Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Lord Dunsany : le maître de la fantasy onirique qui inspira Lovecraft :

Quand on parle de fantasy, on cite souvent J.R.R. Tolkien, plus rarement Robert E. Howard et son Barbare, et quasiment jamais Edward John Moreton Drax Plunkett, alias Lord Dunsany. C'est vraiment dommage, car ce dernier a pourtant eu un impact réel dans le domaine des aventures fantastiques, notamment grâce à ses superbes nouvelles teintées d'onirisme.

Lovecraft lui-même l'avait d'ailleurs compris : il dit du Lord irlandais que "la poésie de ses vers font du lecteur lui-même un poète" et parle souvent de lui comme le deuxième écrivain qui l'inspira le plus, après, évidemment, le géant Edgar Allan Poe. Il reconnaît en outre, dans son Livre de raison, que l'oeuvre de Dunsany fut en quelque sorte un "déclencheur" lorsqu'il écrivit le cycle des Contrées du Rêve. Non pas que Lovecraft fut lors de cet épisode un copieur : il reprit juste l'idée des aventures dans les contrées oniriques, qui, comme on le sait, le passionnait déjà de par sa propre expérience nocturne. De plus, Lovecraft teinta rapidement son cycle d'une dimension beaucoup plus sombre que celle de son maître spirituel.

Nous ne parlerons pas ici de l'homme, si ce n'est que brièvement : né à Londres en 1878, le 18è baron de la famille Dunsany finit ses études à l'Académie de Sandhurst (le Saint-Cyr britannique), il servit dans l'armée anglaise pendant la Seconde Guerre des Boers et la Première Guerre mondiale, avant d'enseigner la littérature anglaise à l'université d'Athènes, qu'il quitta avant l'occupation allemande de la Seconde Guerre Mondiale. Depuis sa première nouvelle, Les Dieux de Pegana, publiée en 1905, ce passionné de chasse ne cessera d'écrire qu'à sa mort à Dublin en 1957.

Il en résulte de nombreuses nouvelles, recueils de poésie et romans, dont La Fille du Roi des Elfes (1924) est aujourd'hui considéré comme son chef-d'oeuvre (nous ne pourrons malheureusement pas résumer celui-ci dans cet article, car votre humble serviteur, qui est sans conteste un vrai rat de bibliothèque, ne l'a pas encore lu ^^... Il existe cependant un résumé de ce roman sur Wikipédia, pour les plus curieux).

Maintenant, après avoir détaillé l'aspect historique et théorique de la chose, étudions plus en profondeur ce qui nous intéresse : en quoi je peux m'inspirer de ces textes pour créer une campagne poulpique dans les merveilleuses et immenses Contrées du Rêve ? C'est bien simple, tout comme le Cycle onirique de Lovecraft, Dunsany nous décrit ici des paysages durs à imaginer soi-même... Il existe, il me semble, dans le recueil Le Dernier Livre des Merveilles, une histoire passionnante traitant d'une cité légendaire que personne n'a jamais trouvé, et qui est perdu entre le ciel et la terre, près des nuages...

Autre possibilité : vous êtes à la recherche, non pas de paysages, mais de protagonistes originaux ou d'une entité surnaturelle qui appartient au jamais vu (imaginons par exemple que vos joueurs ont rencontré trois fois Nyarlathotep dans son château d'onyx) ? Pas de problème, les histoires de Dunsany racontent les (més)aventures de personnages très variés : des voleurs, des pirates, des prêtres qui défient les Dieux (qui, soit dit en passant, sont moins tentaculaires mais tout aussi dangereux que leurs "confrères" lovecraftiens)... C'est toujours bon à prendre. On observe aussi tout un panthéon de Dieux (parfois rivaux) dans ces histoires. L'axe Bien-Mal est plus présent, mais le pire de tous est encore le plus neutre : le Créateur de l'univers dort depuis des éons, l'univers et les autres Dieux forment son rêve, et s'il se réveille... Patatra ! Une quête pourrait être, par exemple, de faire échouer son réveil par des sorciers malfaisants. Évidemment, dans les nouvelles du Lord irlandais, on trouve aussi tout un barda d'objets plus magiques les uns que les autres...

D'un point de vue plus personnel, je trouve que l'oeuvre de Dunsany est vraiment originale. Si l'on sort du côté poulpique de la chose, c'est toujours un excellent divertissement : monde très développé, histoires magiques et (aurais-je oublié de le préciser ?) remplies d'humour, irlandais, ça va de soit. Vous avez déjà dévoré et relu les aventures de Randolph Carter ? Vous en avez par-dessus la tête des vampires cucu de Twilight et des rebondissements louches des Minimoys ?

Ouvrez-vous aux aventures écrites par un des principaux inspirateurs de Lovecraft, et traversez le désert sur un bateau à roues !


Shining

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .