Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Critique de Desparite

Ce supplément est un guide contextuel destiné aux Gardiens. Il décrit la Ville de Londres telle qu'on pouvait la découvrir dans les années 1920 : une métropole grouillante de vie, véritable phare de la civilisation occidentale de l'époque. Ses 96 pages abordent les sujets suivants :

Une introduction (2p.) qui présente de manière très synthétique le minimum de survie pour bien rendre l'ambiance des lieux et de l'époque : Le climat local, l'omniprésence du Smog et l'impact de la première guerre mondiale sur les esprits britanniques.

Une présentation (3p.) du style de vie et des différences entre les classes sociales de l'époque.

Un choix de professions (3p.) adaptées aux Investigateurs qui souhaiteraient incarner un personnage local. Cette partie intègre quelques points de règles, en particulier la question des conséquences de la guerre sur les investigateurs (p.12). On n'y aborde pas la question des séquelles physiques, mais le reste est exploitable pour une création de personnage européen.

Une liste (3p.) de personnalités Londoniennes (Howard Carter, Agatha Christie, Alfred Hitchcock etc.). Chaque célébrité est rapidement présentée, parfois avec des amorces exploitables pour vos scénarii.


Une présentation géographique de la ville et de sa proche banlieue (36p.). On y aborde quartier par quartier, le détail des lieux pittoresques et d'importance. Les descriptions fleurent bon l'ambiance locale et restent synthétiques tout étant précises et saupoudrées de petits détails intéressants qui marquent l'esprit. On appréciera également la longueur des paragraphes (en moyenne une vingtaine de lignes), bien adaptée à une utilisation du supplément en jeu. Cette section propose un bon nombre d'illustrations : des gravures Chaosium pas trop mal fichues dans l'ensemble et des illustrations d'époque (photographies et plans). Ces documents historiques on l'avantage d'être bien sélectionnés et de poser une réelle ambiance dès la lecture de l'ouvrage.

Par contre, les plans d'époque, et surtout ceux des quartiers posent de très gros problèmes de clarté à la lecture : faibles contrastes, problème de netteté de la numérisation et joyeux bordel côté sens de lecture (il n'est pas possible de lire le nom des lieux sans disposer d'une table de potier rotative).

C'est là le principal point faible du supplément : l'ouvrage ne propose pas de plan des rues utilisable commodément. La carte Chaosium (p.16) qui présente la situation des quartiers, des parcs et des ponts de la Tamise est très bien pensée, mais elle reste une simple référence. Sans une carte plus détaillée, le Gardienus Basicus sera bien incapable d'indiquer précisément à ses joueurs l'emplacement de telle ou telle rue.

L'idée sera alors d'exploiter la carte de Londres proposées dans le supplément Cthulhu by Gaslight ou de se procurer une carte par d'autres moyens (téléchargée ou commandée sur Internet). Il y a toujours la possibilité de renoncer à la précision par des astuces de Gardien (« Hmm, la Regent street ? Ca se situe au nord est de l'univers, deux rues à droite de là où vous aviez tourné en taxi l'autre jour. »)

Le Guide présente ensuite la Tamise et les particularités liées à la vie du fleuve (3p.).
On trouve également un descriptif intéressant de la vie souterraine de Londres (5p.). Il y est question du réseau de rivières et canaux souterrains et des égouts. Cette partie décrit, plans à l'appui, ce havre de poulpitude et de pulpitude directement accessible par simple grille d'égout.
Il est ensuite question des modes de transports londoniens typiques (2p.), de contexte politique (2p.) et légal (3p.). La partie sur l'ordre public propose également un recueil historique des crimes d'époque les plus marquants, autant de petites accroches exploitables dans vos scénarii.

On trouve alors une section sur les ravages de la pauvreté (1p .) et sur les commodités locales en terme de soins (1p .).

La section suivante décrit les loisirs et principales occupations disponibles à l'époque. Ce passage est particulièrement original et bien fichu (on y trouve de nombreuses petites références). Même une lecture superficielle permet de faire le plein d'idées pour décrire ou improviser. Le tout illustrera à merveille de petits moments de détente (danse, musique, sport, night-clubs etc.) ou de nouvelles pistes de recherche (radio, journaux).
Vient ensuite une indispensable section sur les sciences occultes et étranges (6p.). Il n'y est pas fait référence au mythe de Cthulhu, c'est un choix intelligible mais tout de même un peu déstabilisant. Bon nombre de Gardiens auraient justement apprécié que le Guide de Londres consacre quelques paragraphes aux différents cultes, lieux et personnages décrits dans les différents scénarii de la gamme officielle.

La fin de l'ouvrage s'enchaine comme suit :
Une courte section sur les découvertes archéologiques londoniennes (1p).
Le calendrier des évènements historiques les plus marquants (3p).
Le calendrier des Roaring Twenties, année par année (4p.).
Cinq pages de références pratiques totalement indispensables si vous voulez faire la différence en terme d'ambiance. Vous y trouverez en vrac des références sur la monnaie en usage, l'efficacité des services postaux, l'usage du chloroforme, des feux d'artifices, des registres publics, du téléphone, un petit guide de prix, un guide bien fourni d'argot d'époque, etc. Le tout est très pittoresque, fourmillant de petits détails comme l'utilité enfin révélée des lettres figurant sur les cadrant des téléphones à roue.
Deux bibliographies : l'une générale et l'autre propre aux ouvrages de l'Appel de Cthulhu (1p.)
Un scénario (6p.) qui vous permettra de mettre en scène le milieu des Bright Young Things de Londres et quelques autres thématiques du Guide. Du très classique.
Un index alphabétique de trois pages. Sa présence fait soupirer de soulagement. Il n'est jamais inutile de le rappeler à d'éventuels auteurs de passage sur cette page : un supplément de jeu qui n'est pas pensé pour être exploité en cours de partie, ça s'appelle un roman. Pour aller plus loin, on regrettera l'absence d'un index géographique thématique (lieux classés par quartiers et/ou par type), pour pouvoir se repérer plus intuitivement.
Certains l'auront remarqué, le Guide de Londres aborde des thèmes très proches de ceux du supplément « Verte et Plaisante Contrée » et du « Guide des Années 1890 » de Cthulhu by Gaslight. La lecture des trois ouvrages confirme qu'ils sont plus complémentaires que répétitifs. Le « Guide des Années 1890 » focalise effectivement sur Londres, mais les différences d'époque sont suffisamment perceptibles entre les deux suppléments pour créer une perspective historique enrichissante. « Verte et Plaisante Contrée » et le Guide se complètent à merveille dans le sens où chaque ouvrage propose des détails pittoresques pour les sections générales de l'autre. « Verte et Plaisante Contrée » n'est pas limitée à la seule description de Londres, mais bien de la Grande Bretagne dans son entier sur la période 20'-30's. En fin de compte les Gardiens méticuleux iront piocher dans les trois parutions pour y trouver leur bonheur.


En conclusion, le Guide de Londres est un supplément contextuel à recommander. Sa rédaction très documentée mais adroitement synthétique est résolument orientée vers le Gardien. Hormis les plans de rue, l'ouvrage est facilement consultable (même en cours de partie). Il délivre des conseils d'ambiance et des ouvertures scénaristiques intéressantes. On regrettera principalement l'absence de plans de quartiers clairs, l'absence des lieux et personnages tirés des scénarii et campagnes de la gamme officielle et peut être la faible ambition de son scénario. Sa lecture est dans tous les cas agréable. Elle sera particulièrement recommandée si vous comptez faire jouer la campagne des Masques de Nyarlathotep, Terreur sur l'Orient-Express ou La Chose sur le Seuil. Quelque soient vos motivations, le Guide de Londres restera un ouvrage accessible dont la lecture ne mobilisera que quelques soirées, loin du brouillard glacé des pavés de la City.

Les scénars

Ces corps vils

5 pages





Commentaires

[le vôtre/les lire]
«
beau travail
Doc clarendon 21/07/2004
A mon humble avis, moins bon que son homologue sur le Caire mais dans l'ensemble il s'agit d'un beau supplément. Malgré son prix modique je conseille aux gardiens de se le procurer seulement s'ils aiment faire jouer en Grande Bretagne et utilisent "Cthulhu by Gaslight".
Fabulous, isn't it ?
Fab 26/08/2003
Marre de Boston ou de New-York ?? Des Etats-Unis en général ?? Bienvenue dans le brouillard londonien !!

Ce supplément est une mine d'or sur Londres (nan déconne :) ). Chaque quartier y est décrit avec minutie : on a droit à un plan (d'époque) et chaque (enfin presque) monument ou parc possède son plan. Dans la série des idées excellentes, quelques photos d'époques illustrent certains lieux. La chronologie est excellente, ainsi que la description de la société londonienne de l'époque, encore régie par le système de classe. Enfin les renseignements sur les sociétés occultes sont très bien, quoiqu'un peu court.

Le principal défaut de ce supplément est d'avoir "zappé" le Mythe (les auteurs en ont voulu ainsi et ils s'expliquent dans l'intro) afin de laisser place à d'innombrables anecdotes paranormales (fantômes...). Certains aiment, pas moi... Autre défaut, le plan général de la ville est mauvais. Ah j'oubliais, il manque tout de même quelques quartiers dans la description de la ville, dont Whitechapel, dommage... J'aurais également aimé une description de quelques lieux hors de Londres (Stonehenge par exemple...)

Enfin, "Le Guide de Londres" est particulièrement pratique pour les Gardiens préparant "Les Masques de Nyarlathotep", "Terreur sur l'OE", ceux possédant "Green and Pleasant Land" et "Cthulhu by Gaslight" !
Le GUIDE
Nico
Sans conteste un superbe guide, bourré d'infos pouvant servir à constuire des scénarii. Les plans sont détaillés et l'historique peut être utile. Un guide précieux à ne pas manquer!
Ze book
Rémy
Sublime : Londres y est tellement bien décrite qu'on a l'impression d'avoir vécu à cette époque ! Et puis beacoup d'idées pour des scénars. En un mot : GENIAL
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .