici en possession d'un joli tas de parchemins encore vierge de toute annotation ésotérique ou cartographique... Reste à décorer le tout à la main, avec vos instruments de calligraphie, ou grâce à vos chères imprimantes (laser, de préférence, les jets d'encre ont tendance à "baver" car vos feuilles ont acquis pendant les opérations de parcheminage certaines propriétés des éponges !).

8 - Enfin presque...

Maintenant, vos parchemins n'attendent plus que la touche du maître : la rédaction d'un texte magique à l'encre de chine et à la plume de calligraphe, l'élaboration d'un plan de cité antique, d'une carte au trésor. Et si vous n'êtes pas forcément très doué en art graphique, procurez-vous une imprimante laser, un logiciel de traitement de texte avec une jolie police d'écriture, et/ou quelques illustrations et imprimez le tout directement sur vos parchemins.

Voici pour les fans d'horreurs Cthulhiennes, une pincée d'adresses Web -en ligne à l'époque où nous vous écrivons- à imprimer-découper pour obtenir des pages d'ouvrages innommables du plus bel effet (la page sur la confection de reliures en peau humaine est à l'étude).

http ://www.cgb.fr/billets/b17/angleterre0001.html : des reconnaissances de dettes en anglais
http ://www.macguff.fr/goomi/main_cadre.htm : La page de François Launet, illustrateur de talent (nous vous recommandons vivement la section "Goomicronicon" et "Lovecraft".
http ://www.hplovecraft-fr.com/biblioth/necronomicon/pages_necro.htm : une vision baroque du Necronomicon
http ://www.hplovecraft-fr.com/biblioth/necronomicon/livre_morts.htm : sur le même site
http ://www.hplovecraft-fr.com/biblioth/necronomicon/necronomicon.htm : idem
http ://www.hplovecraft-fr.com/galerie/index.htm : Idem, mais aux thèmes plus variés
http ://www.miskatonic.net/pickman/mythos/gallery.htm : TRES BON ! Cliquez sur tout ce qui vous semble parcheminé
http ://perso.club-internet.fr/signodom/gallerie.html : Site de Dominique Signoret... n'oubliez pas la flèche "suite" en bas de page
http ://www.giger.com/ : L'incontournable ! Où vous trouverez à tous les coups une illustration de parchemin maudit
http ://elfwood.lysator.liu.se/ : moteur de recherche désormais célèbre qui vous réserve bien des surprises, notamment si vous entrez Cthulhu comme requête dans les bases "in Lothlorien" et "in Zone 47"

Et il y en a d'autres !
Maintenant vous avez sûrement une idée plus précise de la méthode servant à réaliser vos propres documents d'incantation crédible (méthode parchemin + imprimante laser)
Pour vos cartes de lieu, vous pourrez procéder de même en scannant les cartes contenues dans les suppléments et qui sont destinées aux investigateurs. Vous pouvez aussi, avec un kit de calligraphie et deux ou trois couleurs d'encre réaliser vos propres cartes. Souvenez-vous simplement que le parchemin "boit" l'encre assez vite, et faites-vous la main sur un brouillon parcheminé avant d'attaquer votre carte définitive.
Pour confectionner de petits carnets de bord-indices, il vous faudra juste en plus un peu de fil et une aiguille.
Il vous suffira de plier vos feuilles A4 en 2, de les déchirer à la main ou à la règle le long de cette pliure, puis de regrouper et empiler les bandes ainsi obtenues avant de les plier toutes ensembles et de coudre à la main toutes les feuilles ensemble au niveau de la tranche. Tadaaaa ! ! Ne sont-elles pas merveilleuses ces pages de notes de l'oncle Marwin décédé dans un naufrage inexplicable ?
Bon bricolage !
«
En cas d'urgence
Jahili 03/12/2008
On peut avoir un résultat correct en utilisant du papier recyclé pour imprimantes. C'est moins convaincant mais c'est mieux que le papier blanc...
@
Vonv 09/09/2012
C'est énorme et magnifique ! A voir absolument !
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .