Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Où des fans versent une larme qui scintille en dehors du spectre, en pensant au maître et à ses indicibles récits qui nous ont empêchés de dormir.



Vous voulez nous donner le vôtre ?
mail

Requiem, par Lupuss

Howard ! écrivain maudit, homme chétif à l'esprit tourmenté et à la santé fragile. Que nous importe ta mort ? N'était-ce pas toi qui la désirait, toi qui n'avais jamais supporté la vie ? Ton oeuvre a été la plus puissante de ces temps. Tes démons et tes dieux obscurs feront à jamais partie de nos lectures et de nos esprits. Aujourd'hui le mythe de Cthulhu n'en est plus un (un mythe).
Lovecraft est mort, vive Cthulhu ! ! !

De Frédo, par Frédo

L'heure était venue pour lui de partir affronter ses démons, le 15 mars 1937 un génie s'éteint, mais son oeuvre s'éveille. Son art se répand aussi vite qu'un fléau, touchant hommes , femmes et enfants. Un vrai déluge déferle sur notre monde, la folie des personnages lovecraftiens plonge le lecteur dans une transe inavouable, inexpliquée...Parfois même, les mystères insondables de ses récits nous préoccupent au delà des mots, impossible de lâcher ce livre, nous y sommes, nous y vivons, nous nous en nourrissons, plus qu'une source de jouvence, Lovecraft nous donna le graal. Un univers fécond, des personnages intrigants, une folie inquiétante, des mystères, des abominations, des chimères. Lovecrat nous dépeint un monde sombre, sans espoir pour l'homme qui voué à son sort n'a que deux avenirs possibles : la mort ou la folie. Rien de bien réjouissant disent certains, mais rien de tel que quelques frissons pour vous redonner le goût de la vie. Oui à travers ses nouvelles H.P Lovecraft a su donner la panoplie d'émotions indispensable à tout rêveur invétéré. Remercions Le...

Histoire vraie, par The Servant

Mon arrière-grand-père, 1897-1974 ?, était maréchal-ferrant et forgeron dans le civil, mais aussi dans l'artillerie, en 1917, où il fallait encore des chevaux pour tirer les canons.

Dans sa forge, il était pour moi le Dieu Roux du Feu : la lenteur du travail du métal rendait le résultat fini encore plus fabuleux. Que ce soit pour un soc de charrue ou pour un portail en fer forgé, c'était une merveille de voir le moindre bout de fer se transformer en douceur, sous les coups de son marteau !

J'ai appris plus tard qu'il travaillait pour presque rien, juste de quoi survivre gentiment. L'important était que son travail soit bien fait et plaise à son client, mais plus encore à lui-même.

Et des clients satisfaits, il en avait ! Il y avait toujours quelqu'un à la maison : quiconque le connaissait et passait dans le coin perdu où il vivait, ne manquait pas de s'arrêter. Un peu pour le saluer, un peu pour profiter de son hospitalité. Ce n'était pourtant pas un type exhubérant ou drôle, il était plutôt peu loquace, le visage un peu sévère et avare de sourires. On venait aussi juste pour le regarder travailler, pour voir la Magie du Forgeron à l'oeuvre...

Un jour on s'est aperçu que ces personnes qu'on voyait passer de temps à autre, ses clients, ses copains, ses admirateurs, ça faisait du monde ! C'était le jour de son enterrement. Je revois encore le regard étonné de ces gens qui semblaient se compter mutuellement : jamais personne n'avait vu tant de monde dans un cortège funèbre... Malgré la tristesse du moment, ils semblaient heureux de voir que l'affection, le respect qu'ils portaient au défunt était partagé par tant d'autres. C'est sans doute à ça que servent les rituels funèbres. Ou les cérémonies du souvenir...

Au départ, cette disgression avait un autre but. Mais au fil de l'écriture, il m'a semblé qu'en changeant la profession, elle pouvait sans doute s'appliquer aussi à Howard Philip Lovecraft...

Alors souvenons-nous de ce type étrange dont l'oeuvre perdure, en partie à travers nous. Et comptons-nous. Nous pourrons, nous aussi, être heureux de constater que nous sommes encore nombreux à aimer ce forgeron de la littérature fantastique. Bon séjour dans l'Inconnu Mr Lovecraft.

Hommage d'un super-héros, par Le Clark

Certains le placent comme successeur d'E.Poe dans la littérature fantastique. En fait, HP.Lovecraft est le fondateur d'un nouveau genre de science fiction : la Dark Fantasy . Ce mouvement a permis le lancement de nombreux nouveaux auteurs qui ont utilisé et enrichi le Mythe. Parmi ceux là , le fils spirituel de Lovecraft, Bloch (publié la première fois à 16 ans grâce à Lovecraft), Lumley (qui à écrit plusieurs livres sur le Mythe et surtout l'excellente série des Nécroscopes) et bien sûr tout le 'fan club des amis de Lovecraft' .

Comme beaucoup, j'ai découvert Lovecraft à travers l'AdC. Ce jeu, par ses règles et son univers simples, favorise le roleplaying. Même les débutants arrivent dès les premières minutes à pénétrer dans le schéma tissé par le maître. Contrairement à bon nombre de jeux de rôle, les règles ne poussent pas le joueur au 'billisme' primaire, car ici l'important n'est pas la fiche mais le cerveau et le comportement du joueur.

La lecture d'une nouvelle de Lovecraft (surtout en anglais.) n'est certes pas des plus faciles, mais il s'en dégage une ambiance de mystère et d'angoisse qui nous accroche quand même au livre. Quel plaisir de retrouver des clins d'oil au Mythe dans les films de Carpenter, dans les musiques de Metallica, sur les pochettes de I.Maiden ...Les délicieuses références aux mythologies et peurs des civilisations perdues, semées ça et là, ne peuvent que passionner les inconditionnels du bizarre, de l'étrange, de l'occulte qui sont depuis quelque temps mitraillés de toutes parts par des stupidités diffusées par les magasines, les séries TV.

Et puis. sans l'AdC, jamais je n'aurais pu 'visiter' le Caire, Boston, Pékin, Aldébarande, Ulthar,. et sans devenir réellement fou !

Tribute, by Seb

L'homme se leva avec cet air de grande satisfaction que l'on peut avoir en accomplissant son devoir. Il contempla la forme indistincte qui emplissait son espace visuel. Il perçut les dernières traces de chaleur s'échapper, flots de lumière qui s'enlaçaient sensuellement. Puis, lentement il sentit la présence de ceux qui l'avaient quitté plus tôt... Il put alors peu à peu découvrir le corps, puis le visage du jeune cadavre. Ce fut d'abord l'effroi, puis le soulagement de se sentir libre des souffrances de la vie charnelle. Que découvrirait-il dans sa quête de l'imaginaire et du fantasmagorique... Verrait-il enfin sa Kadath, sa cité perdue où tout devient possible et où il pourrait vivre et rêver éternellement.
De cet homme, j'ai appris le respect. Et en cette date (mal)heureuse, je vous suggère de vous replonger dans les Contrées du Rêve pour, peut-être y retrouver au détour d'un sentier cet homme élancé et pâle...

Petit Hommage, de Manowe

Tout homme a ses démons... lui en avait des plus noirs et des plus féroces encore. Il les a domptés et leur a donné vie par les mots. Désormais, tout le monde peut pénétrer à ses risques et périls dans cet univers glauque et sombre où l'horreur côtoie l'abominable, où ce qui ne devrait pas être siège en maître. Vous qui voulez tenter ce voyage, rappelez vous de celui qui a tracé ce chemin sinueux, de ce génie incompris qui comme tous les plus grands eut la pire des vies... Si vous le croisez au milieu d'un rêve n'oubliez pas de le saluer...

Hommage, par Vonv

... il y a 63 ans s'éteignait un homme, Howard Phillips Lovecraft.

Celui dont le cerveau génial fit naître le Mythe de Cthulhu et toutes les créations qui gravitent autour. Il est plus que légitime de rendre hommage à l'homme qui réussit à faire naître une passion qui nous tient et nous tiendra encore éveillés des nuits entières. Soirées passées à découvrir le monde, à créer et démanteler complots et sectes, à faire naître des personnes venues de nulle part et qui pour quelques heures vont se dresser contre l'Innommable.

Pour ma part, ce fut le premier jeu de rôles où je fus maître et je le suis toujours avec un bonheur chaque fois grandissant. Il est à noter d'ailleurs que c'est nous, le public français, qui réservât le meilleur accueil à un jeu subtil & raffiné demandant un grand investissement personnel.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .