Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
Critique de Shining

A l'instar des Monstres de Cthulhu de Descartes, ou encore du récent Malleus Monstrorum de Sans-Détour, les Créatures des Contrées du Rêve, grâce aux illustrations colorées de Tom Sullivan, donneront au Gardien des Arcanes la possibilité de mieux se représenter les différentes créatures oniriques. En partie, il pourra donc décrire celles-ci de manière plus complète et plus riche quand les PJs seront amenés à les rencontrer. Cet ouvrage nous propose également plusieurs cartes de ces mystérieuses régions. Mais ce n'est pas tout ! Créatures des Contrées du Rêve détaille plusieurs points spécifiques à chaque monstre, ce qui peut être d'une aide précieuse lors de la rédaction d'un scénario (il serait ainsi peu crédible de faire intervenir des Gugs en plein Bois Enchanté, car ils préfèrent l'obscurité, et de loin).

Maquette :
Le sommaire de l'ouvrage est classique (on notera un point, repris des Monstres de Cthulhu, mais néanmoins original : l'organigramme reliant tous les créatures) La maquette de l'ouvrage est propre, mais moins aérée que les nouvelles parutions de Sans-Détour. Cependant, on remarque en coin de page des annotations originales : le parfait exemple en est la décomposition du fonctionnement du piège « classique » de l'Araignée de Leng…

Illustrations :
Les illustrations de Tom Sullivan ne feront pas l'unanimité, mais force est de constater qu'elles sont en général assez fouillées et détaillées à l'aide d'une palette de couleur variée (ainsi, il est difficile de confondre un Etre d'Ib verdâtre et un Dragon-Papillon couleur arc-en-ciel).

Accompagnements :
Comme dans les Monstres de Cthulhu, à la représentation de chaque créature vient s'ajouter une page de texte regroupant une citation de Lovecraft, un schéma comparatif de taille, et détaillant un certains nombre d'informations : le type d'habitat, la répartition géographique, les traits distinctifs mais aussi les us et coutumes et parfois le mode de déplacement, pas toujours évident (exemple pour le Gnor, une sorte d'homme-poisson… qui n'a toutefois rien à voir avec un Profond !). Ce sont précisions toujours utiles pour écrire un scénario (ou une campagne) où apparaît une certaine faction.

En conclusion, Créatures des Contrées du Rêve n'apparaît pas comme un supplément absolument indispensable à la maîtrise de l'Appel de Cthulhu. Cependant, il reste un complément plus qu'acceptable et agréable à la lecture des nouvelles du cycle onirique du maître de Providence, et sera d'une aide non négligeable à tout Gardien voulant faire jouer ses joueurs dans un univers plus détaillé. Dans des terres, toujours mystérieuses, et parfois dangereuses…

Ci-dessous, la liste des créatures présentées dans l'ouvrage (dont une bonne partie est inédite) :
Abhoth, Araignée de Leng, Atlach-Nacha, Basilic, Blupe, Bokrug, Buopoth, Chat de Saturne, Chimère de Nuages, Dragon-Papillon, Eft-Lampe, Etre d'Ib, Gnor, Grand Maître, Gug, Hémophore, Homme de Leng, Larve de Dieu Extérieur, Oiseau de Magah, Peuple Serpent, Serviteur de Karakal, Tsathoggua, Ver de Feu de Parg, Voonith, Wamp, Zoog, Bête Lunaire, Ghast, Goule, Shantak et Maigre Bête de la Nuit.
Notes version
Distinctions : 1990-Readercon Small Press Award-Best Interior Illustration / 1989-Origins Award-Best Role Playing Supplement / 1989-Origins Award-Best Graphic Presentation
«
Bien ! Mais bis repetita....
Mandafel 23/07/2005
Pour tout ceux qui ont "Les monstres de cthulhu", c'est exactement le même genre, même présentation. En somme, comme il a été dit, ce supplément n'est vraiment pas nécéssaire mais les images sont MAGNIFIQUES ! Les descriptions sont sympas. Les monstres ne sont pas si ridicules que çà, à part un ou deux je l'avoue. Si vous le trouvez pour 10€, prenez le sinon, c'est trop cher...
Inutile... donc indispensable !
■ The Servant 17/11/2004
Beau, très beau recueil d'illustrations ! Si vous voulez vous essayer à une version moins sombre de L'Appel, les Contrées du Rêve sont faites pour vous. Cet ouvrage n'aura pas une immense utilité, sauf celle de peupler vos nuits imaginaires de fabuleuses créatures oniriques...
pour faire du vent...
Doc clarendon 21/07/2004
Tout comme son homologue "les monstres" je ne trouve pas cela très beau, je trouve cela très inutile et cher... je trouve même qu'il est pire que son petit frère... à oublier !
Intéressant...
Manu
Un très bel ouvrage, bien qu'il soit un peu négligé par les lecteurs à cause du caractère assez "rare" (dans l'ADC) de la faune qu'il représente.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .